Blog

  • Ryvenn - le loup de Stony Point #2

    Autrice : Jupiter Phaeton

    Genre : Fantasy/Fantastique

    Résumé :

    « Deux mois.

    Deux mois depuis que Catherine et ses acolytes ont mené une attaque de grande ampleur sur New York.

    Deux mois depuis que le président a fait son coming-out.

    Deux mois depuis qu’Ari a demandé Ryvenn en mariage.

    Deux mois depuis qu’elle sait que son père était un loup-garou.

    Intégrée à la meute de Stony Point, Ryvenn a peur que chaque nouveau jour soit celui de sa transformation. Que se passera-t-il alors ? Perdra-t-elle le contrôle ? Deviendra-t-elle un danger pour sa famille et ses amis ? Et si elle n’avait que ça en tête… Car Ryvenn enquête également avec son alpha, Greg, sur une série de kidnappings de magiciens parfaitement orchestrés.

    À ce rythme-là, l’empathe en vient à se demander si elle retrouvera un jour la vie paisible qui était la sienne… Car décidément, les ennuis ne font que la trouver. »

    ________________________________

    Avis :

    Voici 3 points négatifs et 3 points positifs :

    ⇒Malgré le fait que ce livre a été une très bonne lecture, je ne dirais pas non plus que ça a était un coup de cœur. Il me manquait quelque chose pour pouvoir être complétement folle de ce tome.

    ⇒Je vais sûrement paraître un peu trop enquiquineuse mais c’est vrai que j’ai été un peu déçue de voir qu’à part Ryvenn, aucun personnage n’a réellement évolué. Heureusement, on découvre de nouveaux personnages mais voilà, je n’ai pas vu de réel développement des personnages secondaires mais bon, comme le dit leur nom, ce ne sont que des personnages secondaires.

    ⇒Je devrais sûrement avoir un 3e point négatif à vous partager mais force est de contaster que je n’en ai pas.

    _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

    ⇒Le monde qu’à créé Jupiter s’approndit encore plus dans ce second tome mais ça sera du côté des loups garous cette fois. J’ai vraiment ce concept où on a une cohabitation entre le loup et l’humain. Je ne lis pas beaucoup de bit-lit mais c’est la première fois que je lis sur ce genre de loups garous.

    ⇒Ryvenn est toujours une protagoniste attachante qui ma foi, n’a pas beaucoup de chance vu que les pires choses tombent sur elle. Mais comme l’autrice est connue pour être autant sadique avec ses lecteurs/lectrices que ses personnages, je ne peux pas être étonnée. Cassie, Ari, Leo et tous les autres personnages sont eux aussi très sympathiques.

    ⇒L’intrigue est bien faite je trouve. Le rythme est rapide ce qui permet une immersion facile dans le livre. De plus, niveau actions et retournements de situation, on est bien servi dans ce tome. Et puis, puisqu’on parle de sadisme, je ne me suis pas encore remise de cette fin et je n’ai qu’une hâte (parmi tant d’autres certes), avoir le 3e tome entre mes mains !

    Alex

  • Mille femmes blanches tome 3 : Les Amazones

    Les amazones 1232886Auteur : Jim Fergus

    Genre : Roman / Aventure

    Résumé : 1875. Dans le but de favoriser l'intégration, un chef cheyenne propose au président Grant d'échanger mille chevaux contre mille femmes blanches, afin de les marier à ses guerriers. Celles-ci, "recrutées" de force dans les pénitenciers et les asiles du pays, intègrent peu à peu le mode de vie des Indiens, au moment où commencent les grands massacres des tribus. 1876. Après la bataille de Little Big Horn, quelques survivantes décident de prendre les armes contre cette prétendue "civilisation" qui vole aux Indiens leurs terres, leur mode de vie, leur culture et leur histoire. Cette tribu fantôme de femmes rebelles va bientôt passer dans la clandestinité pour livrer une bataille implacable, qui se poursuivra de génération en génération. Dans cette ultime volume de la trilogie Mille femmes blanches, Jim Fergus mêle avec une rare maestria la lutte des femmes et des Indiens face à l'oppression, depuis la fin du XIXe siècle jusqu'à aujourd'hui. Avec un sens toujours aussi fabuleux de l'épopée romanesque, il dresse des portraits de femmes aussi fortes qu'inoubliables.

    Avis : Je ne m'attendais pas à ce qu'il a une suite, mais pas du tout. Et quand j'ai eu le plaisirs de recevoir le livre, je me suis dépêchais de finir ma lecture en cours pour le lire. Vus comme le tome précédent c'était finis, j'espérais que celui-ci comblerai les questions et doutes que j'avais en finissant le tome 2. Et oui, ce livre à comblait toute mes espérance, même encore plus.

    Dans ce livre, la narration est divisé en trois (tome 3 = 3 narration différente) : le présent est raconté par Molly Standin Bear et le passé par Molly McGill Spoiler ➡️ ainsi que Mayd Dodd dont c'est un plaisir de rentrouver. Je dois l'admettre, j'ai préférés la partis du passé, je voulais toujours en savoir plus. 

    Le tome 3 ce différencie grandement des 2 autres par les croyances des Indiens qui est mis plus en avant, on avait un petit aperçu dans le tome 2, surtout à la fin avec Molly McGill.

    Ce qui m'a plus aussi, c'est cette mise en avant des femmes et de qu'elles subissent (viole, maltraitance...), et de voir des héroïnes comme Phemie, Pretty Nose, Molly, May, Martha se battent, commandent...c'est une société de femme qui dirigent comme les amazones, et le titre le souligne bien. Ce qui m'a plus aussi, et qu'il avait des références ou plutôt des hommages au personnages qui sont mortes dans le tome 1 et 2. Car on s'étaient attacher à elles, et ça m'a fait plaisirs qu'elle ne fut pas comme des personnages qui disparaisse une fois mortes (un peu bizarre comme pensée, je l'admet).  Gros Spoiler ➡️ Je fus super heureuse quand Martha tua Jules Seminole, j'étais limite entrain de dancer de joie, enfin ! Le seule hic est que je veux savoir plus sur 2 personnages, car le présent rassemble leur descendant. Coup de coeur

    On retrouve avec plaisirs le style d'écriture de Jim Fergus qui est simple et directe, mais saisissant par les émotions qu'il nous partage grâce à ces personnages. 

     

    De cette trilogie, ce tome 3 est véritable coup de coeur, qui conclue à merveille cette histoire. Le plus dure est de donner sont avis sans spoiler. 

     

     

  • C'est maintenant ou jamais !

    C est maintenant ou jamaisAutrice : Léa Hutton

    Genre : Recueille de nouvelle

    Résumé : Au travers de ses dix nouvelles, Léa Hutton nous parle des relations humaines, de leur complexité, qu’elles soient amoureuses, amicales ou professionnelles. Mettant en scène des personnages aussi différents qu’attachants, l’auteur illustre la capacité des hommes à surmonter les épreuves et les défis imposés par la vie. Du mari violent à la perte d’un être cher, en passant par l’accueil d’un réfugié, la retraite anticipée ou encore l’adoption, comment reprendre les rênes de sa vie ? Mais surtout, comment être heureux ? aDes textes sensibles et émouvants sur le parcours d’hommes et de femmes à un tournant de leur vie : et si c’était maintenant ou jamais ?

    Avis : Après avoir finis de lire le recueille, j'étais scotché. L'écrivaine nous montre la compléxité de l'être humain à telle point que j'ai trouvé les nouvelles très réaliste, ce qui est incroyable. On s'identifie facilement aux personnages, car se sont des monsieur-madame tout-le-monde. On compatit avec les personnages tous différent, venant de tout horizon, pourtant malgré la diversité, ils ont tous un point en commun : une décision à prendre, leur vie entrain de changer. Ce qui fait en lien avec le titre du livre, que je trouve attirant. Ce qui est surprenant je trouve, c'est que ce qui se passe dans les histoires auraient pus arriver à n'importe qui ou est déjà arrivé à des personnes. Comme je l'ai dis, on sent réalité des événements, et je tire mon chapeau à l'autrice. Elle respecte bien le genre nouvelle, avec certaine des chutes surprenantes ou douce. 

    Maë

  • Les trois mousquetaires

    Auteur : Alexandre Dumas

    Genre : Classique

    Avis : Je pense que je suis comme beaucoup de personnes, avant de lire le livre, j’ai vu beaucoup de films sur nos fameux mousquetaires. Et je trouve que le livre est beaucoup plus complet et intéressant, en raison de ses personnages, mais aussi de par son intrigue qui évidemment a plus de détail. Chacun de nos quatre héros à son valet, qui correspond à merveille à leurs maitres, ce qui met plus en avant leur personnalité. Je crois que chaque lecteur à une préférence pour ma part s’est Athos et d’Artagnan.

    Avec ce tome 2, on voit sous un nouvel angle les personnages. Chacun d’eux a mené sa vie de son côté, et avec la fronde qui les séparent. On découvre plus profondément leur lien d’amitié. Ce tome fait le lien entre Les 3 mousquetaires et Le vicomte de Bragelonne, car on fait la connaissance de personnage qui va apparaitre dans le tome 3, et nos héros vont devoir faire face à fantôme du passé. Ce qui rend ce livre des plus piquants et envoutants. Je conseille ce tome 2, il ne faut pas s’arrêter aux 3 mousquetaires et lire la suite.

    Maë

     

    Lire la suite

  • De sang et de rage

    De sang et de rage

    Autrice : Tomi Adeyemi

    Genre : Fantasy

    Résumé : Ils ont tué ma mère. Ils ont pris notre magie. Ils ont voulu nous éliminer. À présent, dressons-nous. Il fut un temps où la terre d'Orïsha était baignée de magie. Mais une nuit, tout a basculé, le roi l'a fait disparaître et a asservi le peuple des majis. Zélie Adebola n'était alors qu'une enfant. Aujourd'hui, elle a le moyen de ramener la magie et de rendre la liberté à son peuple - même si face à elle se dresse le prince héritier du trône, prêt à tout pour la traquer. Dans une Afrique imaginaire où rôdent les léopardaires blancs et où les esprits ont soif de vengeance, Zélie s'élance dans une quête périlleuse...

    Avis : Je plaide encore coupable, cette fois-ci aussi j'ai acheter à cause de la couverture, je n'avais pas lu le résumé. J'ai donc commencé la lecture en ignorant l'histoire et en me posant des questions, puis au bout de 10 pages environ, j'étais à fond dans le livre. Impossible de décroché. Ce fut un gros coup de coeur ! L'univers où se déroule l'histoire est rafraichissante, car ça change des livres fantasy habituel, ça se passe en Afrique, mais une Afrique complètemen différente,  c'est original et montre un autre style du genre peux mis en avant.

    En lisant, j'avais l'impression de voir des clichés, de presque deviner certaines choses, mais, non, l'autrice joue avec les clichés pour nous surprendre. Mais ce qui m'a touché surtout, c'est le message derrière l'histoire, celle de l'intolérance, de l'ouverture d'esprit, qu'importe qui nous sommes et à quoi nous ressemblons. De tout les personnages, j'ai plus apprécié Zélie, Amari et son frère, le petit prince (clin d'oeil à ceux qui ont lu). J'avous que l'univers est complexe, et qu'il faut du temps pour tout saisir, mais que de chose à explorer justement.

    Et qu'elle fin ! Je me pose surtout des questions sur la réaction des personnages, ce qui donne encore plus envie de lire la suite. Et le tome 2 est prévus pour 2020, si j'ai bien compris, ça semble si loin, pourtant ça se rapproche à grand pas.

    Maë

  • The Gilded Wolves

    Autrice : Roshani Chokshi

    Genre : Fantasy

    Résumé : “It's 1889. The city is on the cusp of industry and power, and the Exposition Universelle has breathed new life into the streets and dredged up ancient secrets. Here, no one keeps tabs on dark truths better than treasure-hunter and wealthy hotelier Séverin Montagnet-Alarie. When the elite, ever-powerful Order of Babel coerces him to help them on a mission, Séverin is offered a treasure that he never imagined: his true inheritance.

    To hunt down the ancient artifact the Order seeks, Séverin calls upon a band of unlikely experts: An engineer with a debt to pay. A historian banished from his home. A dancer with a sinister past. And a brother in arms if not blood.

    Together, they will join Séverin as he explores the dark, glittering heart of Paris. What they find might change the course of history--but only if they can stay alive.” (Wednesday Books)

    ________________________________

    Avis : Une lecture plaisante mais un peu décevante tout de même.

                Ce que je n’ai pas trop aimé :

    ⇒Certains personnages me laissaient de marbre comme Zofia. Le fait qu’elle ne comprend pas les blagues est mignon mais à part ça… Elle fait pitié. C’est juste mon impression général.

    ⇒Il y a quelques longueurs et l’intrigue est plat des fois.

    ⇒Les personnages en général sont attachants mais ils ne m’ont pas laissé de grandes impressions.

    SpoilerAprès la mort de Tristan, le rejet de Laila par Séverin m’a tellement énervée ! Séverin n’a jamais été plus bête de sa vie. Et le pire, c’est qu’il a tellement d’orgueil qu’il n’est pas foutu de s’excuser pour ses paroles blessantes.

     

                Ce que j’ai aimé :

    ⇒Le système de magie est complexe et plutôt facile à comprendre. C’est assez original avec un schéma composé de familles, d’organisations.

    ⇒L’ambiance est mystérieuse, sombre et le fait que l’histoire se passe à Paris rend l’ensemble vraiment bien. On reconnaît des lieux, des monuments et des références historiques.

    ⇒La plume de l’autrice me plaît et est facile à lire.

    ⇒Hypnos est mon personnage préféré. J’aime ce genre de personne qui a la classe mais qui reste en réalité humble. Il a de l’humour. Malgré le fait qu’il soit un personnage secondaire, il évolue aussi et c’est aussi le personnage que j’apprécie le plus avec Laila et Enrique.

    ⇒Laila est une femme indépendante qui a une grande sensibilité. Malheureusement, il a fallu qu’elle tombe sur Séverin. J’espère qu’il va bientôt changer parce que, comme je l’ai écrit avant, Laila est sensible et même si c’est maladroit, les remarques blessantes ou/et indifférentes ne sont pas recommandées.

    ⇒Enrique est quant à lui une personne qui a de l’humour, qui est intelligent, qui reconnaît l’importance de l’histoire et possède aussi une profondeur. Le fait qu’il soit bisexuel le perd et il cherche sa place. Il ne sait pas quoi faire avec ses sentiments et se sent confus dans ses relations. SpoilerJe pense qu’il finira avec Zofia dans le second tome mais je dois avouer que je le préfère avec Hypnos parce que je sens qu’il aura encore plus de mal à se retrouver s’il commence à aimer Zofia, aka la jeune fille qui prend tout au premier degré.

    ________________________________

    En conclusion, c’était un livre qui m’a plu mais qui n’a pas répondu à toutes mes attentes. Il a été rapproché de Six of Crows et dieu sait que j’adore cette duologie de Leigh Bardugo. A mon avis, mes espérances étaient juste trop hautes.

    Alex

  • La magie des druides

    La magie des druidesAutrice : Florence Laporte

    Genre : Document nature

    Résumé : A l'écoute des enseignements de la nature, intermédiaire entre les hommes et les divinités, les druides considéraient les arbres et les plantes comme des êtres vivants dont l'énergie pouvait aider l'homme à se soigner.  Cet ouvrage vous invite à découvrir cet univers si mystérieux et à renouer avec ce savoir ancestral à travers la présentation détaillée des plantes guérisseuses les plus emblématiques de la tradition druidique.

    Avis : Ce qui m'a attiré en premier lieu je l'admet, c'est l'apparence du livre : petit, le bors des pages dorés, couverture solide et moltonner. Puis en commençant la lecture, -qui se lit en à peine 1h-, j'ai découvert le contenant du livre qui est classé en partie, je dirais. En premier lieu, on apprend les différentes periodes du druidisme, puis comment cueillir et enfin divers plantes avec comme information : se qui consommable, comment, ses propriétés et les croyances... C'est la dernière et premières partis qui ma le plus plus. Ce n'est pas dans mes habitudes de lectures, mais ça change et peu être un document intéressant pour ceux qui souhaite écrire sur les druides ou qui a besoin d'information sur les plantes.

     

    Maë

  • La princesse blanche

    La princesse blancheAutrice : Philippa Gregory

    Genre : Historique

    Résumé : Angleterre 1485. Henri Tudor fait tomber Richard III au combat et s'empare du trône après la bataille de Bosworth. Mais c'est un pays morcelé par la guerre des Deux Roses qui attend le nouveau souverain. Un défi de taille lui incombera donc: dissoudre les rivalités et réunifier les deux camps, avant de pouvoir prétendre gouverner. Pour ce faire, Henri devra épouser une princesse de la maison ennemie, Elizabeth York. Héritière légitime de la famille déchue, fille de la reine blanche, Elizabeth est une jeune femme hantée par la mort du roi qu'elle aimait. Contrainte à ses épousailles, elle deviendra la mère du futur dauphin. Au cœur du jeu politique, elle devra choisir entre la rose rouge et la rose blanche et ainsi sceller ainsi son destin. Le nouveau roi, quant à lui, devra apprendre l'art si subtil de la gouvernance. Détenteur du pouvoir, certes, il lui faudra gagner le cœur d'une Angleterre hostile, qui n'aura de cesse de comploter pour le retour des York sur le trône.

    Avis : En premier lieu, j'ai découvert les deux séries qui furent inspirées des livres : The White Queen (se déroule juste avant ce livre) et The White Princess (ce livre). Le livre est le tome 5 de la saga « La guerre des cousins », mais si vous connaissez l'histoire ou que vous avez les séries, alors vous n’êtes pas obligé de lire les autres livres ou encore de lire dans l'ordre.

        On découvre la fin de la fameuse guerre des deux roses et le début de la dynastie des Tudor. Historique, sauf quelques détails en lien avec une malédiction et l'héritage de Mélusine. J'ai aimé les sous-entendus sur le futur, en rapport avec les Tudor qui se finira sur une Reine Vierge, ça fait sourire et rend triste. L'écrivaine nous fait voyager niveaux émotions. Je fus déchirée entre la reine Tudor, Elizabeth York, et son époux le roi, Henri VII Tudor. Elle, au milieu du conflit entre sa famille et son époux avec ses enfants. Et lui, entre faire confiance à sa femme et la peur qu'elle le trahisse. 

    On comprend mieux leurs enfants, surtout le futur Henri VIII.

    Maë

  • Un si petit oiseau

    Autrice : Marie PavlenkoCoup de coeur 2

    Genres : Contemporain

    Résumé :

    « Après un accident de voiture qui l'a laissée meurtrie, Abigail rentre chez elle. Elle ne voit plus personne. Son corps mutilé bouleverse son quotidien, sa vie d'avant lui est insupportable. Comment se définir quand on a perdu ses repères, qu'on ne sait plus qui on est, que la douleur est toujours embusquée, prête à exploser ? Grâce à l'amour des siens. Grâce aux livres. Grâce à la nature, au rire, aux oiseaux. Avec beaucoup de patience, peu à peu, Abi va réapprendre à vivre. »

    ____________________________________

    Avis :

    Un coup de cœur encore une fois pour le livre de Marie Pavlenko!

    C'était super pour 3 raisons principalement:

     

    1 - Le thème tout d'abord qui est donc l'amputation. On vit cette expérience du point de vue d'Abi, la protagoniste.

    C'est émouvant, on s'attache à elle.

    Mais ce qui, à mon avis, a vraiment ajouter un +, c'est qu'on a aussi le point de vue de sa famille parce que oui, l'entourage en souffre aussi.

     

    2 - Le développement des personnages est vraiment bien fait. C'est progressif et cohérent.

    Pour vous dire, j'étais vraiment frustrée par le comportement d'Abi au début mais après, je suis tombée sous son charme.

     

    3 - A part l'amputation, l'autrice aborde de nombreux autres sujets tels que la famille, le deuil, les accidents de traffic, etc... C'est très diverse.

     

    Ps : pour ceux qui se le demande, oui, il y a une romance. Elle était mignonne, saine et j'ai adoré.

    Les relations (familiales, amicales ou romantiques) entre les personnages sont très biens. J'ai rigolé parfois même.

    ____________________________________

    En conclusion, même si le début vous donne envie d'arrêter, ne le faites pas. Vraiment, continuez jusqu'au bout, ça vaut la peine!

    Alex

  • Twisted tale tome 3 Histoire éternelle

    Twisted tales tome 3 histoire eternelleAutrice : Liz Braswell

    Genre : Conte - Fantastique

    Résumé : Et si la mère de Belle avait maudit la Bête ?
    Quand Belle touche la rose enchantée de la Bête, des souvenirs jusque là enfouis réapparaissent, ceux d'une mère qu'elle pensait ne jamais revoir. Elle réalise alors que sa mère n'est autre que la belle sorcière qui a maudit le château et tous ses occupants. Choqués et en pleine confusion, Belle et la Bête vont devoir découvrir un sombre mystère qui entoure leurs familles depuis vingt-et-un ans. Histoire éternelle revisite le grand classique Disney La Belle et la Bête, dans une uchronie originale.

    Avis : Je suis une fan du Disney « La Belle et la Bête ». J'ai commencé à le lire avec curiosité, et je fus contente de retrouver certains passages, certaines phrases du dessin animé et du film. Le livre exploite des détails que Walt Disney survolait, comme les familles de nos deux héros, la malédiction qui est beaucoup plus complexe.

        Plus on avance dans la lecture, plus l'histoire s'éloigne de l'histoire originale. Elle se trouve être beaucoup plus sombre, moins fleur bleue. Ce qui montre d'autres facettes des personnages principaux et secondaires. Par contre, les domestiques du château sont moins mis en avant, mais ça ne dérange pas, car la relation entre Belle et Bête est très tortueuse. 

         Le livre n'est pas pour les enfants, quelques scènes sont assez dures, Spoile → comme à la fin avec l'asile. On a le descriptif physique des tortures que subissent les patients magus. L'écrivaine a fait une belle transition entre les chapitres qui parle du passé, et celle du présent, ce qui permet aux intrigues de faire qu'une à la fin, tout se rejoigne.

     

    Maë

  • La sélection

    La selectionAutrice : Kiera Cass

    Genre : Science-Fiction - Dystopie

    Résumé : Trois cent ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l'oubli. De leurs ruines est née Illea, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne. Elles sont trente-cinq jeunes filles: la "Sélection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras... Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés...

    Avis : J'ai commencé à lire ce livre en étant sceptique, car j'ai été déçue par le livre "La Sirène" de la même autrice, et je dois dire que pour le moment, il est mieux. Ça se lit très vite et c'est simple. C'est un livre pour adolescent, avec presque pas ou pas du tout de description. Tout est centré sur la romance. On a presque encore un triangle amoureux où la fille se trouve au milieu à choisir. On pourrait croire que c'est la spécialité de l'écrivaine. Mais attention, la romance est bien construite, sans aucune incohérence pour le moment.

       On a un aperçu de ce qu'est devenu le monde. Cet univers qui rend la dystopie très douce comparé d'autres livres de ce sous-genre. J'espère qu'on en apprendra plus, avec davantage de construction.

    J'attends de lire la suite, pour avoir un meilleur avis sur l'univers.

    Maë

  • La planète des singes

    La planete des singesAuteur : Pierre Boulle 

    Genre : Classique Science-Fiction

    Résumé : Y’a-t-il des êtres humains ailleurs que dans notre galaxie ? C'est la question que se posent le professeur Antelle, Arthur Levain, son second, et le journaliste Ulysse Mérou, lorsque; de leur vaisseau spatial , ils observent le paysage d'une planète proche de Bételgeuse: on y aperçoit des villes, les routes curieusement semblables à celles de notre Terre. Après s'y être posés, les trois hommes découvrent que la planète est habitée par des singes. Ceux-ci s'emparent d'Ulysse Mérou et se livrent sur lui à des expé-riences. Il faudra que le journaliste fasse, devant les singes, la preuve de son humanité…

    Avis : Rien à voir avec les films récents ! Le livre est vraiment très court, en une journée, je l'avais fini. Certains passages sont longs et répétitifs. Le roman explique certaines choses un peu en retard, par exemple la barrière de la langue. Au départ, j'avais du mal, mais ce qui m'a fait continuer c'était que notre personnage principal retourne sur Terre. Spoilers → Quand ça arrive enfin, on se rend compte qu'il n'y a plus d'humains sur Terre et que là aussi, c'est devenu la planète des singes. À croire que notre héros ne pouvait vivre tranquillement loin de tout ça. Bref, la fin m’a déçue.

       Mais attention, ce n'est pas un livre que je n'ai pas aimé. Bien au contraire. Ce qui m’a conquise, c'est la psychologie et la morale du livre que j'ai perçues. On remet en question la façon de vivre de l'être humain. C'est comme une comparaison de la société des singes à la nôtre.

    Niveau science-fiction, on est servi avec le voyage spatial, l'évolution humaine et les scientifiques singes.

    Je le conseille à tout amoureux de la science-fiction.

    Maë

  • Phobos

     

    Phobos tome 1Auteur : Victor Dixen 

    Genre : Science-Fiction

    Résumer : Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

    Avis : J'ai eu le plaisir de le lire en Lecture Commune avec notre Alex. C'est le genre de livre, dont le début n'est pas addictif, mais plus on avance dans la lecture, plus on est accros. Niveau science-fiction, on est servi grâce au côté spatial de l'aventure. Par contre, il n'y avait pas de traduction pour les phrases en anglais, ce qui est frustrant pour ceux qui ne comprennent pas cette langue. Dans un premier temps, on apprend à connaitre les personnages féminins, c'est pratique, car chacune d'elle a son caractère bien défini. On découvre mieux les garçons à partir du milieu du livre, qui ont eux aussi leur propre personnalité. 

    Pour l'intrigue, on en n'a pas qu'UNE, mais PLUSIEURS ! Est-ce qu'on s'y perd ? Pas du tout, bien au contraire, c'est comme une toile d'araignée. Spoiler → Tout est lié, même si celle qui est plus mise en avant pendant un moment concerne les speed datings et le rapport Noé. On spécule beaucoup, mais l'auteur arrive à nous surprendre, au point qu'on veut lire la suite immédiatement pour avoir plus de réponses à nos questions.

    Pour mon plus grand bonheur, on n'a pas des personnages tout blanc ou noir. Chacun a un lourd secret, une part d'ombre avec des espoirs, des rêves, et un besoin de chercher une vie meilleure. C'est ce qui les rend attachants et on se retrouve à avoir des chouchous. Les miens ► Spoilers → Léonor dont je vois bien être avec Marcus, ensuite Mozart et Safia. Et sur Terre, Andrew, dont j'attends beaucoup dans le tome 2. Je dirais bien que c'est un coup de cœur, mais je veux attendre de finir la saga pour voir.

    Maë

    _______________________________________________________________________

    Me voilà, Alex,  pour vous donner à mon tour mon avis sur Phobos. Tout d'abord, ça a été un plaisir de le lire avec Maëva!

    Pour faire bref,  voici 3 raisons pour lesquelles je vous conseille de lire ce premier tome!

    1 - L'intrigue est vraiment sympa. Disons que ce n'est pas souvent qu'on suit l'aventure de personnages dans une télé-réalité sur Mars (dans le cas du 1er tome, c'est davantage sur Cupido mais bon)! Il y a des rebondissements, du rythme et puis c'est assez rapide à lire. En effet, la plume de l'auteur est fluide, simple et permet une lecture agréable.

    2 - Les personnages sont variés et la plupart sont attachants quoique des fois, je dois avouer, j'ai levé les yeux en l'air à cause de certaines décisions et certains comportements. Mais franchement, la décision faite à la fin compense toute la frustration que j'ai pu ressentir.

    3 - La "méchante" est vraiment méchante mais surtout intelligente. J'ai adoré la suivre l'air de rien malgré mes envies de meurtre envers elle également. C'est le genre de personnage qui te rend bipolaire et j'adore ça!

    Ps : Je vous conseille fortement d'avoir le tome 2 à portée de main après avoir fini le tome 1 parce que cette fin! 

    Alex

  • To best the boys

    Autrice : Mary Weber

    Genre : Fantasy/ Dystopie

    Résumé : “Every year for the past fifty-four years, the residents of Pinsbury Port receive a mysterious letter inviting all eligible-aged boys to compete for an esteemed scholarship to the all-male Stemwick University. Every year, the poorer residents look to see that their names are on the list. The wealthier look to see how likely their sons are to survive. And Rhen Tellur opens it to see if she can derive which substances the ink and parchment are created from, using her father’s microscope.

    In the province of Caldon, where women are trained in wifely duties and men are encouraged into collegiate education, sixteen-year-old Rhen Tellur wants nothing more than to become a scientist. As the poor of her seaside town fall prey to a deadly disease, she and her father work desperately to find a cure. But when her Mum succumbs to it as well? Rhen decides to take the future into her own hands—through the annual all-male scholarship competition.

    With her cousin, Seleni, by her side, the girls don disguises and enter Mr. Holm’s labyrinth, to best the boys and claim the scholarship prize. Except not everyone’s ready for a girl who doesn’t know her place. And not everyone survives the maze. » (Thomas Nelson)

    ___________________________

    Avis : Une lecture qui nous livre de nombreuses morales !

     

              ►Ce que je n’ai pas aimé :

    ⇒Les personnages, à part Rhen, m’ont l’air un peu « transparents ». Après avoir lu le commentaire d’un(e) fairylooter, je trouve aussi qu’ils sont typés en quelque sorte et qu’ils n’ont pas de vrai développement.

    ⇒Le livre est trop court à mon avis et cela explique pourquoi certains détails que je voulais ne sont pas présents. Par exemple, à part les caractères typés des personnages, le passage sur le Labyrinthe est court comparé à l’ensemble de l’intrigue alors qu’on parle quasiment que de ça dans le synopsis. Aussi, ce qui se passe après la compétition et la victoire de Rhen donne l’impression d’avoir été vite fait. J’aurai vraiment aimé avoir plus de détails et de développement durant ces passages du roman.

    ⇒Le rythme au début du roman est un peu long et c’est un peu dur de rentrer dans l’histoire à cause de ça. Mais une fois dépassé un certain point, c’est-à-dire au début de la compétition, tout coule tranquillement et l’action est présente.

     

              ►Ce que j’ai aimé :

    ⇒L’univers où évoluent nos personnages me semble vraiment sympa. Pas à y vivre mais plutôt à visiter. Et puis, le domaine de Holm a l’air super beau ! La touche de fantasy ne m’a pas déplue du tout.

    ⇒Le passage dans le Labyrinthe est vraiment prenant et saisissant. J’ai eu du mal à lâcher le bouquin durant ces moments de tension !

    ⇒La romance est très mignonne et innocente ! Et puis, il n’y a pas de vrais « obstacles » à surmonter. Ce n’est pas du genre « roméo et juliette » en gros. Et on sait assez rapidement qui va avec qui.

    ⇒Le livre aborde de nombreux sujets qu’il va traiter comme par exemple des problématiques sur les femmes, l’indépendance, les relations entre êtres humains (que ce soit entre partenaires amoureux ou entre famille ou encore entre pauvres/riches). Le système politique dans ce YA est, sur certains aspects, très semblable au nôtre.

    ⇒On a le droit à une héroïne qui est intelligente, qui a du caractère, déterminée et qui aime la science ! Elle évolue tout le long du roman et c’est hyper satisfaisant de la voir grandir et casser les règles sociales. En plus, quand elle ne sait pas quoi dire (souvent quand elle est avec Lute), elle a un sens de l’humour morbide que j’adore. Exemple, elle invite Lute à un rendez-vous en compagnie de cadavres XD !

    ____________________________________

    En conclusion, je pense que ce livre devrait être lu au moins un fois parce que de 1, c’est rapide à lire et de 2, on en ressort plus ouvert d’esprit.


    Alex

  • Les messagers des vents

    Autrice : Clélie Avit

    Genre : Fantasy

    Avis : Bizarrement, j'attendais beaucoup de cette saga, hélas, je ne suis pas arrivé à aller plus loin que le tome 2. Je fus déçu, car l'histoire commence comme si le lecteur, dès le chapitre 1, connaissait parfaitement le monde et les différents protagonistes imaginés par Clélie Avit, sauf, que non ! Nous on arrive, et on ne connaît rien, il faut nous expliquer ! Autre problème, certaines scènes sont très lentes puis d'un coup rapides. Et pourtant, je regrette de ne pas avoir continué, car l'univers est neuf, original et complet. Spoiler → Mais, j'ai eu du mal avec la relation entre Eriana et Setrian, qui tourne en rond dès le départ. Qui était prévisible soit dit en passant. Puis dans le tome2, toujours pas d'énorme avancer, c'est lent. Un peu comme le reste de l'histoire. On trouve beaucoup de clichés, surtout tous ce qui entoure les prophéties, ce qui rend l'histoire prévisible. Le point positif sont les personnages, tous différents, même chez les antagonistes, on en trouve des toutes les couleurs. Après, je dois bien l'admettre, je n'ai pas lu le tome 3 et 4, donc je juge selon les 2 premiers tomes. 

    Maë

    Lire la suite

  • La Dernière Empathe

    Autrice : Jupiter Phaeton

    Genre : Urban fantasy

    Résumé :

    « A New York, une ville démolie par les guerres des magiciens, Ryvenn, seize ans, apprend à maîtriser son pouvoir. C'est une empathe : elle est capable de ressentir les émotions des personnes autour d'elle. C'est bien moins impressionnant que télépathe ou télékinésiste, mais ça n'empêche pas le gouvernement de s'arracher son don. Quand elle n'est pas à l'école ou avec sa famille, Ryvenn utilise son pouvoir lors des interrogatoires des prisonniers pour une agence du gouvernement, qui la paie grassement en retour. Jusque-là, tout se déroulait parfaitement, elle n'avait pas commis une seule erreur qui aurait pu la trahir. C'était sans compter sur Leo, un prisonnier pas comme les autres. Ryvenn plonge par accident dans ses souvenirs à l'aide de son deuxième pouvoir, celui qu'elle essaye tant bien que mal de cacher aux yeux du monde entier, et elle met le pied dans un engrenage qu'elle ne peut plus freiner qui implique l'une des familles les plus puissantes des cartels magiques ! Obligée de maîtriser son don en un temps record et de fréquenter l'élite des magiciens, Ryvenn doit faire face à un complot d'une ampleur qui la dépasse. Saura-t-elle s'en sortir indemne ? » (Livraddict)

    ___________________________

    Avis :

    ►Ce que je n’ai pas trop aimé :

    ⇒Il ne faut pas s’attendre à ce que ce livre soit spectaculaire ou qu’il vous marque. Ce roman ressemble dans sa structure et dans son intrigue à beaucoup d’autres YA.

    ⇒Le système de magie ou politique ne sont pas spécialement complexes et originaux.

    ⇒L’intrigue n’avait rien de très surprenant à quelques retournements de situation près, qui encore une fois, sont assez prévisibles. Je ne dis pas que je suis médium -encore heureux- mais j’avais deviné dans les grandes lignes ce qui allait se passer.

     

    ►Ce que j’ai aimé :

    ⇒Le livre était facile et rapide à lire. Il y avait de l’action quasiment tout le temps et puis, c’était simple d’entrer dans l’histoire. L’écriture est d’ailleurs fluide ce qui, à mon avis, aide beaucoup sur l’impression générale.

    ⇒J’ai adoré l’humour sarcastique des personnages durant certains passages.

    ⇒Même si le système magique et politique restent simples comme je l’ai déjà mentionné, ça a au moins l’avantage d’être facile à comprendre. Et puis, les différents pouvoirs sont quand même très sympathiques à découvrir !

    "Spoilers"

    ⇒Je remercie Jupiter Phaeton de ne pas avoir tué la mère – pas encore en tout cas- parce que je suis en overdose de personnages principaux qui voient l’un de ses parents et voire les deux mourir sans qu’ils ne puissent rien faire. C’est triste et ch*ant à la longue. En plus, la mère est hyper badass et j’adore son côté « Mama-Terminator » ! Et franchement, c’est beaucoup plus motivant de voir Ryvenn devenir forte aux côtés de sa famille -RIP le père.

    ⇒La romance est mignonne sans être lourde. Elle est aussi progressive et ça suit le cliché « ennemies to lovers » ! Je suis juste un peu dégoûtée que le love interest ne soit pas plus développé que ça mais bon, j’attends de lire la suite avant d’établir un réel avis dessus.

    ___________________________

    Conclusion :

    Au final, La dernière empathe est une lecture agréable et les personnages sont attachants. Et la fin donne envie de savoir la suite, d’autant plus que les enjeux deviennent plus importants encore.

    Alex

  • Les malheurs de Sophie

    Autrice : La Comtesse de Ségur

    Genre : Classique (enfant ou pas)

    Avis : Je ne peux dire aucun mal de cette histoire, elle a bercé mon enfance et m'a donné le goût de la lecture ainsi que de l’écriture. On suit l’enfance de Sophie et, comme beaucoup, je me suis identifiée à elle. Spoiler → Petite, j’ai aussi joué à la dinette avec de la terre, comme elle. Je l’admets, c’est une histoire pour enfants, mais n’avons-nous pas tous une part d’enfant en nous ? À travers cette histoire, la Comtesse de Ségur montre l’innocence des bêtises d'enfants. Une histoire touchante et douce. Il est vrai que ce tome commence sur Madeleine et Camille qui sont de petits anges, mais on retrouve notre chère Sophie. Malgré les bêtises de Sophie, je suis toujours sous son charme, d'autant plus avec la belle-mère qu’elle a. Ce n’est cependant pas une histoire triste, car Sophie a des personnes qui veillent sur elle et ne veulent que son bonheur. Cette histoire est remplie d’amour et de tendresse. Spoiler → On retrouve avec bonheur les chers cousins, que j’adore, surtout Jean. Une histoire pour petits et grands. Le dernier tome de la trilogie se conclu avec brio. Le plus dur est de donner mon avis, sans ne rien révéler de l’histoire. On retrouve avec joie, tout le monde, Paul, Sophie, Madeleine, Jean, Léon, Camille, Jacques et Marguerite. Pour ceux qui connaissent le dessin animé, certaines choses changent au fil de l’histoire. Cela n'enlève pourtant rien au charme de l’histoire, où l'on découvre une Sophie grandit et assagie.

    Maë

    Lire la suite

  • Circle of Shadows

    Ce livre n’est disponible qu’en anglais

    Autrice : Evelyn Skye

    Genre : Fantasy

    Résumé : “Sora can move as silently as a ghost and hurl throwing stars with lethal accuracy. Her gemina, Daemon, can win any physical fight blindfolded and with an arm tied around his back. They are apprentice warriors of the Society of Taigas—marked by the gods to be trained in magic and the fighting arts to protect the kingdom of Kichona.

    As their graduation approaches, Sora and Daemon look forward to proving themselves worthy of belonging in the elite group—but in a kingdom free of violence since the Blood Rift Rebellion many years ago, it’s been difficult to make their mark.

    So when Sora and Daemon encounter a strange camp of mysterious soldiers while on a standard scouting mission, they decide the only thing to do to help their kingdom is to infiltrate the group. Taking this risk will change Sora’s life forever—and lead her on a mission of deception that may fool everyone she’s ever loved.
    Love, spies, and adventure abound as Sora and Daemon unravel a complex web of magic and secrets that might tear them—and the entire kingdom—apart forever.” (Balzer + Bray)

    ________________________________________

    Avis : Ce livre possède de nombreuses qualités avec quelques défauts mais en général, j’ai aimé lire l’aventure de nos protagonistes et je recommande ce YA pour les fans de fantasy et de cultures asiatiques.

    Ce que je n’ai pas aimé :

    J’ai eu du mal à m’attacher à Sora alors que c’est la protagoniste. Vous voyez venir le problème ? C’était juste pénible au début de lire le livre et heureusement que Daemon était là parce que sinon, je l’avoue, mon avis aurait été beaucoup plus amer.

    Par moments, j’ai souvent levé les yeux en l’air. Et pas de manière discrète ou rapide. Non, mes yeux avaient vraiment envie de faire un tour sur le plafond. Parce que : soit, un personnage me tapait sérieusement sur les nerfs (*tousse* Hana * tousse*) soit le choix d’un personnage (*tousse* Sora *tousse*) m’énervait énormément. Du coup, vous vous imaginez bien que cela peut se passer sur une bonne partie du roman et que ce n’est pas agréable. Au moins, les muscles de mes yeux ont bien travaillé.

    Certains personnages m’ont fait réagir de cette façon : Sérieusement ?

    Prince Gin = ne m’intéresse pas plus que ça.

    Sora = très bête sur les bords des fois, tellement que j’ai envie de fermer le livre et d’arrêter de lire

    Spoiler→Hana = ça se voit qu’elle et Sora sont de la même famille parce que niveau agacement, elles ne sont pas très loin d’être des génies. Quand je pense aux excuses lamentables que la petite sœur donne à sa grande sœur pour justifier son hostilité, OMG j’ai envie de pleurer tellement c’est casse-pieds. Il faut me comprendre, les stupidités du genre « je te hais parce que tu n’étais pas à mes côtés quand j’en avais besoin et même le fait que tu pensais que j’étais morte ne t’excuse pas pour autant » ; voilà, ça a du mal à passer personnellement et si je pouvais, je tuerais moi-même cette Hana qui attention, se nomme Virtuoso. Tout va bien du côté des chevilles ? Pas trop gonflées ?

    Ah ah ah… La romance dans Circle of Shadows, c’est comme un yaourt auquel on aurait ajouté du sable. C’est un très mauvais mélange. Et bien c’est pareil pour la romance entre nos personnages.

    Spoiler→Je m’explique : tout le long du roman, soit 98% du livre, Daemon était fou amoureux de Sora. Il l’admire, il rougit en sa présence, ne pense qu’à elle, la connaît mieux que personne. Mais ! Parce que sinon, ça ne serait décidément pas drôle. A la fin, il embrasse Fairy (la meilleure amie de Sora) et « tombe amoureux » de cette dernière la trouvant hyper courageuse, blablabla. Sora, quant à elle découvre qu’elle éprouve des sentiments pour Daemon mais c’est trop tard et son cœur est brisé en mille morceaux. Bouh !

    Comme je le disais auparavant, c’est une grosse blague. Et pas celle du genre à faire rire mais plutôt celle qui donne envie de grincer des dents ou de sauter par-dessus la falaise. A voir selon la préférence de chacun.

     

    Ce que j’ai aimé : Et heureusement qu’il y en a parce que j’aurais pleurer de frustration sinon.

    Le rythme est rapide, il y a beaucoup d’actions. L’alternance entre les différents points de vue est une bonne idée. Et l’écriture d’Evelyn Skye est facile à lire.

    Le personnage de Daemon sauve le roman. Au sens propre. Sans lui, j’aurais lancé mon exemplaire par-dessus la fenêtre, jolie couverture ou non. Il est tellement chou, fort, courageux, fidèle Spoiler→(à part à la fin : changer de love interest n’est pas forcément une idée de fou surtout si c’est complètement incohérent avec ce que tu ressentais deouis des années) et en plus, c’est un demi-dieux qui peut prendre la forme d’un loup bleu magnifique. Hiiii ! Je ressemble à une fangirl, c’est normal.

    L’impératrice Aki, je l’aime tellement. Faute de pouvoir à peine supporter Sora, j’ai jeté mon dévolu sur la généreuse impératrice. Disons que c’est l’une des seules à réellement se bouger le derrière pour son peuple. Spoiler→Et aussi l’un des seuls personnages avec du pouvoir  à avoir agréé et participé au plan des héros dans l’univers des YA ! Cela fait 100 points en plus pour elle. Pas besoin de débat pour savoir que je l’adore.

    Le dernier point que j’ai particulièrement apprécié dans Circle of Shadows, c’est l’univers. C’est très bien construit. C’est vaste, inspiré de cultures asiatiques et particulièrement japonaise et je suis gaga de ça. Le concept de « ninjas » avec des pouvoirs permettant de croître les capacités physiques à partir d’animaux, je trouve ça original et génial !

    Aussi, les pouvoir des ryuus sont aussi très cool, pas besoin de le cacher.

    _____________________________________

    En conclusion, j’ai eu le droit à une lecture qui globalement m’a plue mais qui malheureusement, possède énormément de défauts marquants. Cependant, la tournure qu’a pris l’intrigue est vraiment intriguante et j’ai hâte de découvrir la suite !

    Alex

  • Le souffle de Midas

    Autrice : Alison Germain

    Genre : Fantasy

    Résumé : « Entre tes mains, fille d’Homère, brûle encore le pouvoir des Dieux.

    Le jour où une inconnue rend son dernier souffle dans mes bras, je sais que ma vie paisible d’étudiante ne sera plus jamais la même. Au lendemain du drame dont j’ai été le seul témoin, aucune trace du crime n’a été retrouvée, tant et si bien que tout le monde me pense folle, moi la première. Seul un homme me croit, Angus Fitzgerald, détective à la recherche d’une personne qui ressemble trait pour trait à la femme morte sous mes yeux.

    Alors que ce mystère reste sans réponse, les objets que je touche se transforment en or. Et quand le bel Angus me narre le mythe antique de Midas, ce roi grec qui changeait tout en or, je comprends qu’il en sait bien plus sur ce qui m’arrive. Et aussi sur les dangers qui me menacent. Pour moi, le plus imminent est juste là, dans mes mains. Parce que si pour le détective, je suis bénie des Dieux, je ne vois en ce pouvoir qu’une malédiction… » (Editions du Chat Noir)

    ________________________________

    Avis : Attention, unpopular opinion juste ici!

    ⇒C’était une lecture agréable mais sans plus malheureusement.

     

    Ce que je n’ai pas aimé :

    Ce livre ressemble à des dizaines d’autres. C’est rempli de stéréotypes et de personnages typés. L’intrigue aussi n’est pas surprenante. Les retournements de situation se voient dès le début, il n’y a aucun suspens. Le niveau d’originalité est quasiment à 0.

    Il n’y a pas de réel développement que ce soit au niveau de l’intrigue ou des personnages. Dans le sens où c’était prévisible au point où j’ai pu prévoir dès le début quelle sorte d’évolution il y aurait.

     

    Ce que j’ai aimé :

    Le roman a rythme rapide, c’est rempli d’actions et donc, c’est facile à lire. On tourne les pages sans difficulté. On ne s’ennuit pas.

    Les personnages restent attachants malgré les défauts que j’ai pu relevé ci-dessus.

    L’univers autour du mythe de Midas est orginal. J’ai vraiment aimé découvrir comment l’autrice avait exploité ce monde mythologique.

    La fin donne quand même envie de savoir la suite.

    ________________________________

    J’ai le droit à une déception avec cette lecture et j’hésite à acheter la suite avec la peur qu’encore une fois, tout soit extrêmement prévisible. Et je trouve cela tellement dommage parce que malgré tout ça, l’action est là, les personnages sont attachants et puis un livre sur la mythologie grecque, c’est toujours bien à lire pour moi.

    Alex

  • Agatha Raisin #2 : Remède de Cheval

    Autrice: M.C. Beaton, plus connue sous le nom de Marion Gibbons et Marion Chesney.

    Genre: Policier

     

    Résumé: Après la pluie, le beau temps ! Agatha Raisin est désormais bien installée dans son cottage de Carsely en compagnie de ses deux chats. Cerise sur le pudding, le nouveau vétérinaire du village ne semble pas insensible à ses charmes. Quand le beau véto succombe à une injection de tranquillisant destinée à un cheval rétif, la police locale conclut à un malencontreux accident. Mais pour Agatha, dont le flair a permis de résoudre l'affaire de La Quiche fatale, il s'agit bien d'un meurtre. A l'étonnement de tous, le séduisant colonel James Lacey partage pour une fois l'avis de son entreprenante voisine. Et nos deux détectives-amateurs se lancent dans une enquête bien plus périlleuse qu'ils ne l'imaginaient...

     

    Avis: Comme avec le premier tome, je dois avouer que je suis assez divisé quant à mon opinion sur ce livre. Il faut dire aussi que j’avais lu le premier juste après avoir fini le troisième tome des Détectives du Yorkshire qui reste, pour moi, l’un des meilleurs livres que j’ai lu en 2018. On repassera donc pour l’objectivité.

    Dans ce tome-ci, on retrouve notre chère et insupportable Agatha Raisin dans son cottage de Carsely, petite ville de la campagne anglaise. Mention particulière, d’ailleurs, pour l’ambiance que je trouve particulièrement attirante.

    Je dois dire que le style même d’écriture du premier tome m’avait passablement insupporté, ce que je n’ai étrangement pas retrouvé dans celui-ci. Ou alors mes standards ont juste été revus à la baisse, allez savoir. Je l’ai lu en moins de deux jours, l’écriture y étant fluide et l’action plutôt prenante. Le fait que le livre fasse seulement 267 pages avec une écriture plutôt épaisse et de larges marges a dû aussi beaucoup y jouer. Voilà d’ailleurs l’un des points que je trouve particulièrement important de souligner : le prix du livre, comparé au temps de lecture. Certes, me direz-vous, un livre ne se juge pas à son épaisseur, mais à son contenu. Ce à quoi je vous répondrais que, tout de même, si en plus on doit ajouter les frais d’envoi pour l’étranger, et bien une fois à la caisse, ça fait mal. Mon portefeuille a très peu apprécié.

    L’un des problèmes majeurs que j’ai aussi rencontré est le manque de développement des personnages secondaires. Excepté nos deux détectives, ainsi qu Bill le policer, Mrs. Bloxby, la femme du pasteur et Freda, l’une des suspectes, j’ai été complètement perdu tout le long du livre, obligée de faire des allers-retour dans l’histoire pour me rappeler qui était qui. J’ai même été tentée de me faire une fiche, mais ma fierté personnelle m’en a empêché.

    Outre ces quelques points négatifs, je dois tout de même avouer que je me suis plutôt bien amusé à suivre les aventures de nos deux apprentis détectives, l’insupportable mais attachante Agatha Raison et James Lacey, colonelle à la retraite qui ne cesse de fuir les avances de la première. Il faut dire aussi que Madame Raisin est loin d’y aller avec le dos de la cuillère, si je puis dire. Ce second tome nous a par ailleurs permis d’en apprendre un peu plus sur Lacey, l’une des raisons le faisant fuir Agatha étant par ailleurs révélée la toute fin du livre.

    Parlons d’ailleurs un peu de notre chère Agatha. Cette dernière est l’un des exemples parfait des personnages horripilants, insupportable et exécrables que l’on souhaiterait pouvoir étriper si l’on en avait l’occasion, mais -eh oui, il y a toujours un mais dans l’histoire-, je l’ai trouvé étrangement de plus en plus attachante au fil du roman. Elle ne m’est pas sympathique, loin de là, mais l’autrice nous donne assez d’éléments pour comprendre chacune de ses réactions et pensées, des éléments provenant tout droit de son enfance. A la fin du livre, je l’ai par ailleurs presque trouvée attendrissante. Oui, j’ai bien dit attendrissante. Vous trouvez ça étrange ? Ça tombe bien, moi aussi.

    Une petite dédicace, par ailleurs, aux couvertures de la série des Agatha Raisin que je trouve absolument magnifiques et qui collent parfaitement à l’ambiance du roman.

    Malgré les points négatifs dont j’ai fait la liste ci-dessus, je dois cependant vous faire une confidence : j’ai craqué. Oui, j’ai commandé le tome 3. Oui, je suis faible. Oui, ma curiosité me perdra. Tout ça pour dire que vous devriez rapidement retrouver mon avis sur Agatha Raisin #3 – Pas de pot pour la jardinière, sur le blog.

     

    Bref, pour faire un petit résumé de ce que j’ai dit ci-dessus :

     

    + description et ambiance dans la campagne anglaise

    + lecture facile et style agréable

    + couverture et format du livre

    + personnage principale qui devient de plus en plus attachante

    + développement des personnages semi-secondaires

     

    - trop de personnages secondaires peu marquants

    - rapport prix/temps de lecture

     

    Amy

×