Blog

  • Eve of man

    Eve of man tome 1Auteurs : Giovanna et Tom Fletcher

    Genre : Dystopie

    Résumé : Imaginez qu'aucune femme ne soit née sur Terre depuis cinquante ans. Imaginez qu'enfin, une fille, une unique fille, naisse. L'avenir de l'humanité repose sur elle. Son nom ? Ève. Son destin ? Sauvez l'espèce humaine. C'est un sort qu'elle a toujours accepté. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Bram...

    Avis : J'avais vu beaucoup d'avis divergent, j'entama donc ma lecture avec une certaine impression mais joie en même temps car j'adore la dystopie. Du début jusqu'à la moitié du livre (la première partie, on pourrait dire), il ne se passe pas grand chose, car les auteurs pose les bases de leur univers et des enjeux de l'intrigues ce que je trouve intéressant. Il rentre des le début dans les difficultés de la société de leur monde, et du point qui repose sur les épaules d'Ève. Qui est une héroïne de 16 ans faut le rappelle, qui a grandit dans cocon-une prison en or. C'est une adolescent qui cherche à comprendre ce qui l'entoure et qui souhaite connaitre la vérité sans réfléchir au conséquence. 

    Puis à la deuxième partie du livre, les révélations et les événement s'enchaine, avec une mise en avant de nouveaux personnages. Ce que j'ai apprécié aussi, c'est que la romance n'est pas au centre de l'histoire. On sent qu'elle est là pour épauler l'intrigue principal et sert de révélation et de motivation pour certain personnages. Ce qui fait du bien, pour ceux comme moi qui on dû mal quand une romance passe en avant, à la place de l'univer d'un livre. Je fus vraiment attiré par cette univers, et j'ai hâte de connaître la suite, vu comment c'est finis ce tome 1.

    Maë

  • Le cirque des rêves - The Night Circus

    Autrice : Erin Morgenstern

    Genre : Fantastique & Romance

    Résumé :

    « "Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les révèrbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu'hier il ne l'était pas."

    Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c'est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s'émerveiller et se laisser enivrer...

    BIENVENUE AU CIRQUE DES RÊVES !

    Derrière la fumée et les miroirs, la compétition fait rage. Deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s'affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l'enfance. Cependant ils s'aiment, et cette passion pourrait leur être fatale. »

    _______________________________

    Avis :

    Ce fut une lecture vraiment sympathique et très immersive. J’avais un peu peur de commencer ce roman notamment parce que je n’en entendais quasiment que du bien et forcément, mes attentes ne pouvaient que grimper. Mais au final, je ne regrette pas du tout les heures que j’ai consacré à ce livre ! Voici mes points positifs et négatifs dessus :

    Les points positifs :

    ⇒Un monde très immersive, onirique et bien construit. J’avais l’impression d’être vraiment dans un cirque incroyable, unique et magique. Le fait que l’univers soit aussi bien ficelé permet au lecteur de rentrer dans une ambiance vraiment caractéristique du Cirque des rêves, une atmosphère un peu planante. A la fin de ma lecture, j’avais vraiment l’impression d’être encore dans le cirque.

    ⇒Les personnages sont attachants. Tous ont un côté fantasque et j’avais qu’une envie, les suivre dans leur quotidien. L’intrigue était aussi cohérente et la fin était, à mon avis, satisfaisante et dans une certaine mesure, même parfaite pour ce roman.

    ⇒La plume de l’autrice est vraiment au top ! Je n’en sais rien pour la traduction puisque j’ai lu le livre en anglais mais en tout cas, l’autrice a un style fluide et poétique. J’ai d’ailleurs pas mal de belles citations désormais !

     

    Les points négatifs :

    ⇒Le rythme du livre est assez lent donc si on n’adhère pas à l’histoire et au monde, on peut trouver la lecture très vite lente avec pleins de longueurs.

    ⇒Il y a de l’insta-love, je vous préviens. Ou en tout cas, je le vois comme ça, malgré le fait que l’univers permet en quelque sorte de justifier cet insta-love. Spoiler→Une petite pensée d’ailleurs pour Isobel, la pauvre.

    ⇒Il faut faire attention à la chronologie sinon on est vite perdu. Un peu comme dans Vicious de VE Schwab, il y a des bonds dans le temps et si on ne fait pas attention, on se perd très vite et j’ai, j’avoue, dû revenir plusieurs fois à certains débuts de chapitre pour me souvenir des dates.

    ___________________

    En conclusion, je recommende ce livre notamment pour la plume d’Erin Morgenstern, l’ambiance onirique et tout l’univers autour du cirque !

    Alex

  • La fileuse d'argent

    La fileuse d argentAutrice : Naomi Novik

    Genre : Fantasy 

    Résumé : Petite-fille et fille de prêteur, Miryem ne peut que constater l'échec de son père. Généreux avec ses clients mais réticent à leur réclamer son dû, il a dilapidé la dot de sa femme et mis la famille au bord de la faillite... jusqu'à ce que Miryem reprenne les choses en main. Endurcissant son coeur, elle parvient à récupérer leur capital et acquiert rapidement la réputation de pouvoir transformer l'argent en or. Mais, lorsque son talent attire l'attention du roi des Staryk - un peuple redoutable voisin de leur village -, le destin de la jeune femme bascule. Obligée de relever les défis du roi, elle découvre bientôt un secret qui pourrait tous les mettre en péril...

    Avis : C'est le deuxième livre que je lis de l'écrivaine, le premier est Déracinée. Mais il ne faut pas comparer les deux histoires qui sont complètement différentes de par leur narration, leur intrigue et leurs personnages avec un univers différent. Nous découvrons un univers fantasy Slave, ce qui change au niveau des créatures magiques. On est très éloigné des règles de la fantasy avec des elfes, des nains, des dragons... On n'est pas en Russie, pourtant on ressent la culture avec le vocabulaire ce qui est grandement intéressant et pas trop dur à comprendre.

    Ce qui peut perturber par contre, c'est le suivi de narration. Dans un chapitre, on peut suivre plusieurs narrateurs internes, différents personnages ce qui casse le suspense et peu rendre la lecture longue à certains endroits de l'intrigue. Mais, on trouve une fin qui conclut les différentes intrigues pour chaque personnage. Aucun n'est oublié, ce qui évite de ressentir un vide, ou le besoin de savoir plus. 

    J'ai eu plus un coup de coeur pour Miryem et Irina qui sont des héroïnes fortes et féministes. Elles dégagent chacune un message différent, mais puissant. Spoiler ➡️ La tsarine par sa façon de voir les choses et comment les autres la perçoit, donne une bonne leçon comme quoi il ne faut jamais se fier au apparance. Alors que Miryem porte plus le message d'une femme libre, où l'homme doit la mérité. 

    Maë

  • Les quatre filles du Docteur March

    Les quatre filles du docteur marchAutrice : Louisa May Alcott

    Genre : Classqiue

    Résumé : Une année, avec ses joies et ses peines, de la vie de Meg, Jo, Beth et Amy March, quatre sœurs âgées de onze à seize ans. Leur père absent - la guerre de Sécession fait rage et il est aumônier dans l'armée nordiste -, elles aident leur mère à assumer les tâches quotidiennes. Ce qu'elles font avec leur caractère bien différent: Meg, la romantique, qui va éprouver les émois d'un premier amour; Jo, qui ne se départit jamais d'un humour à toute épreuve; la généreuse Beth; la blonde Amy, enfin, qui se laisse aller parfois à une certaine vanité..

    Avis : Avant de commencer, je tien à précisait que j'ai lu l'intégrale du tome. Et non la version abrégé. Il faut admettre que l'histoire est moralisatrice, mais remettons dans son contexte l'origine de cette histoire. Elle a été écris au XIXe siècle, à l'adresse de jeune fille. Avant d'êtres un livre, chaque chapitre était publié un par un dans le journa. Donc oui, il a des morals comme chaque livre à cette époque s'adressant aux enfants (les livres de la Comtesse de Ségur, par exemple). 

    J'ai pris un plaisirs à retrouver les quatres filles, qui avait bercer mon enfance avec les films et dessin animé. Ainsi que suivre leur drame et joie. J'admet avoir une préférence pour Jo, Joséphine Mach, qui rêve d'aventure et de liberté. Chacune d'elle à son caractère propre et doit apprendre à en triret le meilleur. 

    J'attend de lire la suite, pour mieux me faire un avis génrale.

  • Blanche neige

    Blanche neige bdAuteurs : Lylian, Nathalie Vessillier et Rozenn Grosjean

    Genre : Bande dessinée Conte

    Résumé : Il était une fois… En plein hiver, une reine qui cousait et qui, se piquant le doigt, émerveillée par ce sang sur cette neige qui tombait, laissa vagabonder son esprit, souhaitant avoir un enfant aussi blanc que la neige, aussi vermeil que le sang et aussi noir de cheveux que l’ébène. Bientôt, cette reine eut une petite fille qui répondit exactement à ses souhaits. Elle l’appela Blanche-Neige…

    Avis : L'histoire de cette bande dessinée est fidèle au conte original des fréres Grimm, ce qui est une grande joie, quand on est comme moi, pas une fan de la version Disney. La bd est en 1 tome avec 80 pages qui suffis ample à ralater l'histoire complète et développer de ce conte, qui relate l'évolution d'une enfant, qui va devenir femme. Sans oublier les couleurs très douces, colorés avec des dessins précis, le graphisme est sublime. c'est ce qui m'a attiré en premier dans cette bande dessinée, et je vous le conseille si vous souhaité connaitre la version des frères Grimm sans lire le livre.

    Maë

  • Ryvenn - la bataille de New York T3

    Autrice : Jupiter Phaeton

    Genre : Urban fantasy

    Résumé :

    « Catherine règne sur New York.

    La cité qui ne dort jamais est tombée entre ses mains. En fuite, Ryvenn et ses alliés doivent trouver un refuge pour regrouper leurs forces. La grand-mère de Ryvenn les accueille froidement, bien décidée à les voir repartir immédiatement. C’était sans compter sur l’arrivée d’Ulrich, un magicien dont le nom est toujours prononcé avec peur et appréhension. Qui est-il ? Pourquoi est-il si craint ? Atypique, il est pourtant leur meilleur atout pour sauver New York.

    S’il est encore possible de reprendre la cité… »

    ____________________________

    Avis :

    Ce tome 3 de la saga Ryvenn vaut autant que ces prédécesseurs ! Voici les points positifs et négatifs que je pourrais trouver à ce livre :

    Points positifs:

    ⇒L’humour est toujours présent ! C’est rafraîchissant et ça contraste bien avec l’ambiance pesante qu’on éprouve durant cette guerre.

    ⇒J’ai bien aimé qu’on voit un peu plus les personnages secondaires. Pas de panique, Ryvenn est toujours là et elle fait toujours de son mieux pour être utile mais c’est vrai que j’ai eu l’impression de la voir davantage en arrière-plan et je ne dis pas ça dans un mauvais sens.

    Spoiler→Cette fin en cliffhanger… Je ne sais même plus si je suis heureuse ou dévastée par les deux morts dans ce tome. D’un côté, je sens que ça va changer pas mal de choses pour la suite et d’un autre côté, j’ai vraiment cru naïvement que pour la première fois, la mère du personnage principal qui joue un rôle important dans l’histoire allait survivre. Petite pensée aussi pour la petite sœur, Eryna, tu étais un véritable bout de chou.

     

    Points négatifs :

    ⇒J’ai eu la sensation que la situation stagnait un peu malgré l’action à foison dans ce tome. Je n’ai pas senti de véritables évolutions dans cet affrontement.

    ⇒Je ne pensais pas dire ça un jour mais je trouve un peu brouillon ce 3ème tome dans le sens où ça part dans toutes les directions. D’un côté, ça exprime bien commente est la guerre et d’un autre côté, faut s’accrocher et le fait qu’on est tout de suite dans l’action… Et bien, ayant attendu quelques mois avant de lire ce tome, j’ai été assez secouée immédiatement et l’insertion dans l’histoire peut être laborieuse.

    _________________________

    En conclusion, cette lecture a été agréable et j’ai vraiment hâte de lire la suite !

    Alex

  • Le dernier magicien

    Autrice : Lisa Maxwell

    Genre : Fantasy

    Avis : Au tout debut du livre, j'ai eu l'impression qu'Esta ressemblait à Lila Bard de Shades of magic.  Pourquoi ? C'est simple, elles sont toutes les deux d'excellente voleuse, débrouillarde et ont du repondant. Mais en avancant dans le lecture, j'ai trouvé Esta naïve et spontanée, au debut elle fait pas attention aux conséquences de ses actes puis ça change. On la sent évolué au fils des pages, on la voit murire. Ce qui est interessant, et il a pas que se personnage qui change, ce qui rend le livre entrainant. Niveau révélation, l'autrice nous laisse deviner certaines choses à l'avance pour mieux nous surprendre avec d'autres information qu'on s'attendait pas vraiment, tellement on était concentré sur d'autres. On finissait le tome 1 avec une fin prometteuse.

    Puis j'ai commencé le tome 2 est là se fut la catastrophe, j'ai trouvé le livre tellement lent par ses personnages dont j'avais l'impression qui n'évolué pas, bien au contraire, par l'histoire et la façon de raconter. Esta ne réfléchit toujours pas à c'est acte et ne fait pas attention. Bref, plutôt déçu et je ne lirais pas le tome 3, car je n'avais pas beaucoup accroché au tome 1, et avec le deuxième tome qui ma pas convaincu.

    Maë

    Lire la suite

  • Shades of Magic

    Autrice : Victoria Schwab

    Genre : Fantasy

    Avis : J’avais énormément entendu parler de cet auteur et de ces livres. J’ai donc commencé la saga. Un monde ou plutôt des mondes très riche et bien construit. C’est ce qui m’a plus fasciné, je dois l’admettre. Quand aux personnages, j’ai eu du mal à m’attacher, sauf peut-être Lila que je trouvais marrante avec de l’énergie à revendre. Ce qui me fait étrange aussi, c’est que ce livre pourrait suffire à lui tout seul. Ce qui m’amène à m’interroger sur la suite et me donne envie d’en apprendre plus.

    Et une fois avoir lu la suite, le coup de coeur garantit pour les personnages, l'univers et l'histoire. Et j'ai compris que le premier tome server à mes yeux comme une sorte d'introduction, car les deux autres s'enchaine à une vitesse incroyable. J'ai eu aucune pose entre le tome 2 et 3, je les ai lu d'un bloc. Ce que j'apprécie, c'est que les personnages principales et secondaire ne sont pas parfait, ils ne s'entendent pas toujours entre eux. On ressent bien les tensions, et malgré tout, ils apprenent à essayer de faire avec pour sens sortir, en faisant quelque erreur évidement. Ma chouchoute reste Lila, de part sa tendance à attirer les ennuis comme la peste, mais aussi ce côté libre qu'elle dégage et qui sa ligne de conduite. 

    J'ai adoré cette saga qui est presque un coup de coeur. Pourquoi sans est pas un ? La FIN ! Je l'aimais, sauf que en même temps, il manquait quelque chose. On a un apperçu de ce que vont devenir les différents personnages, sauf qu'on a beaucoup de question sans réponse. Ce qui fait un manque, s'est déja dure de quitter un univers en plus. 

    Maë

    Lire la suite

  • Sapiens face à Sapiens

    Sapiens face a sapiensAuteur : Pascal Picq

    Genre : Document historique

    Résumé : L'humanité entre dans une phase inédite de son évolution, tant par le nouveau regard qu’elle porte sur son passé que par ses interrogations sur son avenir. Ce double changement de perspective qui se pose à nous depuis le début du XXIe siècle est à la fois le fait des révélations apportées par de nouveaux fossiles et la paléogénétique et de la révolution numérique en marche à l’échelle mondiale, sur fond de dégradation de la planète et d’urbanisation massive. Avec cette question vitale qui nous taraude : notre espèce Homo sapiens peut-elle s’adapter aux conséquences fulgurantes de son succès depuis 40 000 ans et à son amplification sans précédent depuis un demi-siècle ? Plus une espèce a du succès, plus elle doit s’adapter à ses conséquences. Nous y sommes.Il n’y a pas si longtemps, plusieurs espèces humaines se partageaient la Terre en trois empires : les Néandertaliens en Europe, les Dénisoviens en Asie et les Sapiens en Afrique. Elles échangeaient des techniques et des gènes – aujourd’hui, la diversité des populations provient en partie de gènes captés par hybridations multiples avec des espèces sœurs tout aussi humaines que Sapiens. Puis des populations sapiennes plus récentes (notre espèce), sorties d’Afrique, sont parties à pied et en bateau à la conquête du monde jusqu’en Australie et aux Amériques, avant de chasser les Néandertaliens d’Europe. Telle est la splendide aventure que raconte cet essai. Mais cette étonnante adaptabilité des hommes depuis plus d’un million d’années pourra-t-elle servir notre adaptation dans un monde urbanisé, connecté, pollué et aux écosystèmes dévastés ? C’est la dimension tragique de cette immense histoire, puisque le succès inégalé de Sapiens le rend désormais seul responsable de son devenir : Sapiens est face à Sapiens.

    Avis : Ce livre est une sorte de suite du livre précedent de Pascal Picq, Premiers Hommes, mais peut ce lire indépendamment. Si ce genre de livre vous intéresse, lisez les vite, car les avancer dans ce domaine son considérable et rend très vite les ouvrages périmé, dépassé ou encore faux à cause de nouvelle découverte. Avant de donner mon avis, je tiens à signal qu'il faut avoir un minimum de connaissances sur le sujet, pas énormément, juste les bases. Que vous pouvez trouvez chez le youtubeur Simplex Paléo.

         Je l'ai beaucoup plus apprécié que Premiers Hommes, de pas sa compréhension au sujet et son sujet. Sans vraiment rentrer dans le sujet du livre, on  découvre notre évolution jusqu'à la fin de la protohistoire et le début de l'antiquité sur plusieurs plan. On apprend beaucoup que soit sur cette période, et ce qui est intéressant avec l'auteur c'est qu'il ne met pas que c'est hypothèse. Il en montre plusieurs, puis les explique en nous disant laquelle il croit sans dire au lecteur "c'est celle-ci la bonne", ce qui est appréciable. 

    Maë

     

  • La république des pirates

    La republique des piratesAuteur : Jean-Marie Quéméner

    Genre : Histoire Aventure

    Résumé : Providence, Nassau, les Antilles... Yann Kervadec et son drôle d'équipage débarquent au beau milieu de cette République des Pirates. Une île régie par les " gens de fortune " qui y appliquent leurs règles égalitaires mais sanglantes, entre abordages, rhum, duels et partages de butins. Barbe Noire, Jack Calico Rackam, Charles Vane et leurs hommes règnent en maîtres sous la menace d'une Angleterre qui veut leur reprendre son bien. Yann deviendra, malgré lui, l'un d'entre eux. Aidé par deux farouches femmes pirates travesties en hommes, d'un acolyte irlandais maître artifi cier et médecin, shakespearien quand il a bu, et d'un géant noir tenancier du Jolly, taverne et maison close, il va se lancer dans la course. Contre la marine anglaise, malgré l'Espagnol, pour la survie de la communauté des " hommes libres "... et pour les yeux doux de Médeline qu'il a arrachée aux esclavagistes. Sous l'étrave de son navire : le trésor de Morgan, l'amour, les combats, la puissante magie africaine des esclaves, les ouragans et une famille de " gueux des mers " qu'il mènera au bout du monde et d'eux-mêmes.

    Avis : L'auteur précise des le début qui a du modifier l'histoire avec un H, pour servir son histoire. Ne connaissant pas énormément l'histoires des pirates, je ne peux dire ce qui est historique ou pas. Par contre, j'apprécie grandement les annotations de l'auteur pour permettre aux lecteurs de comprendre le vocabulaire breton, marin... On ne peut que s'attacher au personnages principal qui porte son grand coeur contre les injustices qui croisent ça route, et qui l'influence aux risque de lui attirer des ennuis. On retrouve quelque grand pirates comme Barbe Noir, Ann Bonny ou Mary Read. Les deux femmes sont plus mis en avant que leurs congénères, ce que j'apprècie grandement. Malgrés sont coté historique, l'écrivain met énormément en avant des sujets modernes comme l'esclavages, la liberté, la place des femmes... Il faut un moment avant qu'il se passe des événements intéressants dans l'histoire, pile quand on arrive au milieu du livre. 

    Maë

     

  • Diabolic

    Diabolic tome 1Autrice : S.J. Kincaid

    Genre : Science-Fiction

    Résumé : "Avez-vous déjà observé un tigre ? Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l'homme le plus robuste, des muscles d'acier capables de traquer n'importe quelle créature. Pourtant, lorsqu'il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne". 
    Un Diabolic n'est pas humain. Un Diabolic est programmé pour être fidèle envers une seule personne. Un Diabolic n'existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d'autres.

    Avis : Ce livre est une petite pépite d'or de par ses personnages et le style d'écriture de l'autrice qui est fluide et sans trop de description. Le hic, c'est que je n'ai pasaccroché à cause de l'univers en arrière fond, faire passer la science pour de l'hérésis et créer une religion autour du cosmos m'a pas attirer du tout bien le contraire. L'idée est original, mais ça m'a coupé dans ma lecture. Spoiler ➡️ J'ai aussi été déçus, car des les premières pages (vers les 100er pages), j'ai deviné une histoire d'amour entre Némésis et Tyrus, le prince héritier, mais aussi la mort Sidonia. Ce qui casse encore plus la lecture quand on devine l'histoire d'amour, il me reste juste l'intrigue sur l'univers. L'univers spaciale n'est pas très déveloper sur les écosystèmes des planètes, sur où ils se trouvent dans l'espace, ce qui est dommage car c'est justement ce que j'adore dans la science-fiction.

    Il a une chose de l'univers que j'ai aimé, c'est l'idée des Diabolics, le principe de créer et programmer un être qui doit protéger une seule personnes, et vraiment intéressant. Sur le coup cela m'a fais penser à un garde du corps robot, alors que c'est un être vivant. 

    Maë

  • Cléopatre

    CleopatreAutrice : Machiko Satonaka

    Genre : Manga historique, shojo

    Résumé : L’Égypte du premier siècle avant J.C. est aussi riche culturellement qu'elle ne l'est par sa terre, fertile grâce au Nil. Elle attire ainsi les convoitises de nombreux pays voisins, dont Rome, qui est alors en pleine expansion. Le destin de la grande et ancienne Égypte, et celui de la jeune Rome repose alors sur les épaules de leurs dirigeants respectifs. Cléopâtre, descendante de la dynastie des Ptolémées, qui parle neuf langues et que le monde entier connaît pour sa grande beauté et Jules César, le grand héros qui a mis le monde à ses pieds. C'est dans ce contexte que leurs destins vont se croiser. Voici l'histoire des deux personnages les plus illustres de leur temps dont l'amour a fait trembler le monde antique. 

    Avis : J’ai été nostalgique en lisant le manga, le style de dessin m’a rappelé l’anime « Lady Oscar ». On retrouve ses visages ovales, avec leurs grands yeux pleins d’étoiles qui attirent le regard sur le faciès du personnage. J’ai eu l’impression que tous les personnages étaient grands et de taille fine. Quant au fameux nez de Cléopâtre, il est bien pointu, aquilin, mais ne dérange pas, au contraire, cela montre une reine plus magnifique. Concernant le décor, il est sobre et parfois il n'est que dans certains endroits. Il peut représenter le visage du personnage sans décor ou être remplacé par des étoiles autour du personnage, pour le mettre en valeur. Mais quand, il y en a, ils attirent l'attention ce qui est agréable mais manque de détails, ce qui ne choque pas. On peut passer d'un style très clair à sombre en page, c’est souvent pour mettre en avant certains passages forts de l’histoire, ce que j’ai beaucoup aimé.

        L’histoire quant à elle, commence en parlant de la dynastie Ptolémée qui est arrivée sur l’Egypte grâce à Alexandre Le Grand. On comprend plus loin dans le récit, pourquoi Alexandre est important. Le sujet est touchant, très axé sur la romance et sur l’histoire d’amour entre César et Cléopâtre puis avec Marc-Antoine. L'auteur la montre très sentimentale, se laissant influencer par ses sentiments et sa naïveté, ce qui n’est pas du tout son cas. Les personnages et l’histoire s’éloignent de la réalité, au fur et à mesure. Je suis contente d'avoir lu ce livre pour ses dessins mais étant une grande fan de l’histoire et aimant Cléopâtre, j'ai été déçue du portrait qui en a été fait. Mais c'est une belle romance que j'ai appréciée.

    Maë

  • Circé

    CirceAutrice : Madeline Miller

    Genre : Histoire (mythologie grecque)

    Résumé : Helios, dieu du soleil, a une fille : Circé. Elle ne possède ni les pouvoirs exceptionnels de son père, ni le charme envoûtant de sa mère mais elle se découvre pourtant un don : la sorcellerie, les poisons et la capacité à transformer ses ennemis en créatures monstrueuses. Peu à peu, même les dieux la redoutent. Son père lui ordonne de s'exiler sur une île déserte sur laquelle elle développe des rites occultes et croisent tous les personnages importants de la mythologie : le minotaure, Icare, Medée et Ulysse....  Mais cette existence de femme indépendante et dangereuse inquiète les dieux et effraie les hommes. Pour sauver ce qu'elle a de plus cher à ses yeux, Circé doit choisir entre ces deux mondes : les dieux dont elle descend, les mortels qu'elle a appris à aimer.

    Avis : J'en avais énormément entendu parler sur Instagram, et qu'elle fut ma joie quand je le reçu pour Noël. Pourtant, quand le livre à été choisi dans ma PAL pour le challenge #12mois12personnes (Qui vient de La Petite Fée), avec comme objectif de le lire en janvier. Je dois l'admettre que j'appréhendais, peur d'être déçu (Cherchez la logique). Et bien heureusment, ce fut tout le contraire, un vrais coup de coeur.Coup de coeur

    J'aime la façon dont l'autrice nous emmène à détester, à haïr avec Circé les dieux et leur vanité ainsi que leur coté égoïste. On compatis avec notre héroïne, tout ce qu'elle subis parce qu'elle est née différentes. Mais malgré tout, elle encaisse et pervère, je suis en admiration devant se personnage pleines d'espoire et d'amoure. Ce qui est un très beau message au lecteur. 

    En plus, je suis une amoureuse de la mythologie grecque, alors que ne fut ma joie de voir apparaitre des personnages au fils des pages : Prométhée, Dédale, Icare, Ulysse... et bien d'autre. Bon, on a tous des préférences pour certain et je me suis hérissée en voyant Jason et Médée que j'aime pas. Mais ce qui est intéressant, c'est de voir les liens familials ou non qui relis tout, comme une toile d'araignée.

    Je n'oublie pas non plus de parler de cette fin, émouvante et très humaine. Qui fut un echantement et une seconde naissance pour Circé. A lire et encore plus si vous aimé la mythologie grecque.

    Maë

  • Terre du Nord tome 1 : La quête du Sampo

    Terres du nord tome 1 la quete du sampo 4929Autrice : Monia Sommer

    Genre : Science-Fiction

    Résumé : Alors que la Finlande menace de s’effondrer face à l’invasion suédoise, Satu, une jeune journaliste, part en quête du Sampo, un objet légendaire, seul élément capable de les sauver, elle et son pays. Sur fond d’apocalypse et de légendes finnoises, Terres du Nord propose une quête initiatique qui pose les fondations d’une fantasy à la fois futuriste et magique, dont le Kalevala sert de point d’ancrage et de guide intemporel.

    Avis : Un livre prometeur, avec un fond de science-fiction et de fantastique, mais on ressent plus le coté post-apocalypse, ce que j'aime bien. Le livre se lit très vite, surtout en cette saison hivernale. Ce qui change de l'ordinaire, c'est son thèmes folkloriques, cette univers qu'on a pas l'habitude de voir. Et l'héroïne est pleines de promesse, qui reste fidèles à elle même.Il manque juste des transition entre certaines scènes, mais rien de gênant pour la lecture qui va très vite. Le style d'écriture ressemble à un récit, ce qui sort de l'ordinaire avec peu de description (surtout pour quelqu'un comme moi qui a du mal avec les descriotion à la Tolkienne.) 

    Et ne parlons pas de la couverture qui m'a attiré en premier lieu, avec ce coté mysterieux et hivernale. Je conseille de lire ce livre avec un bon chocolat chaud, auprès d'une cheminé ou d'un radiateur.

     

    Maë

  • La passe-miroir

    Autrice : Christelle Dabos

    Genre : Science-Fiction

    Avis : Cette saga est un gros coup de coeur. L'histoire est imprévisible, on ne voit pas venir les événements, ce que vont faire les personnages, surtout dans le dernierCoup de coeur tome. Christelle Dabos sait jouer avec merveille avec nos émotions au point de nous faire voyager. On voit au fils des tomes évoluer Ophélie et Thorn, ainsi que leur relation au point que je n'imagine pas l'un sens l'autre sans être choqué qu'ils soient seuls. Ils forment un NOUS, que je trouve interessant et qui ne tombe pas dans la mièvrerie. Spoiler ➡️ Le sacrifice de Thorn à la fin du tome 4 et ensuite Ophelie qui pars ensuite le sortir de l'envers est un parfait exemple. Combatif et tendre à la fois. Mais, il ne faut pas oublier les autres personnages qui sont aussi intéressant et nombreux sans se ressembler et tomber dans le clicher. C'est plutôt des personnages secondaires complexe avec des désires, des peurs, des doutes, des volontés bien différentes mais semblables par le besoin d'un monde a eux. J'ai vraiment apprécié l'univers, et souhaité toujours en apprendre plus, en particulier sur les esprits de famille.

        Dans le dernier tome, on découvre avec Ophelie la verité, il faut donc prendre le temps pour bien tout comprendre. Car des fois, l'heroïne comprend avant qu'on est le lecteurs reçoit la révéltion ce qui est frustrant et adictive, un vrais coup de maitre. Et qu'elle fin spectaculaire qui permet d'imaginer la suite sans en rester sur ça fin, c'est un Happy-end sans en être un complètement. 

    Maë 

    Lire la suite

  • Aurora Rising

    Auteurs : Amie Kaufman & Jay KristoffCoup de coeur 2

    Genre : Science-fiction

    Résumé :

    « Vous vouliez des héros ? Désolé, on n’a trouvé qu’eux !

    2380, quelque part dans la galaxie. Tyler, jeune pilote prometteur, est impatient de former l’escadron de ses rêves. Alors qu’il sort faire un tour dans l’espace pour se calmer les nerfs avant l’Affectation, il tombe nez à nez sur un vaisseau disparu depuis des années. À bord, Aurora, une jeune fille cryogénisée depuis 200 ans…

    Commence pour Tyler une odyssée dangereuse où il devra protéger Aurora de ceux qui la traquent pour une raison inconnue. Et diriger une bande d’anti-héros fantasques et courageux, insolents et sarcastiques…

    Et si le sort de l'humanité dépendait de sept têtes brûlées à l'humour ravageur ? »

    __________________________

    Avis :

    Contrairement à ce que je pensais, j’ai vraiment bien aimé cette lecture !

    Ce que je n’ai pas trop aimé :

    • Le début est assez lent et le nombre de points de vue (7 POV) peut intimider.
    • Si on parle d’originalité, je ne dirai pas que c’est d’une nouveauté inédite.

    MAIS !

    Ce que j’ai aimé :

    • C’est une intrigue intéressante avec un univers travaillé et des « feuilles informatives » glissées entre les chapitres qui m’a permis de m’imprégner davantage dans le monde d’Aurora Rising.
    • On a une panoplie de personnages qui, certes, sont assez « banals » pour certains (dans le sens où on peut retrouver ce genre de personnalités assez facilement dans d’autres YA)  mais restent très attachants. Ils restent assez complexes dans l’ensemble pour qu’on les trouve intéressants.
    • Les relations entre les personnages sont sympathiques bien que certaines sont… frustrantes ?

    SpoilerJe prends l’exemple d’Aurora et de Kal. Leur romance est, à mon avis, arrivait trop vite et c’est aussi un peu tiré par les cheveux. Cette histoire d’âme sœur est assez semblable à celle des loups-garous mais ça n’empêche que je trouve qu’Aurora accepte un peu trop facilement d’ouvrir son cœur d’un chapitre à l’autre sans réelle construction progressive. Après, je ship quand même ces deux-là mais bon…

    Et puis entre Tyler et Cat = frustration ultime ! Il faut arrêter de friendzoner exprès la personne qu’on aime tout ça parce qu’on a perd de perdre une amitié qui de toute façon, a déjà été malmenée par la frustration.

    • La fin me donne très envie de lire la suite mais ce n’est pas un cliffhanger donc pour ceux qui ont horreur de ça, soyez rassurés. Il n’y en a pas. Pas vraiment en tout cas…

    Cela n’empêche pas le fait que je meurs à petit feu en attendant le 2ème tome.

    Alex

     

     

    Avis MaëJ'en entend énormément parler en ce moment, et je me suis dis : "Pourquoi ne pas pour une fois, lire un livre des sa parution ?" C'est chose faites, et ce livre est un véritable coup de coeur, une pépite, une merveille. J'ignore si l'autre saga des auteurs, Illuminae, est pareil que celle qu'ils viennent de faire, mais si c'est le cas, je fils la lire tout de suite. Je suis amoureuse de la SFFF (Science-Fiction Fantasy Fantastique), est ce livre contient tout ce que j'adore. 

       Premièrement les personnages, même si au premier à bord on pourrait croire à des perso totalement clichés, ils sont beaucoup plus profond. Chacun semble avoir une part de mystère, de souffrance et ils vont devoir faire équipe ensemble. C'est une des magies du livre, une bande de marginaux qui va devoir apprendre à se connaitre, se faire confiance et à s'apprécier pour réussir. Coup de coeur

       Deuxièmement le style d'écriture, qui fait liaison avec premier point car chaque chapitre est rencontrer par l'un de nos 7 héros, mais là où ça change, c'est qu'on a l'impression d'être dans la tête de chacun. La narration à beau être à "je", c'est encore plus intruisif. Comme si les personnages se parlaient à eux-même ce qui nous permet de mieux les comprendres, d'être plus proche d'eux. Spoiler ➡️ Nous avons aussi les partis de l'unicom Magellan, qui nous renseigne plus sur l'univers du livre, nous découvrons en même temps qu'Aurora.

       Troisièmement l'histoire, qui est constituée d'humour, de rebondissements, de combat spatial...bref un jolie petit cocktail. Mais en regardant plus profondément, on ques les écrivains s'amuse avec le lecteur, en l'orientant dans une direction pour ensuite montrer que c'était faux. Spoiler ➡️ J'ai vraiment cru que Cat les avaient trahis en révélant tout à l'AMR. On découvre aussi différents extraterrestres avec leur culture et leurs point de vue sur l'être humain, ainsi qu'une technologie que les fans de SF connaissent. Il est très dure d'expliquer pourquoi ce livre m'a plus sans trop en révéler comme cette fin, ça va être dure d'attendre 2021 pour la suite. Spoiler ➡️ La disparissions de Cat est vraiment un moment marquant du livre, la façon dans le point de vue on passe d'elle puis de l'ennemi qui prend possesion d'elle, pour ensuite elle une dernière fois pour permettre à ses amis de s'échapper. "Cette défaite est une victoire."

     

  • Monsters of Verity

    Autrice : V.E. SchwabCoup de coeur 2

    Genre : Fantasy

    Résumé (tome 1) :

    “There’s no such thing as safe in a city at war, a city overrun with monsters. In this dark urban fantasy from author Victoria Schwab, a young woman and a young man must choose whether to become heroes or villains—and friends or enemies—with the future of their home at stake. The first of two books.

    Kate Harker and August Flynn are the heirs to a divided city—a city where the violence has begun to breed actual monsters. All Kate wants is to be as ruthless as her father, who lets the monsters roam free and makes the humans pay for his protection. All August wants is to be human, as good-hearted as his own father, to play a bigger role in protecting the innocent—but he’s one of the monsters. One who can steal a soul with a simple strain of music. When the chance arises to keep an eye on Kate, who’s just been kicked out of her sixth boarding school and returned home, August jumps at it. But Kate discovers August’s secret, and after a failed assassination attempt the pair must flee for their lives.”

    ____________________________________

    Avis :

    Cette duologie est un gros coup de cœur ! Sans te spoiler, voici 5 raisons :

    Le monde qu’a construit l’autrice est incroyable, très sombre et rempli d’ambiguïtés. Le concept des monstres créés par les actions des Hommes n’est pas forcément inédit mais les Sunai (les monstres qui naissent à partir d’un massacre et qui jugent les pêcheurs selon la couleur de leur âme, rouge s’ils sont coupables et blanc s’ils sont innocents) nous permettent de nous questionner sur les notions de bien et de mal. On se rend vite compte que la vision manichéenne des Sunai n’est pas totalement adaptée au monde complexe des Hommes.

    Les personnages sont attachants et sont bien développés même en moins de 1000 pages. On les découvre puis on les suit et à la fin, on se rend compte qu’ils ont tellement changé tout en gardant ce qui les rendait si attachant au début. La relation entre Kate et August est superbe !

    Kate est une jeune fille forte, indépendante et qui n’hésiterait pas à aller au devant du danger malgré sa peur. Elle va se fourrer dans des situations pas possibles à cause de ses décisions et pourtant, on ne peut que l’admirer.

    August est un garçon perdu dans une crise existencielle, un jeune qui s’échappe à travers sa musique, un personnage qui va se transformer pour devenir encore plus fort. C’est mon chouchou, je dois l’avouer. C’est le genre de personnages auquel t’as envie de faire pleins de câlins.

    Mention honorable à Ilsa, la grande sœur parfaite, courageuse et empathique.

    L’écriture aide beaucoup d’ailleurs parce que V.E. Schwab a une plume bien à elle, fluide à lire et poétique.

    L’intrigue est construite d’une telle manière que ça nous rend complétement addict. L’alternance des points de vue nous permet de mieux comprendre les personnages et de les aimer encore plus. De plus, l’histoire se complexifie dans le second tome. On a une explosion face à ce qu’on a eu dans le premier tome.

    Conseil : prépares-toi à lire la fin de cette duologie avec une boîte de mouchoirs si tu adores l’intrigue, les personnages et les retournements de situation. Vraiment. Et t’étonnes pas si tu as besoin de plusieurs jours pour t’en remettre.

    Les seuls bémols que je trouve à cette duologie, c’est qu’on est, au début, tout de suite face à beaucoup d’informations qui ne font pas beaucoup de sens (ce problème se règle tout seul, je te rassure mais ça peut être déstabilisant) et on ne sait pas beaucoup de choses sur les autres villes à part Verity.

    SpoilerCette fin m’a détruite. La mort de Ilsa m’avait dejà bouleversée et celle de Kate m’a achevée. Réellement. J’ai encore plus pleurer quand j’ai lu un avis qui mettait en valeur le fait qu’August a recueilli l’âme de Kate alors qu’il essayait de la sauver et que Kate le savait et que c’est pour ça qu’elle n’a pas lâché la main d’August pour que son âme soit recueillie par ce dernier dans l’espoir qu’elle puisse rester à ses côtés. Cette remarque m’a tuée. Et puis quand je pense à Riley et aux autres personnages de Prosperity qui attendront pour toujours le retour de Kate. Mais surtout, ce qui m’empêche d’arrêter de pleurer, c’est August qui est toujours là et qui à chaque fois qu’il verra les affaires de Kate ou d’Ilsa, ne pourra pas s’empêcher de sentir de la tristesse. Il y a de l’espoir à la fin mais à quel prix ? 

    Alex

  • Ryvenn - le loup de Stony Point #2

    Autrice : Jupiter Phaeton

    Genre : Fantasy/Fantastique

    Résumé :

    « Deux mois.

    Deux mois depuis que Catherine et ses acolytes ont mené une attaque de grande ampleur sur New York.

    Deux mois depuis que le président a fait son coming-out.

    Deux mois depuis qu’Ari a demandé Ryvenn en mariage.

    Deux mois depuis qu’elle sait que son père était un loup-garou.

    Intégrée à la meute de Stony Point, Ryvenn a peur que chaque nouveau jour soit celui de sa transformation. Que se passera-t-il alors ? Perdra-t-elle le contrôle ? Deviendra-t-elle un danger pour sa famille et ses amis ? Et si elle n’avait que ça en tête… Car Ryvenn enquête également avec son alpha, Greg, sur une série de kidnappings de magiciens parfaitement orchestrés.

    À ce rythme-là, l’empathe en vient à se demander si elle retrouvera un jour la vie paisible qui était la sienne… Car décidément, les ennuis ne font que la trouver. »

    ________________________________

    Avis :

    Voici 3 points négatifs et 3 points positifs :

    ⇒Malgré le fait que ce livre a été une très bonne lecture, je ne dirais pas non plus que ça a était un coup de cœur. Il me manquait quelque chose pour pouvoir être complétement folle de ce tome.

    ⇒Je vais sûrement paraître un peu trop enquiquineuse mais c’est vrai que j’ai été un peu déçue de voir qu’à part Ryvenn, aucun personnage n’a réellement évolué. Heureusement, on découvre de nouveaux personnages mais voilà, je n’ai pas vu de réel développement des personnages secondaires mais bon, comme le dit leur nom, ce ne sont que des personnages secondaires.

    ⇒Je devrais sûrement avoir un 3e point négatif à vous partager mais force est de contaster que je n’en ai pas.

    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

    ⇒Le monde qu’à créé Jupiter s’approndit encore plus dans ce second tome mais ça sera du côté des loups garous cette fois. J’ai vraiment ce concept où on a une cohabitation entre le loup et l’humain. Je ne lis pas beaucoup de bit-lit mais c’est la première fois que je lis sur ce genre de loups garous.

    ⇒Ryvenn est toujours une protagoniste attachante qui ma foi, n’a pas beaucoup de chance vu que les pires choses tombent sur elle. Mais comme l’autrice est connue pour être autant sadique avec ses lecteurs/lectrices que ses personnages, je ne peux pas être étonnée. Cassie, Ari, Leo et tous les autres personnages sont eux aussi très sympathiques.

    ⇒L’intrigue est bien faite je trouve. Le rythme est rapide ce qui permet une immersion facile dans le livre. De plus, niveau actions et retournements de situation, on est bien servi dans ce tome. Et puis, puisqu’on parle de sadisme, je ne me suis pas encore remise de cette fin et je n’ai qu’une hâte (parmi tant d’autres certes), avoir le 3e tome entre mes mains !

    Alex

  • Mille femmes blanches tome 3 : Les Amazones

    Les amazones 1232886Auteur : Jim Fergus

    Genre : Roman / Aventure

    Résumé : 1875. Dans le but de favoriser l'intégration, un chef cheyenne propose au président Grant d'échanger mille chevaux contre mille femmes blanches, afin de les marier à ses guerriers. Celles-ci, "recrutées" de force dans les pénitenciers et les asiles du pays, intègrent peu à peu le mode de vie des Indiens, au moment où commencent les grands massacres des tribus. 1876. Après la bataille de Little Big Horn, quelques survivantes décident de prendre les armes contre cette prétendue "civilisation" qui vole aux Indiens leurs terres, leur mode de vie, leur culture et leur histoire. Cette tribu fantôme de femmes rebelles va bientôt passer dans la clandestinité pour livrer une bataille implacable, qui se poursuivra de génération en génération. Dans cette ultime volume de la trilogie Mille femmes blanches, Jim Fergus mêle avec une rare maestria la lutte des femmes et des Indiens face à l'oppression, depuis la fin du XIXe siècle jusqu'à aujourd'hui. Avec un sens toujours aussi fabuleux de l'épopée romanesque, il dresse des portraits de femmes aussi fortes qu'inoubliables.

    Avis : Je ne m'attendais pas à ce qu'il a une suite, mais pas du tout. Et quand j'ai eu le plaisirs de recevoir le livre, je me suis dépêchais de finir ma lecture en cours pour le lire. Vus comme le tome précédent c'était finis, j'espérais que celui-ci comblerai les questions et doutes que j'avais en finissant le tome 2. Et oui, ce livre à comblait toute mes espérance, même encore plus.

    Dans ce livre, la narration est divisé en trois (tome 3 = 3 narration différente) : le présent est raconté par Molly Standin Bear et le passé par Molly McGill Spoiler ➡️ ainsi que Mayd Dodd dont c'est un plaisir de rentrouver. Je dois l'admettre, j'ai préférés la partis du passé, je voulais toujours en savoir plus. 

    Le tome 3 ce différencie grandement des 2 autres par les croyances des Indiens qui est mis plus en avant, on avait un petit aperçu dans le tome 2, surtout à la fin avec Molly McGill.

    Ce qui m'a plus aussi, c'est cette mise en avant des femmes et de qu'elles subissent (viole, maltraitance...), et de voir des héroïnes comme Phemie, Pretty Nose, Molly, May, Martha se battent, commandent...c'est une société de femme qui dirigent comme les amazones, et le titre le souligne bien. Ce qui m'a plus aussi, et qu'il avait des références ou plutôt des hommages au personnages qui sont mortes dans le tome 1 et 2. Car on s'étaient attacher à elles, et ça m'a fait plaisirs qu'elle ne fut pas comme des personnages qui disparaisse une fois mortes (un peu bizarre comme pensée, je l'admet).  Gros Spoiler ➡️ Je fus super heureuse quand Martha tua Jules Seminole, j'étais limite entrain de dancer de joie, enfin ! Le seule hic est que je veux savoir plus sur 2 personnages, car le présent rassemble leur descendant. Coup de coeur

    On retrouve avec plaisirs le style d'écriture de Jim Fergus qui est simple et directe, mais saisissant par les émotions qu'il nous partage grâce à ces personnages. 

     

    De cette trilogie, ce tome 3 est véritable coup de coeur, qui conclue à merveille cette histoire. Le plus dure est de donner sont avis sans spoiler. 

     

     

  • C'est maintenant ou jamais !

    C est maintenant ou jamaisAutrice : Léa Hutton

    Genre : Recueille de nouvelle

    Résumé : Au travers de ses dix nouvelles, Léa Hutton nous parle des relations humaines, de leur complexité, qu’elles soient amoureuses, amicales ou professionnelles. Mettant en scène des personnages aussi différents qu’attachants, l’auteur illustre la capacité des hommes à surmonter les épreuves et les défis imposés par la vie. Du mari violent à la perte d’un être cher, en passant par l’accueil d’un réfugié, la retraite anticipée ou encore l’adoption, comment reprendre les rênes de sa vie ? Mais surtout, comment être heureux ? aDes textes sensibles et émouvants sur le parcours d’hommes et de femmes à un tournant de leur vie : et si c’était maintenant ou jamais ?

    Avis : Après avoir finis de lire le recueille, j'étais scotché. L'écrivaine nous montre la compléxité de l'être humain à telle point que j'ai trouvé les nouvelles très réaliste, ce qui est incroyable. On s'identifie facilement aux personnages, car se sont des monsieur-madame tout-le-monde. On compatit avec les personnages tous différent, venant de tout horizon, pourtant malgré la diversité, ils ont tous un point en commun : une décision à prendre, leur vie entrain de changer. Ce qui fait en lien avec le titre du livre, que je trouve attirant. Ce qui est surprenant je trouve, c'est que ce qui se passe dans les histoires auraient pus arriver à n'importe qui ou est déjà arrivé à des personnes. Comme je l'ai dis, on sent réalité des événements, et je tire mon chapeau à l'autrice. Elle respecte bien le genre nouvelle, avec certaine des chutes surprenantes ou douce. 

    Maë