Créer un site internet

Contemporain / roman / littéraire

             Nous vous présenterons ici des auteurs ou des livres.  Si vous souhaitez voir un auteur ou livre, n'hésitez pas à le demander. Nous ferons des critiques sur les livres que nous avons lu avec sa présentation. Si vous souhaitez faire une lecture commune n'hésitez pas à demander.Et proposez vos livres du moment.

...Pour Lecture Commune choisissez qui vous voulez...

Maë- 1 305 livres dans sa bibliothèque papier et ebook

         Lit en ce moment : Fantasy, Document, Historique et S.F.   

Alex- 

Lit en ce moment :

   Service de presse : l.echo.litteraire@gmail.com

 

  • Ces petits riens qui nous animent

    2432338 mediumAutrice : Claire Norton

    Genre : Contemporain

    Résumé :

    « Un matin, Aude vient de découvrir l'infidélité de son mari. Alexandre doit choisir entre son grand amour et sa famille. Nicolas voit son frère annuler leur rendez-vous. Tous les trois se retrouvent par hasard aux Buttes-Chaumont. Ils sont chacun tirés de leur méditation par une jeune fille qui menace de suicider. Ils l'en dissuadent en lui promettant de l'aider à retrouver sa mère disparue. »

    ____________________

     

    Avis : Ce roman a été une agréable lecture, assez lourde mais malgré tout touchante.

    Points positifs :

    Ce roman s’intéresse à plusieurs sujets importants et en parle d’une certaine manière : il y a une certaine délicatesse mais surtout, une question de perspective. On a plusieurs points de vues qui permet au lecteur/rice de comprendre des sujets qui sont souvent à plusieures dimensions.

    J’avoue avoir été surprise par certaines directions prisent par l’autrice notamment pour le père et son passé. Disons que c’est un terrain assez miné. Bien sûr les autres sujets aussi sont intéressants et touchants : suicide, tromperie, homosexualité, etc…

    Ce livre reste, malgré ses thèmes graves, léger d’une certaine façon. Il y a des moments de gaieté, d’amitié, de solidarité et juste d’amour dans toutes ses formes. Et puis, j’ai aimé les relations entre les différents personnages. Toutes uniques mais semblables dans le fond : il y a de l’acceptance et de l’entraide.

    Les personnages sont attachants. Ils ont chacun des caractéristiques qui restent malheureusement assez stéréotypées parfois. Entre tous les personnages, mon préféré a été Nicolas. Franchement, j’étais curieuse de savoir ses secrets et son passé et je n’ai pas été déçue. Entre toutes les histoires, je préfére la sienne, peut-être parce qu’elle me touche plus, peut-être parce que j’arrive plus facilement à ressentir de l’empathie dans son cas.  

     

    Points négatifs :

    Malgré le speech de départ qui me semblait original, l’intrigue se dirige la plupart du temps sur des sentiers connus et courants dans ce type de contemporain. La romance est assez typique, la manière de traiter certains points est banal et la fin ne surprend pas. J’ai deviné l’intrigue assez facilement même si certains retournements de situation m’ont surprise (Spoiler→il faut dire que ce n’est pas tous les jours que l’un des personnages est un criminel).

    Un point m’a gênée pendant la 2nde moitié du roman. Il s’agit plutôt d’une question hypothétique plus qu’autre chose mais je suis vraiment curieuse de savoir comment l’autrice aurait géré la situation. Sur le coup, elle a choisi la facilité et ça m’a dérangée parce que tant qu’à aborder le sujet, mieux vaut aller jusqu’au bout.

    SpoilerVoilà, le truc qui m’a fait tiquer est à propos du père et de la mère de Charlène. Ils ont littéralement écrasé quelqu’un, en l’occurrence une gamine tranquillement en train de vivre sa vie, et ne lui portent pas assistance. Bon, le père voulait aller aider mais avec une folle en train de frapper son ventre alors qu’elle est enceinte, c’est compliqué. Enfin bon, passons. Des années plus tard, on apprend que la gamine a survécu, qu’elle a miraculeusement évité grâce à son hospitalisation suite à la mésaventure avec les parents de Charlène de se faire tuer dans un autre accident. Et que de toute façon, à part un problème de culpabilité du survivant, elle vit très bien sa vie (bien sûr, se sentir coupable d’avoir survécu n’est pas une moindre souffrance). Maintenant, imaginons juste que la gamine n’ait pas survécu à son accident avec la voiture. Pire, qu’elle possède une séquelle pour le restant de sa vie. Imaginons que tout cette histoire avec le bus qui se fait renverser par un autre véhicule n’est jamais lieu. Vous voyez venir mon reproche ?

    Maman folle ou non, Jérôme reste un criminel et j’avais vraiment l’impression que Claire Norton essayait de minimiser ce fait. Et pour cela, elle n’hésite pas à utiliser des miracles scénaristiques.  Déjà, Jérôme ne s’est pas livré à la police (soyons honnête, qui l’aurait fait pour un accident qui date d’aussi longtemps ?), il se fait pardonner par la famille de la victime (et même pas la victime elle-même qui n’a aucune idée de ce qui se passe), il a sa petit romance avec Aude qui ressemble aux clichés des films de Noël : il a son happy ending en gros. Je ne dis pas que je le voulais en prison mais disons que j’aurais apprécié que l’autrice ne cherche pas par tous les moyens à rendre plus digérable le fait qu’il continue de vivre sa vie après avoir laisser une petite sur la route écrasée et franchement pas en bon état.

    _______________________________

    En conclusion, ce roman possède une histoire sympathique, qui éduque sur certains sujets et qui présente une panoplie de personnages attachants à leur manière. Certains rebondissements et révélations sont surprenants mais en général, l’intrigue reste assez typique. Je vous le recommande si vous voulez passer du bon temps.

    Alex

  • Rupture, tarot et confiture

    Rupture tarot et confitureAutrice : Céline Holynski

    Genre : contemporain, feel good

    Résumé : « Ta bienveillance pue encore plus fort qu’un vieux munster oublié dans le compartiment à légumes du frigidaire. »
    Éric ne m’a pas juste quittée ! Non ! Ça, à presque 30 ans, j’aurais été capable de l’encaisser. Pas nécessairement de le comprendre, mais de l’encaisser. Or, lui n’a pas seulement rompu, il m’a passée au chinois comme on filtre un bouillon de poule, il a récupéré tout mon meilleur jus et laissé la carcasse de côté. Mais je ne suis pas un cadavre de poulet, mon cher Éric ! Ni même une pauvre dinde et encore moins le dindon de la farce ! Quand Camille, réalisatrice trentenaire, se fait jeter comme un vieux Kleenex par Éric, un beau scénariste pour lequel elle s’est entièrement consacrée durant trois ans, elle n’a qu’un but : se venger. Pour faire morfler cet enfoiré et lui pourrir la vie sur dix générations, elle se transforme en une hateuse sadique et revêt sur les réseaux sociaux une nouvelle identité : EVE, son avatar maléfique. Elle Malheureusement, Camille est aussi douée pour la vengeance que pour manger un plat en sauce sans se tâcher…

    Avis : Première fois que je lis un feel good, et j'ai adoré ce livre avec ses situations loquaces. Ce n'est pas une histoire qui se prend au sérieux, bien au contraire. C'est une lecture légère qui m'a sortie de mes habitudes de lecture, sans me perdre avec ses références ainsi que sa simplicité. On a peu de personnages, mais ils sont colorés et différents. On ne peut que compatir aux soucis et situations que rencontre l'héroïne. Elle est des fois tellement naïve, mais on se dit que ça peut arriver à tout le monde. Et n'oublions pas les méthaphores et les comparaisons que faisaient les personnages, c'était vraiment pas mal. Ça mettait du piment, lors des situations assez dures que rencontrait Camille. Mais la fin est digne des films et contes, avec un "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". 

    Ce fut vraiment une lecture d'été, qui se lit rapidement et sans difficultés, mais je ne me vois pas lire tous les jours ce style de livre.

    Maë

  • Birthday

    Autrice : Meredith Russo

    Genre : Contemporain/Romance

    Résumé :

    Two kids, Morgan and Eric, are bonded for life after being born on the same day at the same time. We meet them once a year on their shared birthday as they grow and change: as Eric figures out who he is and how he fits into the world, and as Morgan makes the difficult choice to live as her true self. Over the years, they will drift apart, come together, fight, make up, and break up—and ultimately, realize how inextricably they are a part of each other.

    _______________

    Avis :

    Ce livre est une bouffée d’air frais dans le YA. Il traite d’un sujet que peu d’auteurs et d’autrices ont osé traiter dans ce genre : il s’agit de la transidentité.

     

    Les points positifs :

    ⇒Je trouve que ce roman est une bonne introduction, et même plus, sur ce sujet peu connu. Certes, je ne pense pas que le nom en lui-même est inconnu, je dis juste que peu de personnes savent de quoi ça parle vraiment. Je ne dirai pas non plus que je suis devenue une experte en la matière désormais. En vérité, ce bouquin est une vraie incitation à la curiosité (bienveillante, je précise) et à l’apprentissage sur la transidentité mais également sur les effets d'un milieu néfaste sur une personne.

    ⇒Les personnages sont attachants, bourrés d’humanité que ce soit dans sa facette emplie de dédain et de mépris que dans son côté empathique et bienveillant.

    ►Morgan, particulièrement, est un personnage qui m’a vraiment touchée et émue. Elle a dû traverser de nombreuses épreuves et je n’avais qu’un seul souhait durant toute ma lecture : qu’elle soit enfin heureuse avec les personnes qu’elle chérit.

    ►Malgré tout, c’est d’Eric dont je me suis sentie le plus proche notamment à cause de sa situation de proche. Je trouve ça rafraîchissant d’avoir aussi le point de vue d’un proche qui malgré sa volonté d’aider, peut tout à fait se tromper dans ses choix et ses approches. L’évolution de son personnage m’a à la fois frustrée et rendue heureuse.

    ⇒La romance est vraiment mignonne, saine et je ne pouvais qu’espérer voir se développer et se concrétiser le rapprochement entre les deux personnages.

    ⇒Je pense que l’autrice a vraiment bien réussi à retranscrire un environnement réaliste autour de nos protagonistes. Elle a su me donner envie d’assassiner des personnages fictifs autant qu’elle m’a donné envie de rentrer dans le livre pour réveiller certains personnages aka Eric la plupart du temps.

    Les points négatifs :

    Le début est assez lent et ça peut prendre du temps pour se sentir complètement investi dans l’histoire. Pareil pour les personnages, certaines de leurs réactions peuvent être exaspérantes et donc on peut avoir du mal à s’attacher à des gens qui nous frustrent.

    ________________

    En conclusion, je recommande de lire ce YA même si vous n’êtes pas forcément intéressé(e)s par l’expérience que peut avoir une personne transgenre. La romance en elle-même ainsi que la construction progressive des personnages me semblent être des raisons suffisantes en elles-mêmes pour découvrir l’œuvre de Meredith Russo.

    Alex

  • Le roi serpent (The serpent king)

    Auteur : Jeff ZentnerCoup de coeur 2

    Genre : Contemporain

    Résumé :

    « Quitte à vivre, autant accomplir des choses douloureuses, courageuses et belles.»

    Dill ne nourrit aucun espoir quant à sa vie future : après la fin du lycée, il travaillera – c’est sûr – à temps plein dans le supermarché du coin pour subvenir aux besoins des siens. Lydia, sa meilleure amie, s’envolera pour New York et l’oubliera vite.

    Il s’interdit de s’imaginer un avenir meilleur, car le sort semble s’acharner sur sa famille, où deuils et scandales se succèdent. Dill cherche même à étouffer la petite étincelle d’espoir allumée par Lydia. Mais, petit à petit, la vie reprend ses droits et le jeune homme se laisse tenter par le rêve d’une vie plus belle, ailleurs.

    Son destin sinueux lui prouvera que les nouveaux départs sont possibles et qu’ils sont aussi synonymes de fin. Car, pour muer et enfin se trouver, il faut accepter bien des sacrifices…

    _____________________

    Avis :

    Ce livre a été un coup de cœur pour de nombreuses raisons : l’auteur a réussi à me happer dans les engrenages de son histoire, ses personnages sont topissimes, sa plume m’a pas mal plu et les sujets abordés sont intéressants.

     

    Les points positifs :

    « Le roi serpent » est un livre qui relate l’histoire de trois adolescents mais c’est bien plus que ça. C’est une histoire captivante, touchante et cruellement réaliste. L’intrigue peut sembler peu originale et assez simpliste selon la 4e de couverture mais je peux vous assurer qu’elle ne l’est pas. Certes, il n’y a pas beaucoup d’action mais l’auteur compense en nous livrant un récit rempli de personnages touchants, d’observations, de réflexions…

    Les personnages sont un gros point fort pour le livre selon moi. Ils sont profonds, pas si typiques que ça et puis, il faut dire qu’ils sont terriblement attachants avec leurs défauts et qualités. Ils sont humains et je l’ai ressenti à travers leurs actions et leurs pensées. Sur le coup, je pense que l’usage de trois points de vues est pertinente.

    Dans ce roman, de nombreux sujets sont traités comme notamment la religion, les violences conjugales, la maltraitance envers les enfants, le suicide, les classes sociales et la mort en général. Bon, avec cette énumération, on pourrait croire que le livre est vraiment très sombre mais en réalité, il y a toujours une touche d’espoir, d’amour, de rêves dans ce mélange. J’ai vraiment bien aimé ce mixte.

    Spoiler→La mort de l’un des personnages m’a beaucoup marquée notamment parce que je me suis beaucoup attaché à lui : oui, je parle de Travis. Ce moment m’a littéralement bouleversée. J’ai dû prendre quelques minutes pour procéder à ce que je venais de lire. Au début, je trouvais ça complètement absurde, trop brusque et trop aléatoire. Puis, je me suis rappelée qu’en fait, la vie était comme ça. Elle n’est malheureusement pas juste la plupart du temps. Elle est dure et cruelle. Ce retournement de situation a été, à mon avis, bien placée et montre la brutalité du monde.

     

    Les points négatifs :

    Le rythme est, en général, assez lent tout le long du livre. Du coup, si on ne rentre pas dans l’histoire rapidement, on peut vite s’ennuyer et trouver des longeurs. Cela n’a personnellement pas été mon cas mais je peux imaginer que ça l’a été pour d’autres.

    ________________________

    En conclusion, je vous recommande à 200% ce YA qui instruit l’air de rien.

    Alex

  • Mille femmes blanches tome 3 : Les Amazones

    Les amazones 1232886Auteur : Jim Fergus

    Genre : Roman / Aventure

    Résumé : 1875. Dans le but de favoriser l'intégration, un chef cheyenne propose au président Grant d'échanger mille chevaux contre mille femmes blanches, afin de les marier à ses guerriers. Celles-ci, "recrutées" de force dans les pénitenciers et les asiles du pays, intègrent peu à peu le mode de vie des Indiens, au moment où commencent les grands massacres des tribus. 1876. Après la bataille de Little Big Horn, quelques survivantes décident de prendre les armes contre cette prétendue "civilisation" qui vole aux Indiens leurs terres, leur mode de vie, leur culture et leur histoire. Cette tribu fantôme de femmes rebelles va bientôt passer dans la clandestinité pour livrer une bataille implacable, qui se poursuivra de génération en génération. Dans cette ultime volume de la trilogie Mille femmes blanches, Jim Fergus mêle avec une rare maestria la lutte des femmes et des Indiens face à l'oppression, depuis la fin du XIXe siècle jusqu'à aujourd'hui. Avec un sens toujours aussi fabuleux de l'épopée romanesque, il dresse des portraits de femmes aussi fortes qu'inoubliables.

    Avis : Je ne m'attendais pas à ce qu'il a une suite, mais pas du tout. Et quand j'ai eu le plaisirs de recevoir le livre, je me suis dépêchais de finir ma lecture en cours pour le lire. Vus comme le tome précédent c'était finis, j'espérais que celui-ci comblerai les questions et doutes que j'avais en finissant le tome 2. Et oui, ce livre à comblait toute mes espérance, même encore plus.

    Dans ce livre, la narration est divisé en trois (tome 3 = 3 narration différente) : le présent est raconté par Molly Standin Bear et le passé par Molly McGill Spoiler ➡️ ainsi que Mayd Dodd dont c'est un plaisir de rentrouver. Je dois l'admettre, j'ai préférés la partis du passé, je voulais toujours en savoir plus. 

    Le tome 3 ce différencie grandement des 2 autres par les croyances des Indiens qui est mis plus en avant, on avait un petit aperçu dans le tome 2, surtout à la fin avec Molly McGill.

    Ce qui m'a plus aussi, c'est cette mise en avant des femmes et de qu'elles subissent (viole, maltraitance...), et de voir des héroïnes comme Phemie, Pretty Nose, Molly, May, Martha se battent, commandent...c'est une société de femme qui dirigent comme les amazones, et le titre le souligne bien. Ce qui m'a plus aussi, et qu'il avait des références ou plutôt des hommages au personnages qui sont mortes dans le tome 1 et 2. Car on s'étaient attacher à elles, et ça m'a fait plaisirs qu'elle ne fut pas comme des personnages qui disparaisse une fois mortes (un peu bizarre comme pensée, je l'admet).  Gros Spoiler ➡️ Je fus super heureuse quand Martha tua Jules Seminole, j'étais limite entrain de dancer de joie, enfin ! Le seule hic est que je veux savoir plus sur 2 personnages, car le présent rassemble leur descendant. Coup de coeur

    On retrouve avec plaisirs le style d'écriture de Jim Fergus qui est simple et directe, mais saisissant par les émotions qu'il nous partage grâce à ces personnages. 

     

    De cette trilogie, ce tome 3 est véritable coup de coeur, qui conclue à merveille cette histoire. Le plus dure est de donner sont avis sans spoiler. 

     

     

  • C'est maintenant ou jamais !

    C est maintenant ou jamaisAutrice : Léa Hutton

    Genre : Recueille de nouvelle

    Résumé : Au travers de ses dix nouvelles, Léa Hutton nous parle des relations humaines, de leur complexité, qu’elles soient amoureuses, amicales ou professionnelles. Mettant en scène des personnages aussi différents qu’attachants, l’auteur illustre la capacité des hommes à surmonter les épreuves et les défis imposés par la vie. Du mari violent à la perte d’un être cher, en passant par l’accueil d’un réfugié, la retraite anticipée ou encore l’adoption, comment reprendre les rênes de sa vie ? Mais surtout, comment être heureux ? aDes textes sensibles et émouvants sur le parcours d’hommes et de femmes à un tournant de leur vie : et si c’était maintenant ou jamais ?

    Avis : Après avoir finis de lire le recueille, j'étais scotché. L'écrivaine nous montre la compléxité de l'être humain à telle point que j'ai trouvé les nouvelles très réaliste, ce qui est incroyable. On s'identifie facilement aux personnages, car se sont des monsieur-madame tout-le-monde. On compatit avec les personnages tous différent, venant de tout horizon, pourtant malgré la diversité, ils ont tous un point en commun : une décision à prendre, leur vie entrain de changer. Ce qui fait en lien avec le titre du livre, que je trouve attirant. Ce qui est surprenant je trouve, c'est que ce qui se passe dans les histoires auraient pus arriver à n'importe qui ou est déjà arrivé à des personnes. Comme je l'ai dis, on sent réalité des événements, et je tire mon chapeau à l'autrice. Elle respecte bien le genre nouvelle, avec certaine des chutes surprenantes ou douce. 

    Maë

  • Un si petit oiseau

    Autrice : Marie PavlenkoCoup de coeur 2

    Genres : Contemporain

    Résumé :

    « Après un accident de voiture qui l'a laissée meurtrie, Abigail rentre chez elle. Elle ne voit plus personne. Son corps mutilé bouleverse son quotidien, sa vie d'avant lui est insupportable. Comment se définir quand on a perdu ses repères, qu'on ne sait plus qui on est, que la douleur est toujours embusquée, prête à exploser ? Grâce à l'amour des siens. Grâce aux livres. Grâce à la nature, au rire, aux oiseaux. Avec beaucoup de patience, peu à peu, Abi va réapprendre à vivre. »

    ____________________________________

    Avis :

    Un coup de cœur encore une fois pour le livre de Marie Pavlenko!

    C'était super pour 3 raisons principalement:

     

    1 - Le thème tout d'abord qui est donc l'amputation. On vit cette expérience du point de vue d'Abi, la protagoniste.

    C'est émouvant, on s'attache à elle.

    Mais ce qui, à mon avis, a vraiment ajouter un +, c'est qu'on a aussi le point de vue de sa famille parce que oui, l'entourage en souffre aussi.

     

    2 - Le développement des personnages est vraiment bien fait. C'est progressif et cohérent.

    Pour vous dire, j'étais vraiment frustrée par le comportement d'Abi au début mais après, je suis tombée sous son charme.

     

    3 - A part l'amputation, l'autrice aborde de nombreux autres sujets tels que la famille, le deuil, les accidents de traffic, etc... C'est très diverse.

     

    Ps : pour ceux qui se le demande, oui, il y a une romance. Elle était mignonne, saine et j'ai adoré.

    Les relations (familiales, amicales ou romantiques) entre les personnages sont très biens. J'ai rigolé parfois même.

    ____________________________________

    En conclusion, même si le début vous donne envie d'arrêter, ne le faites pas. Vraiment, continuez jusqu'au bout, ça vaut la peine!

    Alex

  • Mille femmes blanches

    Auteur : Jim Fergus

    Genre : Roman / Aventure

    Avis : Avant de commencer, je tiens à préciser que le livre n'est pas historique, l'auteur le précise bien. Etant passionné d'histoire, j'ai fait des recherches et... rien. Oui, certains personnages du livre on vraiment existés, mais il est bien précisé qu'il a modifié les caractères et tout ce qui les concerne. Lecture commune avec : Emma's Book 

        Bien, parlons du style d'écriture, il est fluide, sans trop de description ni de figure de style. Il est plutôt simple est directe. L'ouvrage se lit vite et facilement, sans prise de tête. On ressent bien les émotions de notre héroïne qui note au fur et à mesure dans ses carnets ce qu'elle vit. May Dodd n'est pas le genre de personnage à se laisser faire, elle a du caractère, et elle est très courageuse. J'ai eu un gros coup de cœur pour elle, même si les autres sont tout aussi bien travaillés et ont chacun leur personnalité. On a des personnages de toutes les couleurs. Cet ouvrage est magnifique, car on découvre le mode de vie des Indiens, en particulier celui des Cheyennes. On plonge dans une autre culture des plus fascinantes. L'écrivain nous fait passer par toutes les émotions que ce soit la peur, la joie, la triste...

         Quant à la fin, je fus émue et triste, Spoiler → car May Dodd meurt. C'était prévisible, j'ai deviné la fin assez vite et espéré de tout cœur me tromper. Hélas, non. Ce qui m'influence pour la lecture du tome 2, j'ai commencé à le lire avec une appréhension. La peur que les sœurs Kelly, n'aient pas une fin heureuse. Plus, j'avançais dans l'histoire, plus j'avais du mal à le lire, car j'avais peur de la fin. En toute franchise, mon avis est mitigé. Il y a des points positifs et négatifs. Je ne peux parler du tome 2, sans spoiler le tome 1, car l'intrigue est bien ficelée. On apprend sur le peu (plutôt pas du tout) de droit qu'ont les femmes. 

    Je le conseille, à ceux qui aiment découvrir une nouvelle culture et porter un autre regard sur le monde. 

    Maë

    Lire la suite

  • L'amour et le sang

    L amour et le sangAuteur : Abdelkader Benaïssa

     https://www.bookelis.com/auteur/benak/5665

    Genre : Roman

    Résumé : L'amour et le sang est l'histoire d'un amour aussi violent qu'impossible, une passion délicatement vécue par des protagonistes minés par leurs propres humeurs imprévisibles et souvent contradictoires. Le tout dit, parfois à demi-mot, d'autres avec une telle rage que le lecteur peut se sentir pris de vertige entre la noblesse de l'amour et la bassesse de la haine. Un manichéisme à l'image des Algériens qui ne connaissent pas les demi-mesures. Ce roman n'est pas seulement un roman d'amour sur fond de terrorisme, mais surtout un style d'écriture qui puise son originalité dans la sensualité de la phrase qui laisse couler sa métaphore ou lever sa vague comme seul un authentique poète sait le faire.

    Au-delà des murs de la conscience où s'érigent les frontières de l'ordre établi et de la culture séculaire, le cœur essaye de faire valoir ses raisons en adoptant, à tout jamais l'école buissonnière. L'amour s'avère être le seul rempart contre la sauvagerie.

    Mon avis : une histoire très profonde avec 4 tomes saisissants. L’auteur, Abdelkader Benaïssa, fait visiter au lecteur les sentiments de ces personnages. On ne découvre pas que de beaux sentiments, c’est une palette de sentiments exactement, ce qui donne à l’histoire une dimension très humaine. J’ai aimé, car on comprend plus facilement des personnages qui ne sont pas tout blanc ni tout noir, mais qui doutent, qui ont peur… Sans oublier, un beau message que l’auteur a réussi à faire passer, celui d’un esprit ouvert et tolérant. Et l'on prend plaisir à retrouver nos personnages au fils des tomes, à comparer avec la mode en vogue en ce moment où les personnages principaux changent à chaque tome. On retrouve évidemment le côté poétique de l’écrivain dans son style d’écriture, qui a le don de me captiver et de me transporter. Un livre bien écrit avec un style littéraire des plus beaux des plus concis où l’on s’amourache facilement des mots magiques qui nous habitent pour mieux nous conquérir. La lecture devient alors un plaisir à chaque page qui nous invite à un magnifique voyage, malgré les événements tragiques qui le balisent et parent.

    Je vous invite à partir en voyage avec cet auteur qui aime s’escrimer avec les mots :

    https://www.bookelis.com/romans/30373-L-Amour-et-le-Sang.html

    https://www.bookelis.com/romans/30378-L-Amour-et-le-Sang.html

    https://www.bookelis.com/romans/31266-L-Amour-et-le-Sang-Tome3.html

    https://www.bookelis.com/romans/31267-L-Amour-et-le-Sang-Tome4.html

    Maë

  • Syrie, Enfer et Paradis

    SyrenferetpradisAuteur : Abdelkader Benaïssa

    https://www.bookelis.com/auteur/benak/5665

    Genre : Roman

    Résumé : Damas, tu coules dans ma gorge comme un vin romain acide et amer, où Pompée triomphant sur mes enfants orphelins fait ruisseler les larmes de son bonheur. Je sens malgré la longue distance, en dépit de mon autisme sidéral, au-delà de la conscience humaine, le hennissement mêlé au barrissement, le bruit des glaives à celui des lances, la plainte de Rome au geignement de la Perse.

    Damas ! Tu pousses l'outrecuidance jusqu'à venir occuper les moindres atomes de mon existence... Tu m'enserres... Ton amour est plus grand que mon cœur où je te garde comme une goutte d'eau rare dans ce désert où gravitent des hommes plus chiens que les chiens des hommes.

                Tu sais, tu as toujours été cette perle de la vie ornant de sa magnificence ma riche histoire depuis la nuit des temps et tu continues malgré tous les vents à sévir sur mon esprit qui porte l'empreinte indélébile de ton sceau conquérant. En un mot, je t'aime et je ne saurais détester ce Sham qui me charme tant que tu en es le joyau.

    Mon avis : Comme d’habitude, l’auteur nous emmène avec son style d’écriture très poétique dans les profondeurs de l’être humain. L’histoire se lit facilement, avec un vocabulaire très rechercher. On découvre des mots, des phrases en arabe (si je ne me trompe pas), et l’auteur donne la traduction à coté sans casser le rythme de la lecture. L’histoire est originale, je n’ai pas l’habitude de lire des livres en relation avec des sujets de notre époque. Oui, le livre relate l’histoire récente d’un pays mis à feu et à sang par les hordes sauvages. Un livre relatant des faits réels avec une effroyable dextérité : tout un art.

    Je vous invite à découvrir cette plume magnifique :

    https://www.bookelis.com/romans/30202-Syrie-Enfer-et-Paradis.html

    Maë

  • Tiguentourine

    TiguentourineAuteur : Abdelkader Benaïssa

    https://www.bookelis.com/auteur/benak/5665

    Genre : Roman

    Résumer : Tiguentourine, une contrée perdue dans l'immensité saharienne et jusque-là anonyme, est soudain projetée au-devant de la scène internationale. En effet, par un terrible concours de circonstances, elle va entrer de plain-pied dans les annales de l'histoire humaine. En ce jour du 16 janvier 2013, un groupe terroriste des plus sanguinaires sévissant dans la région du Sahel décide de mener une opération d'éclat en guise de représailles contre l'Algérie. Effectivement, une faction extrémiste dépendant d'Al-Qaïda et activant sous l'appellation de « Les Signataires par le sang » attaque l'usine de gaz de Tiguentourine située à une quarantaine de kilomètres d'In Amenas. Le raid est aussi rapide que dramatique et les terroristes lourdement armés réussissent à prendre en otage beaucoup de travailleurs étrangers.

    Mon Avis : Un sujet de livre très audacieux qui montre la monstruosité de l’être humain. Il raconte des faits réels qui ont secoué non seulement le pays dans lesquels ils se déroulent, mais le Monde entier. Et comment ! Le livre détaille au scalpel littéraire une véritable attaque terroriste qui a en son temps défrayé l achronique. Avec des personnages très sombres, mais bien décrits, l’on comprend le travail de recherche immense de l’auteur. Au début de la lecture, on découvre à chaque chapitre un personnage, mais au fur et à mesure, tout se rejoint. Ce qui est extrêmement bien travaillé, rien n’est oublié. On pourrait croire que ça alourdisse la trame de l’histoire, mais non. Le style d’écriture est fluide et très poétique. Un livre à lire et à relire et surtout un écrivain à découvrir.

    Vous pouvez vous procurer ce livre ici :

    https://www.bookelis.com/romans/31286-Tiguentourine.html

    Maë

  • Le parlement des cygognes

    Le parlement des cigognesAuteur : Valère Staraselski

    Genre : Comtemporain

    Résumer : Cracovie, au cœur de l’Europe : durant la visite d’une galerie de peintures, de jeunes français rencontrent un vieillard insolite portant nœud papillon en laine et canne à pommeau. Il se tient immobile devant un tableau représentant des cigognes. Qui est cet homme si irradiant d’énergie ?

         Au travers d’un récit bouleversant, le vieil homme témoigne de son expérience dans un pays jadis asservi par les nazis. Il livre cette part de vérité sans laquelle il n’est pas de liberté possible. Cette vérité irréparable qu l’on porte en soi pour toujours.

    Une poignante leçon d’histoire.

     

    Mon Avis : Je ne m'attendais pas à recevoir le livre. À midi, je vais chercher le courrier et je vois une enveloppe qui contient un livre à mon nom. Je ne comprends pas, je n’ai pas commandé de livre à Amazon. En rentrant à l’appartement, j’ouvre et regarde le livre. Et quelle fut ma surprise de reconnaitre l’auteur, Valère Staraselski, que j’avais rencontré à Blois au Rendez-vous de l’histoire 2016. Je fus très contente qu’il est pensé à moi avec une dédicace. La nuit même, je me mis à lire le livre.

                    Des descriptions complètes, où on imagine les lieux à merveille. Le style d’écriture est calme et frais, ce qui est original et intéressant, car on prend le temps de le lire. Il explique ce que signifient les mots en polonais et ils sont en italique, avec naturel qui ne dérange pas. Je ne suis pas une grande fan de l’Histoire sur la 2de Guerre mondiale, il en a tellement de livre, film, série, que j’en peux plus. Mais le livre aborde le sujet différemment, ce qui m’a subjugué. On fait d’abord la connaissance des personnages, puis avec eux, on découvre ce qui s’est passé.

                    Au fil des pages, on comprend le titre du livre, que je trouve parfait pour l’histoire du livre. On a envie ensuite d’admirer indéfiniment ce fameux tableau.

    Maë

  • Notre frère et ami le Caméléon

    Couverture Notre frere et ami le cameleonAuteur :  Léonard Makosso-Akenddengué

    Genre : Récit

    Résumer  : Tout le monde connaît les dons du caméléon : il change de couleur, il bat à la course la panthère, le léopard, et d'autre animaux encore. Son intelligence est supérieur à la moyenne. Mais c'est aussi un animal maléfique. On s'en souviendra lors de son procès après la destruction du Boeing -œuvre des terroristes islamistes impliquant le copilote, le neveu de Jean de Dieu Caméléon- qui a plongé la famille royale et le royaume d'Orembo dans le deuil.
       On se souviendra aussi que, après son discours de condoléances, lui, l'ancien ministre de l'Éducation Nationale est passé à l'opposition. Rejeton d'une tribu qui a introduit la mort, condamné à l'issue d'un procès d'un procès pour offense au roi où ses accusateurs rappelleront son passé, il sera découpé en menus morceau. Tout cela finira par le massacre de la cour et des populations ayant assisté à ce procès rocambolesque, à l'exception de maître Gédéon.

                                                                                   

    Mon avis :  Je suis contente de l'avoir lu, car il sort de mes lectures habituelles, mais il permet aussi de découvrir la littérature africaine. L'histoire se déroule dans un pays créé de toute pièce, ainsi que les personnages qui ont des noms d'animaux ou des animaux qui agissent comme des humains.

         En commençant le livre, je fus surpris qu'il nous parle du Caméléon. Après avoir lu le résumer, je m'attendais à tomber directement sur le personnage Jean de Dieu Caméléon, mais non, c'est sur le lézard en lui même que l'auteur nous fait découvrir. Pas d'un point de vue scientifique ou animalier, plutôt du point de vue des légendes, des contes qui existent sur l'animal, qu'on retrouve tout au long de l'histoire. Cette partie de cet univers me fascine, ça nous permet de mieux en apprendre sur les croyances des personnages, ce qui est vraiment pratique, mais aussi de mieux rentrer dans le procès.

         Parlons-en de ce fameux procès, toute l'histoire tourne autour ou presque. Il permet de mettre encore plus en avant le Caméléon, qui semble bercer cette civilisation profondément, car il semble être dans toute les légendes. Je ne trouvais pas juste un tel procès pour juste des mots qui ont été interprétés comme une offense, et qui finira par juger l'espèce et la nature même du lézard. L'auteur arrive à toucher notre cœur concernant le caméléon.

        Je l'ai lu en 3 jours, malgré que je sois bien occupé en ce moment. Le style d'écriture m'a captivée, malgré quelques petits soucis sur le nombre de personnages, je fus vite perdu, mais c'est aussi à cause qu'il mettait les noms complets, ce qui faisait trop long à certain moment, ce qui m'a empêché de me perdre fut que les hommes ont des noms d'animaux et les animaux ce comporte comme des humains.

       Si je dois définir le roman, je dirais que ça un coter surréaliste et sombre vu la violence qu'il renferme avec un brin des fables de Jean de la Fontaine. Il est dur de le classer, mais il mérite d'être lu et d'avoir un public pour son originalité qui sort des sentiers battus et des copier-coller, mais aussi pour le style d'écriture de l'auteur qui est captivante. Pour un premier livre, bravo, j'ai pris plaisir à lire le livre.

     

    Maë

  • Le dernier jour de classe

    Bm cvt le dernier jour de classe  Auteur : Victor Dazuric

      Genre : Roman

      Résumer : Découvrez et accompagnez les élèves d'une classe de troisième pour leur dernière journée au collège! Emma souhaite avouer ses sentiments au beau Max, mais comment faire? Pourquoi Esther est-elle si dure avec Youri? Que cache Héloïse?

                                                                                   

      Mon avis- Une couverture simple, mais originale, qui à mon avis représente le plan de classe, la disposition des bureaux. Puis quand on regarde de plus près, j'ai vu qu'il avait le titre, dans chacune des cases. Quant à l'histoire, elle est simple, mais tellement attachante avec ces personnages, un peu infantiles. Je craque littéralement pour Max et Emma. Il est un peu dur de se lancer à lire, car certains sont freinés à cause du numérique. Puis quand j'ai commencé à le lire, j'ai découvert un style d'écriture différent de ce que je lis d'habitude, je ralentis la lecture puis en continuant je me suis tellement attaché à certains personnages que j'ai lus ensuite à grande vitesse. Mais c'est un livre qu'on lit une fois. Car il manque de détail et de description, les personnages ne sont pas assez développés, ce qui est assez dur vu le nombre qu'il y a, une classe entière. On a l'impression d'entrer dans la vie des personnages pour une journée et en ressortir dès qu'elle est finie. Ce qui est dommage.

    Maë
     

  • Tombée du ciel

    Tombee du ciel  Autrice : Coline Genty    

      Genre : Roman Littéraire 

       Résumer : Lilou doit avancer dans le monde des grandes personnes, sans une maman pour la guider. Cette tâche semble un peu compliquée. Son chemin est jonché d'énigmes et de mystères qu'elle s'efforce de résoudre du haut de ses 5 ans.
    Mais parfois, tout se bouscule dans sa tête...
    Dans son monde à elle, les fleurs bavardent gentiment avec les oiseaux, les fées vivent dans des petites maisons à roulettes et les chiffres ont de jolies couleurs.
    Entre la réalité et le monde des rêves, la frontière est si mince qu'il suffit de trois fois rien pour basculer de l'autre côté.
    Et si la réponse à toutes ses questions se trouvait justement de l'autre côté...
    Il faut toujours suivre ses rêves avait murmuré Lucia... et Lucia, c'est une fée...

    Mon avis :  Ce livre m'a vraiment touché. L'héroïne est une petite fille qui rêve d'avoir une maman et passer les vacances chez sa grand-mère. Ce qui va la conduire à faire face à la réalité. On espère sincèrement que Lilou va trouver une maman. Le style de narration est simple, ce qui permet vu l'histoire, qu'un enfant de 8 ans de le lire, et ce n'est pas un gros livre, pour ceux qui ne sont pas de gros lecteurs. C'est une histoire magique qui nous transporte, pleine d'émotion. Je suis étonnée que l'auteure ait réussi sur quelques pages à nous transmettre des sentiments profonds et incroyables. J'ai accroché jusqu'au bout et pourtant ce n'est pas mon style de livre. Il a peu de personnages, car l'histoire est centrée principalement sur Lilou et les personnages qui gravitent autour d'elle. Ce ne sont pas des personnages complexes, mais comme l'histoire d'une belle simplicité, qui nous touche. C'est un bref voyage qu'on n’oublie pas.

    Je remercie l'auteur de m'avoir offert son livre.

                                                                                                                               Coup de coeur

    Maë