Articles de depalle-maeva

    • écrivaine

Centres d'intérêts : lecture; écriture; sport collectif; histoire...

  • La chronique des Rokesby

    La chronique des RokesbyAutrice : Julia Quinn

    Genre : Romance

    Résumé : 1779, comté du Kent. Tout commence dans la résidence des Bridgerton, Aubrey Hall, une génération avant la naissance du premier des huit descendants d'Edmund et Violet Bridgerton.La demeure la plus proche, Crake House, est le fief des Robesby et de leurs cinq enfants. Les deux familles se fréquentent, leurs bambins jouent et grandissent ensemble. Sybilla, la soeur d'Edmund, véritable garçon manqué, sait bien qu'un jour elle épousera l'un des quatre fils Rokesby. Enfin, plus précisément un des trois fils, car l'aîné, George, est un insupportable raseur. Or, le jour où Sybilla se blesse, George, seul témoin de l'accident, lui vient en aide. Et c'est ainsi qu' une facétie du destin va être à l'origine d'une saga familiale où les deux lignées vont s'unir pour le meilleur.

    Avis : Que ce fut un plaisir de replonger dans une romance de Julia Quinn. J'adore cette ambiance de romance sur un fond d'histoire. Mais ce n'est pas historique ! On est bien avant la Régence, cette fois-ci. Cependant sous George III à l'époque de la guerre d'indépendance d'amérique, ce qui change beaucoup au niveau des modes vestimentaire, mais aussi de l'ambiance. On garde évidement cet humour piquant, dont je pense que c'est le style de l'autrice, et que je raffole tant, au point de rire toute seule pendant ma lecture. 

    L'histoire ce passe avant la génration d'Anthony, Benedict, Colin, Daphné, Eloïse, Francesca, Grégory et Hyacinthe. On y retrouve brièvement dans le premier tome une Bridgerton. Ce qui est intéressant de voir, mais dure d'imaginer que cela se passe avec "La chronique des Bridgerton". À chaque fois, je m'imagine à la même période, et il faut que je me rappelle que ça se passe avant. Où, je me pose des questions sur la famille Rokesby à l'époque d'Anthony ainsi que de ses frères et soeurs. Il est dommage, qu'on est pas de parallèle avec leurs cousins Rokesby. Car je trouve cette famille très intéréssante avec leur coté gentlemen, qui change des libertins de la famille Bridgerton. 

    Et à mon plus grand plaisir, on retrouve le jeux préféré des Bridgertons, le pall mall ! Spoiler ➡️ Avec le fameux maillet noir de la mort. On connait enfin l'origine du surnom. Ce qui est un magnifique clin d'oeil. 

    Maë

     

  • La plus belle histoire du monde

    La plus belle histoire du mondeAuteur : Hubert Reeves ; Dominique Simonnet ; Yves Coppens et Joël de Rosnay

    Genre : document

    Résumé : D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Pourquoi sommes-nous là ? Voilà bien les seules questions qui valent d'être posées. Jusqu'à présent, seules la religion et la philosophie y répondaient. Aujourd'hui, la science s'est faite une opinion: c'est la même évolution qui, depuis 15 milliards d'années, pousse la matière à s'organiser, du Big Bang à l'intelligence. Voici le récit complet de nos origines : l'univers, la vie, l'homme... Trois actes d'une même épopée racontés dans un dialogue alerte et sans jargon. C'est assurément la plus belle des histoires. Puisque c'est la nôtre. 

    Avis : Le livre est accessible à tous. Il n'y a pas de termes scientifique compliquer, au contraire, ils ont essayé de vulgariser pour un plus large publique de lecteur. Le style de narration aide aussi beaucoup. C'est coupé en 3 actes, présenter chacun un spécialiste. On commence par l'univers avec Hubert Reeves, nous passons ensuite à la vie avec Joël Rosnay, et on finis avec Yves Coppens pour l'Homme. Et notre fils conducteur est le quatrième auteur du livre, Dominique Simonnet, qui transforme sous forme de dialogue. Ce qui rend la lecture intéressante, car les questions qu'on se pose et qu'on n'ose pas, il les pose trois autres auteurs. Ce qui encore plus le livre accessible et original. 

    Retracer dans un seul petit livre la naissance de l'univers à celle de l'Homme, offre un nouveau point de vue et une certaine originalité. Ce qui fascinant de voir l'évolution d'un bout à l'autre. Et de comprendre le temps qui c'est écoulé entre maintenant et de nos jours. On se sent tout petit. 

    On sent bien que chacun est spécialisé dans son domaine, et s'appuie sur des preuves ou rapelle quand ses des théories. Ils sont clairs et précis dans leur explication avec des comparaison facile à comprendre. 

    Maë 

  • Éducation meurtrière tome 1

    éducation meurtrière tome 1Autrice : Naomi Novik

    Genre : Fantasy

    Résumé : Bienvenue à la Scholomance, une école pour les surdoués de la magie où l’échec signifie la mort... au sens propre. Dans cet établissement, il n’y a pas de professeurs, pas de vacances et pas d’amitiés, sauf celles qui sont stratégiques. El Higgins est particulièrement bien préparée pour sa première année. Elle n’a peut-être pas d’alliés, mais elle possède un pouvoir assez puissant pour raser des montagnes. Elle semble donc de taille à affronter cette scolarité hors normes. Le problème ? Sa magie pourrait aussi tuer tous les autres élèves.

    Avis : Le style de narration de Naomi Novik dans ce livre est complètement différent des deux autres livres que j'ai lu de cette autrice. Cette fois-ci, la narration est à "JE", où on suit toute les pensées du personnage qui nous explique le moindre fonctionnement de cet établissement scolaire sanguinaire et remplis d'horreur. Et je n'aurais pas envie d'être à leur place. 

    L'autrice va avec ce livre droit au but dans son intrigue, avec en plus comme thème de l'histoire la justice, en abordant les différences entre les enclavés et les bizuts. Ce qui est puissant quand on découvre les horreurs qu'abrites cette école, et le système qu'on mis en place les élèves pour rester vivant. Les privilèges qu'ont les un et les autres qui servent presque de cahir à canon pour que les autres survis.On se retrouve à détester les enclaves. 

    Et encore une fois, avec Naomi Novik, on a le droit à une héroïne qui sort des clichés et des sentier battu. Et je dois dire qu'au début, j'ai une de la peine pour Galadriel, puis j'ai les admiré pour ne pas vouloir rentrer dans le moule, la préférant avec ce caractère grossier qui rentrer dans les gens et son regarde noir. Mais tout au fond d'elle est une personne bienveillante. Elle a juste un immense potentielle pour devenir une big méchante, et on la voie des les premières se battre contre sa propre nature. Ce qui rend à mes yeux plus forte et captivante. La relation entre elle et Orion est fascinant, une évolution en douceur mais force. Et j'ai hate de voir dans quel direction, elle se dirigera dans le tome 2. Spoiler ➡️ Surtout depuis l'avertissement de sa mère à la fin du livre. Quand je commence enfin à apprécier Orion. Je me suis demandé pourquoi ? Parlons d'Orion, c'est un personnage très complexe, qui en cache plus qu'on pourrait le croire. Je pense qu'on va en apprendre plus sur lui dans le prochain tome. Ce livre est vraiment intéressant avec beaucoup de potentiel., mais j'admet qu'il ne m'a pas fait chariver comme les 2 autres livres de l'autrice. 

    Maë

     

  • Super-Héros, une histoire politique

    super-héros une histoire politiqueAuteur : William Blanc

    Genre : document

    Résumé : Loin d'être un simple produit de divertissement, le genre super-héroïque a été pensé dès son origine comme un outil politique par des auteurs issus de milieux modestes. Captain America a été créé par deux auteurs juifs pour corriger Hitler dans des comics avant même que les États-Unis n'entrent en guerre alors que Wonder Woman a été pensée pour promouvoir l'émancipation des femmes. D'autres ont rapidement eu comme fonction de faire croire à l'existence d'un futur radieux à portée de mains dans lequel le modèle démocratique se répandrait sur l'ensemble du globe pour triompher des tyrannies « féodales » totalitaires. Plus tard, de nouveaux super-héros plus troubles ont symbolisé une Amérique en plein doute, frappée par la crise pétrolière et la défaite au Vietnam, puis le 11 Septembre.

    Avis : J'apprécie beaucoup la plume de l'historien William Blanc qui offre un une approche accessible à tous, ce que je trouve génial. En plus, il s'appuie sur divers documents comme évidements les comics, mais aussi des affiches, des films et des séries, qui nous présente à nous lecteur avec des images à la fin du chapitre concerné, ce qui évite de se perdre. 

    N'ayant lu aucun comics de super-héros, mais vu les films et les séries, je ne connaissais pas tous les super-héross-héroïne cité dans le livre, mais ce ne fut pas gênants. Le livre nous fait découvrir l'influence qu'à eu l'histoire et la politique sur ses personnages de comics qui interagissent avec l'actualité de leur époque, mais qui évoluer en fonction de celle-ci aussi. Et il est fort possible que ça continue. Ce livre offre offre de découvrir un nouveau point de vue des histoires des comics, mais aussi de voir les détail qui nous avait échaper au début. Il aborde divers sujet politique des super-héros-héroïne, que ce soit ceux durant le XXe siècle à ceux de notre époque. 

    Le livre parle de tout personnage Super, de Captain América, à Iron Man, en passant par Black Panther et les X-Men, mais aussi ceux de DC Comics avec Batman, Superman, Wonder Woman, ainsi que bien d'autre qu'il est impossible de tous cité. 

    Dans le format poche, nous avons en plus un chapitre bonus sur la nouvelle génération de Super qui apparait avec les séries Marvel. J'ai bien aimé ce livre qui se lit facilement.

    Maë

  • Keleana

    Le trone de cristal tome 1 l assassineuseAutrice : Sarah J. Maas

    Genre : fantasy

    Résumé : Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir. Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente…

    En cours avec 5 tomes

    Avis : Cette lecture me fait penser à l'autre série de l'autrice ACOTAR, au niveau de la romance avec son côté "âme soeur". Cependant, la première est pour un publique plus agé, à comparer de Keleana qui est du Young Adulte. Si les deux premiers tomes sont prévisibles ainsi que plus lent, et dure à y rentrer ; tout s'accélère ensuite à partir du tome 3. Où on va de surprise en surprise. Spoiler ➡️ Je ne m'attendais pas du tout à ce que Keleana soit Aelin. C'est une jolie révélation, qui fait bouger l'histoire et les personnages. Ce qui a fait accélérer l'intrigue. Et ce fut ensuite un plaisir de voir les pièces du puzzle se mettre en place. Et devinez qui comme d'habitude est allé à la fin du livre, feuilleté un peu et qui c'est fais spoilié ? C'est bibi, évidement. Mais heureusement, ça ne gache nullement la lecture, car les révélations et les rebondissement sont bien éparpillés dans le livre. 

    La carte fut pratique pour l'histoire, sauf que tout les lieux dans l'histoire ne sont pas indiqués sur la carte, ce qui est dommage. Et comme d'habitude avec cette autrice, le style d'écriture est très fluide, ce qui entraine une lecture rapide. Et au départ, je préférais les chapitres qui suivait que Keleana, mais eu bout d'un moment, j'ai accroché à suivre les autres personnages qui apporte plus d'infos au niveau de l'intrigue. Spoiler ➡️ J'ai finis par m'accroché à la sorcière qui offre l'opportunité de découvrir ce qui se déroulait du coté du grand méchant.

    Les personnages évolue au fils des tomes et le nombre s'agrandit au fure et à mesure, mais on ne s'y perd pas, car c'est bien mener. On commence par s'attacher à certain personnage, qu'on finit par moins aimer comme Chaol, alors que d'autre c'est tout l'inverse. Je me suis beaucoup attaché à Keleana qui n'est pas une héroïne parfaite, elle sa part d'ombre et l'assume completement, ce qui est intéressant et plus vivante, moins polisser.  

    J'attend maintenant la suite avec impatient, vu comme se finit le fin du tome 5, avec un énorme cliffhanger. Un conseil ne liser pas les résumés du tome 6, vous aller souffrir. 

     

    Maë

  • Celle qui devient le soleil

    Celle qui devint le soleilAutrice : Shelley Parker-Chan

    Genre : Fantasy-Historique

    Résumé : Dans un village rongé par la famine, au cœur d’une plaine poussiéreuse, deux enfants reçoivent chacun une destinée. Le garçon est promis à la grandeur. La fille, au néant… En 1345, la Chine est soumise à la cruelle domination mongole. Pour les paysans faméliques des Plaines du Milieu, la grandeur n’existe que dans les contes. Quand la famille Zhu apprend que Chongba, leur huitième fils, est promis à un fabuleux destin, tous peinent à imaginer comment s’accomplira ce miracle. En revanche, nul ne s’étonne que la deuxième fille des Zhu, fine et débrouillarde, soit promise… au néant. Mais lorsqu’une attaque de hors-la-loi les laisse orphelins, c’est le fils qui se laisse mourir de chagrin. Prête à tout pour échapper à sa fin annoncée, la jeune fille endosse l’identité de son frère afin de devenir novice dans un monastère. Là, poussée par un impérieux désir de survivre, Zhu apprend qu’elle est capable de tout – même du pire – pour déjouer sa destinée. Lorsque son sanctuaire est détruit pour avoir soutenu la rébellion contre les Mongols, Zhu saisit cette chance de s’emparer d’un tout autre avenir : la grandeur abandonnée de son frère…

    Avis : J'ai tellement entendu parler du livre que j'ai craqué comme d'habitude. Et ça fit match, j'ai bien aimé. La fantasy est très légère et semble s'appuier sur la culture chinoise que je connais très peu cependant, donc je ne peux certifier l'exactitude. Après, ayant lu le livre,  je me suis amusée à faire des recherches et je confirme que l'histoire s'appuie sur des faits historique ainsi que des personnages qui ont vraiment existé. Par contre, niveau temporalités dans l'histoire, je fus perdu avec les informations dans le livre en italique. C'est grâce aux indications dans la narration qui m'a aidé à comprendre le défilement du temps dans l'histoire. 

    Ce livre est un magnifique objet-livre, j'ai craqué pour ma collection de relier, que ce soit avec ou sans la jaquette. Mais aussi, le motiffs sur la bordure des pages. 

    Le style d'écriture est très fluide et heureusement vus qu'on suit de nombreuse personne, ce qui évite de se perdre. Ça peut être très lent, mais bizzarement, cette fois-ci, ça m'a pas gêné, car il a beaucoup d''informations qui arrive, surtout quand tu n'as pas l'habitude de lire avec l'univers chinoise.  D'où la raisons, que j'ai aimé ce livre, par ça différence. Il m'a sortit de mes habitude de lecture, ce qui à a fais une coupure très appréciable. 

    Quant-aux personnages, ils ont bien chacun leur caractère, mais je préfère largement Zhu et Ma, qui sont opposés niveau personnaliter, mais qui se ressemble par leur ténacité, leur détermination. J'ai aimé suivre l'évolution de Zhu et son regarde du monde qui évolue au fils de ses expériences, et qui s'acceptât. Alors qu'Ouyang avait énormément du mal, et il se trouve très tiraillé dans ses émotions. Ce qui rend un peu imprévisible, mais aussi moins attachant, à comparer de Zhu. Et vu, comme la fin ce finis et les informations historiques que j'ai appris, j'ai maintenant très hâte de connaître la suite.

    Maë

  • Azincourt par temps de pluie

    Azincourt par temps de pluieAuteur : Jean Teulé 

    Genre : Histoire 

    Résumé : Azincourt, un joli nom de village, le vague souvenir d’une bataille perdue. Ce 25 octobre 1415, il pleut dru sur l’Artois. Quelques milliers de soldats anglais qui ne songent qu’à rentrer chez eux se retrouvent pris au piège par des Français en surnombre. Bottés, casqués, cuirassés, armés jusqu’aux dents, brandissant fièrement leurs étendards, tout ce que la cour de France compte d’aristocrates se précipite pour participer à la curée. Ils ont bien l’intention de se couvrir de gloire, dans la grande tradition de la chevalerie française. Aucun n’en reviendra vivant. Toutes les armées du monde ont, un jour ou l’autre, pris la pâtée, mais pour un désastre de cette ampleur, un seul mot s’impose : grandiose !

    Avis : C'est la première fois que je lis un livre de cet auteur, et quel fut pas ma surprise de découvrir une narration qui mélange le style roman et document. Ce qui est un peu perturbant au début quand on n'a pas l'habitude. Cependant, grâce au livre, j'ai pus apprendre ce qui c'est passé lors de cette bataille, que j'ai tellement entendu parler de nom. Et après des recherches, je confirme que Jean Teulé n'a rien exagéré. Ce qui est incroyable de voir que ce fut un désastre à cause de l'orgueil des nobles. Même les anecdotes sont véridiques. 

    Un peu que j'ai trouvé intéressant, c'est d'avoir le point de vue des deux parties, celle des français et celle des anglais, car ça aide à mieux comprendre la situation de chaque coté et voir comment tout est partie en fiasco. Au fils des pages, on a de temps en temps des cartes qui aide à mieux visualiser le champ de bataille, ce qui est un grand plus vu que l'écrivain va droit au but avec quelque commentaire ironique dans le livre. Le livre est très très court, et ce lis en une journée. Et pour ceux qui sont pas de grand lecteurs d'histoire, le livre explique un peu la situation de l'époque, qui n'est pas centré que sur la bataille, car il parle du roi de France, le roi Charle Fol. 

    Maë

  • Queen of Hearts

    Queen of hearts tome 1Autrice : Colleen Oakes

    Genre : Fantasy, revisite de conte

    Résumé : Vous, qui arrivez ici, vous n'allez pas lire l'histoire du Pays des Merveilles que vous connaissez. Alice n'est pas tombée dans le terrier du lapin. Il n'y a pas de chat omniscient au grand sourire moqueur. Ici, c'est un Pays des Merveilles où derrière chaque sourire, se cache un secret, Derrière chaque sucrerie, une revendication. Et où seuls les prisonniers disent la vérité. Dinah est la princesse héritière. Elle n'a pas encore vu les sombres profondeurs de son royaume ; elle souhaite seulement l'approbation de son père et espère un futur aux côtés de celui qu'elle aime. Mais lorsqu'une trahison met en péril son accès au trône, elle est projetée dans le dangereux jeu politique du royaume. Dinah sait qu'elle doit toujours avoir de l'avance sur ses ennemis, ou elle perdra à la fois sa couronne... et la vie. Le mal est en train de couver dans le Pays des Merveilles, et chez Dinah elle-même. Lecteurs, ce n'est pas une histoire où tout est bien qui finit bien. C'est l'histoire de la Reine de Coeur.

    Avis : J'adore l'univers d'Alice aux pays des merveilles. Pourtant, je n'ai lu aucune revisite de ce conte, alors imaginez ma joie quand je me suis plongée dans ce livre. Découvrir l'origine de la Reine de Coeur, son enfance, a éveillé ma curiosité. Je me suis plongée de dans, en imaginant et en replaçant l'apparances des personnages par celles du dessin animées Disney. Ce qui est très facile, car les descriptions sont très proches de l'esthétique du livre originaires de Lewis Caroll. Et comme le Disney, c'est très caricatural avec une trouche de paillette et sans oublier la touche de folie qui est importante. On a un mélange de merveilleux et de glauque, ce qui se marie très bien ensemble. 

    Le livre se lit extrement vite avec ses quelques 285 pages environs. Le style d'écriture de l'autrice est très fluide, peut-être un peu trop, dans le sens où elle va directement droit au but, sans aucun détour. Cependant, son style nous happe très vite dans l'univers. Toutefois, bien que le roman soit cours, j'ai ressenti pas mal de longueur, mais, il y avait assez peu d'action je trouve. Ce qui est pertubant, cette contradiction, car il se lit vite aussi. Quant-aux personnages, je ne me suis attacher à aucun, ce fut plus de la curiosité. Même pour l'héroïne Dinah, dont je compatissais pour ce qu'elle subissait malgré sa force et sa fragilité qu'elle essaye de cacher. 

    Je lirais la suite, mais pas tout de suite, je pense laisse du temps s'écouler entre la lecture des tomes. 

    Maë

  • Le sang et la Cendre

    le sang et la cendre tome 1Autrice : Jennifer L. Armentrout

    Genre : Fantasy

    Résumé : Alors que la rivalité grandit entre deux royaumes ennemis depuis toujours, une jeune femme dont le destin était tout tracé voit ses certitudes voler en éclats, et plus que tout... son cœur. Une pucelle... Choisie depuis sa naissance pour inaugurer une nouvelle ère de son royaume, la vie de Poppy n'a jamais vraiment été la sienne. Ses parents ont été tués quand elle était jeune et elle vit depuis recluse et surprotégée. Une vie solitaire, sans être touchée ni même regardée, sans contact avec l'extérieur et avec un seul moment à attendre : le jour de son Ascension. Un devoir... L'avenir du royaume tout entier repose sur les épaules de Poppy, mais elle n'est pas sûre de vouloir de cette destinée. Parce qu'elle a un cœur, une âme et qu'elle préfèrerait combattre les créatures qui ont causé son malheur. Et quand Hawke, un garde d'honneur chargé de la protéger jusqu'à son Ascension, fait irruption dans sa vie, il remet en question ses croyances, jusqu'à la tentation de l'interdit. Un royaume... Abandonné par les dieux et craint par les mortels, un autre royaume déchu se soulève, déterminé à reprendre ce qui lui est dû par la violence et la vengeance. Et alors que la menace se rapproche, Poppy est non seulement sur le point de perdre son cœur et d'être jugée indigne par les dieux, mais aussi sa propre vie à mesure que tout ce qui constituait son univers s'écroule inexorablement.?

    Avis : En commençant le lecture, j'ai eu l'impression d'arriver au milieux d'une scène et qu'il me manquait des informations. Ce qui n'aide pas toujours à s'attacher au personnage principale, car on a du mal à comprendre ses choix. Le début est très lent et c'est à dure rentrer dedans. Puis quand l'action commence à  arriver, ça devient plus intéressant. On arrive à la moitié du livre, où on commence enfin à avoir des révélations ainsi que de l'action qui est bien présente, donc le rythme est plus rapide. Je dois admettre que les chapitres avec Hawke (=PRINCE CASTEL) et Poppy sont les plus intéressant, car l'héroïne est moins passive avec lui. Il fait ressortir ça véritable personnalité avec son coté rebelle et contradictoire. 

    Ensuite pour moi, il 3 style de personnages méchants dans les histoires : 1-ceux qu'on aime détester, 2-ceux qu'on aime pas et 3-ceux qu'on ne supporte pas et qu'on souhaiterait leur faire subir ceux qu'ils font autres. Et bien sûre, le duc ainsi que le seigneur Mazeen font partie de la troisième catégorie. Au point, que je grince des dans quand ils apparaissent dans le livre. Spoiler ➡️ Vous pouvez imaginer ma joie quand ils sont mort, j'avais un grand sourire. Autre point important, plus je compatis avec l'héroïne, plus j'ai du mal à supporter certain point de l'univers. Ce qui est à mes yeux à m'empêche de savourer l'histoire et de rentrer de dans. Spoiler ➡️ Je ne m'attendais à ce que l'autrice utilise des vampire, même si elle les a nommés Atlantiens. Du faits qu'ils boivent du sang et qu'ils ont deux canines pointus ne change pas. Et n'oublions pas les lycans qui sont des loup-garous. Je m'attendais à autre chose, et je fus un peu déçus. Par contre, je ne comprend pas certaines décisions de l'héroïne, et je me demande pourqoi elle le fait ? Ou encore, a t-elle bien réfléchis à toutes les conséquences ? Je dirais que non. Elle est très contradictoire. 

    Ce qui me raccroche à cette lecture, c'est la deuxième partie du livre qui est beaucoup plus intéressant avec enfin une intrigue qui bouge, des personnages qui agissent et surtout un univers un peu plus compréhensible. 

    Maë

  • Mémoires de la forêt : Les souvenirs de Ferdinand Taupes

    Mémoires de la forêt : les souvenirs de Ferdinand TaupeAuteur : Mickaël Brun-Arnaud

    Genre : roman jeunesse

    Résumé : Dans la forêt de Bellécorce, au creux du chêne où Archibald Renard tient sa librairie, chaque animal qui le souhaite peut déposer le livre qu’il a écrit et espérer qu’il soit un jour acheté. Depuis que ses souvenirs le fuient, Ferdinand Taupe cherche désespérément à retrouver l’ouvrage qu’il a écrit pour compiler ses mémoires, afin de se rappeler les choses qu’il a faites et les gens qu’il a aimés. Il en existe un seul exemplaire, déposé à la librairie il y a des années. Mais justement, un mystérieux client vient de partir avec… À l’aide de vieilles photographies, Archibald et Ferdinand se lancent sur ses traces en forêt, dans un périple à la frontière du rêve, des souvenirs et de la réalité.

    Avis : Cette histoire est remplis de douceur, malgré un sujet fort en lien avec l'alzheimer, où la maladie de l'Oublie-tout, comme il l'appelle dans le livre. Même si le livre est adressé à la jeunesse, elle contient une seconde lecture pour tout adultes qui se pencherait dessus pour le lire. Car l'histoire renferme beaucoup de générosité, de bienveillance, d'amour, de patience, et évidement de mystère. Et c'est justement ce dernier qui est au centre de l'intrigue avec l'énigmatique client et la recherche du passé oublié. Même si on devine certain détail de l'histoire, l'auteur garde une part de mystère jusqu'au révélation finale qui est très émouvantes. En le lisant, j'avais l'impression de plonger dans mes livres d'enfance. J'étais comme sur un petit nuage. Pour les perspnnages, on découvre des personnalité de toutes les couleurs, des rêveurs, des timides, des forts caractères. Cependant, ceux qui m'ont le plus touché sont nos deux compères principale : Archibald et Ferdinand. Leur lien d'amitié est magnifique, comme on peut le voir au fils de l'histoire, où Ferdinand a une belle confiance en vers son amie Maître Renard, et pour notre libraire qui a une immense tendresse et générosité pour son vieux amie Monsieur Taupe. Coup de coeur

    Les illustrations du livres sont splendide et apparait au bont moment dans le livre. Elles enrichissent l'histoire en monttrant des scènes forte remplis d'émotions. Les descriptions des décors ainsi que les lieus nous offre des endroits enchanté qui nous émerveille et nous fais rêves, comme la librairie d'Archibald Renard. Ainsi, au fils des pages, il emporta mon coeur et devint un magnifique coup de coeur. J'ai très hâte de lire la suite. 

    Maë

  • Cotton Tales

    Autrice : Loputyn

    Genre : Bande-desinnée, Gothique

    Avis : Cette histoire est très sombre pas son histoire. Pourtant, elle a une certaine beauté par son esthétique et son coté élégant. Ce qui vient probablement de la période où se déroule l'histoire à l'ère victorienne. Je suis une fan des tenues de cette époque ainsi que de leur décors. Ce qui se marie à merveille avec l'atmosphère horreur que explore avec douceur dans les 2 tomes de la BD qui est dans le genre Gothique. Je n'ai pas l'habitude d'en lire, en étant une grande froussarde. Cependant, j'ai accroché très vite à l'histoire au fils des pages. Quant-à, nos deux personnages principaux, ils ont des caractères opposés, tout en étant complémentaires. Sur le coup c'est surprenand, mais on devine très vite pourquoi et la confirmation se fait dans le tome 2 facilement. Le premier tome pose les bases de l'intrigue avec ses questions, et le deuxième tomes les résout très rapidement en apportant des questions supplémantaires sans réponses. Car mes yeux l'univers à tellement de potentiel et de beauté, qu'au lieu d'une duologie, ça aurait pus être une triologie. 

    Et pour l'ambiance, on a des couleurs sépia qui rend le style graphisme très vintage, comme si on lisait une vieille histoire où les pages sont jaunis par le temps. Ce que j'adore ! Ce qui correspond très bien à l'univers. En plus, le couverture est souple avec une textue qui fait ancien. Je suis compte de retrouve le style de dessin de l'artiste que j'avais découvert avec ça BD Francis. Alors si vous avez aimé le style de l'aryise, je vous le conseille. En plus, on continue d'être dans une ambiance qui se lit parfaitement en automne, surtout pour Halloween.

    Maë

    Lire la suite

  • Vampyria tome 3

    Vampyria tome 3 : la cours des ouragansAuteur : Victor Dixen

    Genre : fantasy

    Résumé : Un océan à feu et à sang. Le commerce avec les Amériques, qui depuis des siècles assure la richesse de la vieille Europe vampyrique, est menacé par des hordes de pirates. Le plus sinistre d’entre eux, le capitaine Pâle Phœbus, sème un vent de terreur sur toute la côte Atlantique. Louis XIV l’Immuable ordonné à sa protégée Diane d’épouser ce flibustier sanguinaire afin d’en faire un corsaire à la solde de la France. Un cœur à la dérive. Diane se nomme en réalité Jeanne : c’est une roturière qui sert secrètement la Fronde. L’organisation rebelle lui demande elle aussi de séduire Pâle Phœbus, mais pour l’enrôler dans la lutte contre le joug des vampyres. Quelle que soit l’issue, le destin de la jeune fille ne lui appartient plus. Est elle Diane ? Est elle Jeanne ? A moins que les ouragans n’emportent tous ses masques, pour révéler un terrifiant visage qu’elle n’a jamais osé regarder en face

    Avis : J'attendais avec impatience ce troisième tomes, pour avoir enfin des révélations sur mes nombreuses questions. Et bien devinez quoi ? Les BIG révélations sont présentes dans cette fin de cycle. Spoiler ➡️ Je fus très heureuse de voir Madame de Maintenons. C'est un personnage historique très important, et de voir qu'elle a gardé sa superbe, me fait chavirer. J'espère qu'on la verra dans les prochains tomes, car pour moi elle a son importance. Par contre, l'expliquation sur les rêves de Jeanne m'ont fait ni chaud ni froid. On continue d'explorer l'univers avec des nouvelles créatures, mais aussi jusqu'où va les ténébres avec l'alchimie. Une bataille - une fronde que mène l'héroïne pour l'espoir en le propageant autour d'elle. 

    Ainsi, malgré le coté prévisible de l'intrigue par son coté répétitif - la même trame schématique que les tomes précédent-, j'ai vraiment pris du plaisir de voir le cheminement de l'histoire. À comparer de beaucoup, je ne suis pas une grande fan de la thématique pirate-corsaire, or elle est présente dans le livre. Pourtant, elle ne m'a pas dérangé, car ce n'est pas le centre princiaple de l'histoire. Alors que l'évolution de l'héroïne avec la lumière, oui. D'où la psychologie de Jeanne a grandement évolué. On s'en rend bien compte qu'elle a appris de ses erreurs, et qu'elle continue d'apprendre. On comprend mieux aussi pourquoi elle a tendance de foncer sans réfléchir au conséquence. Ce qui offre la possibilité de la voir d'une nouvelle façon. 

    Mais n'oublions pas les personnages secondaires, qu'on découvre un peu plus au fils des pages, dont certain me font fondre comme Lord Sterling et son Shakespeare. Nous avons aussi quatres autres écuyer du Roy des Ténèbres. Et l'auteur ne les épargnes pas évidemment, ce qui peut être dure pour les coeurs sensibles. On découvre aussi un lourd secret sur l'un d'eux qui aborde un thème très fort et sans oublier une petite romance. 

    La plume de Victor Dixen reste captivante avec ses touches de suspenses, de retournement de situation et ses révélation qui arrive au bon moment. Et qui permet de préparer le terrain pour prochain tome avec un autre personnage, car oui, c'est le dernier livre où Jeanne est l'héroïne, mais ce n'est pas le dernier tome de Vampyria. Spoiler ➡️ Le prochain sera sur Raphael ! De sa vie jusqu'à sa mort ! Ce qui va être intense vu ce qu'il lui est arrivé dans le livre. La suite promet d'être palpitante et encore plus sombre. 

     

    Maë

  • La fille du faiseur de rois

    la fille du faiseur de roisAutrice : Philippa Gregory

    Genre : Roman Historique

    Résumé : Angleterre, 1465, les grandes familles de Lancastre et York se disputent depuis plus de 10 ans le trône. À cette époque un homme œuvre dans l'ombre pour faire et défaire les dynasties, au gré de ses intérêts personnels : Richard Neville, comte de Warwick, surnommé le " faiseur de rois". Celui- ci, sans héritier homme, s'est servi de ses deux filles, Isabelle et Anne, comme des pions sur l'échiquier politique. L'histoire est racontée ici par Anne Neville. Mariée très jeune, Anne perd très vite son époux, ainsi que son père en 1471. Sa mère est enfermée au sanctuaire et sa sœur mariée à l'ennemi. Elle s'en sort en épousant Richard, le frère du roi, mais doit affronter la puissante famille royale, notamment la reine. Après la mort de sa sœur et de son seul fils, Anne finira par réaliser le rêve de son père en montant sur le trône aux côtés de Richard. Malheureusement, celui-ci s'éprend de sa nièce Élisabeth (future reine et femme d'Henri VII, la Princesse Blanche)... La Guerre des Deux-Roses, souvent considérée en Angleterre comme le passage entre le Moyen Âge et l'époque moderne, moment fondateur pour l'État anglais, est ici racontée avec brio par l'une des plus talentueuse romancière du genre, qui choisit de faire parler les femmes que l'Histoire a trop souvent tendance à oublier.

    Avis : A travers ses pages, on découvre une nouvelle facette de la guerre des deux rose, avec une femme discrète pourtant primordiale par son héritage et son époux très connus pour être le futur roi qui emprisonna ses 2 neveux à la Tour de Londre, pour acceder à la couronne d'Angleterre. Ce que j'apprécie avec cette série, c'est qu'on peut lire les tomes indépendamment et dans le désordre, car chaque tome est centré sur un personnage féminin de l'époque. Et dans ce livre, on se penche sue la jeune Anne avec qui on découvre le peux de pouvoir qu'à une femme, mais qu'elle doit obligatoirement obéissance à son père puis à son époux. A cette époque, elle n'était qu'une valeur marchande sans aucun droit. On souffre donc avec l'héroïne tout de long de l'histoire face à ses épreuves, cependant, je l'ai trouvé forte d'une certaine manière. Elle s'accroche et garde espoir, tout en sachant encaisser ce qui lui arrive en restant debout. 

    Cette façon d'aborder est plus envoûtante, par son regard à travers les yeux d'Anne, en plus,  pour une fois ce n'est pas une forte personnalité qu'on suit, mais une héroïne discrète et obéïssante. 

    Il est important de lire le titre des chapitre, car il indique où se déroule l'événement et quand. Car certain chapitre, on plusieurs mois d'écart entre eux. Le livre couvre une longue période, presque une vie entière. On retrouve dans se livre la plume légère de l'autrice qui permet de lire agréable une période de l'histoire complexe avec ses complots, ses trahisons et ses secrets. Après, je tiens à rappeler que se livre à beau être historique, c'est avant tout un roman -une fiction-, ce qui signifie que Philippa Gregory ce serre de légende pour son histoire, et non pas des dernières découverte historique. 

    Maë

  • Le prieuré de l'oranger

    Le prieure de l'orangerAutrice : Samantha Shannon

    Genre : Fantasy

    Résumé : Un monde divisé. Un reinaume sans héritière. Un ancien ennemi s’éveille. La maison Berethnet règne sur l’Inys depuis près de mille ans. La reine Sabran IX qui rechigne à se marier doit absolument donner naissance à une héritière pour protéger son reinaume de la destruction, mais des assassins se rapprochent d’elle… Ead Duryan est une marginale à la cour. Servante de la reine en apparence, elle appartient à une société secrète de mages. Sa mission est de protéger Sabran à tout prix, même si l’usage d’une magie interdite s’impose pour cela. De l’autre côté de l’Abysse, Tané s’est entraînée toute sa vie pour devenir une dragonnière et chevaucher les plus impressionnantes créatures que le monde ait connues. Elle va cependant devoir faire un choix qui pourrait bouleverser son existence. Pendant que l’Est et l’Ouest continuent de se diviser un peu plus chaque jour, les sombres forces du chaos s’éveillent d’un long sommeil… Bientôt, l’humanité devra s’unir si elle veut survivre à la plus grande des menaces. Un tour de force épique et magistral. Un monument de la fantasy et de la littérature.

    Avis : L'univers est très complet et bien détailler ce qui est captivant. Le seul bémol c'est le passage de narration entrain un personnage à un autre. Ce qui empêche de s'attacher aux personnages, ce qui est dommage. Spoiler ➡️ On a les chapitres EST et les chapitres Ouest, dedans on suit un personnage tout de long, ou des fois encore, il a coupure dans le chapitre pour passer à un autre personnages. Ça le fait avec les chapitres EST et OUEST, car il a deux personnages dans chaque. Ce manque d'attachement, à fait que j'avais pas ce coté addictif, et que si je mettais ma lecture en pause, je n'avais pas particulièrement envie de la reprendre. Pourtant, il fois dedans j'étais captivée par le style d'écriture de l'autrice que j'adore ainsi que par cette univers qui annonce une grande richesse que je souhaite découvrir. Mais cette lenteur dans les événements font que le livre soint un pavé, ce que je crains par d'origine, mais j'aurais aimé pouvoir m'attacher à au moins un personnage pour pouvoir apprécié ce livre à ça juste valeur. Le style de l'univers avec ses lieux, ses croyances et ses innombrables personnages secondaire-tertiaire en plus avec sa lenteur me rappele ma lecture de l'intégrale de Seigneur des anneaux. Sauf qu'il manque les émmotions ! 

    On apprend beaucoup de choses sur le passé, où plus exactement les versions du passé avec la crainte du Sans-Nom ainsi que des dragons. Hélas, on apprend peu de chose à mon gout sur les dragons, j'aurais aimé en apprendre plus. Par contre, c'est un livre très féminin par ses personnages ce que j'ai grandement apprécé. Elles ont des personnalités diverses, imparfaites mais elles sont mis en avant en étant elle-même. J'ai donc bien aimé ce livre, sauf qu'il manquait le plus important mes émmotions. Je préfère largement "The Bone Season" de l'autrice et je suis contente de l'avoir lu avant ce livre.

    Maë

  • L'Homme et l'Océan

    l'homme et l'océanAuteur : S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco

    Genre : Documentaire

    Résumé : "Il est de mon devoir de prendre ma part du défi lancé à ma génération : trouver des solutions afin de préserver notre planète, notre bien le plus précieux."S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco. Il est le souverain de la principauté de Monaco. Depuis près de deux décennies, à travers sa fondation et l'institut océanographique de Monaco, il est engagé dans de nombreuse initiatives pour mieux connaitre et protéger l'océan.

    Avis : Un magnifique témoignage qui commence des le début sur le sujet en montrant la différence immédiatement. Le prince de Monaco partage sa passion ainsi que son amour pour l'océan. On ressent toute l'émotion avec ce sujet fort et capital pour notre avenir. Le livre est petit et pas bien gros avec ses 150 pages environ. Il se lit donc très vite et facilement avec un style d'écriture flkuide qui va droit au but. 

    Il ne sort pas des informations ou des donnés comme ça, il s'appuie sur la GIEC (Groupe d'expert Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat), ce qui permet de mieux se rendre compte de l'ampleur du réchauffement climatique. On découvre aussi au fils des pages son lien et son expérience avec la mer ainsi que les océans. À travers ses mots, on voit l'importance de l'océan sur notre monde, et qu'il est primordial de les protéger. Il est très important pour le prince de Monaco de connaître le sujet pour pouvoir sensibliser le autres, ce qui signifie qu'il connait bien le sujet, grâce aux échanges qu'il a avec des scientifiques spécialisés dans ses domaines. Il nous montre aussi qu'il est possible de changer ou de s'adapter. 

    L'argent des droit d'auteur seront entièrement reversés à la Fondation Prince Albert II et à l'Institut Océanographique. Ce que je trouve formidable et que j'applaudis. Et tout cela sans être moraliseur ni céder au défaitisme, ce qui donne de l'espoir. Ce livre m'a énormément touché.

    Maë

  • Anne et sa maison de rêve

    Anne et sa maison de rêveAutrice : Lucy Maud Montgomery

    Genre : Classique

    Résumé :Voici le plus grand classique canadien-anglais de tous les temps, vendu à plus de 60 millions d’exemplaires, traduit en 40 langues et adapté plusieurs fois pour le cinéma et la télévision. L’histoire de cette petite orpheline de l’Île-du-Prince-Édouard a véritablement envoûté les jeunes et les moins jeunes ! Anne Shirley et Gilbert Blythe sont enfin mariés. Ils ont quitté Avonlea pour s’installer à Glen St. Mary, dans un village de pêcheurs où Gilbert pratique la médecine. Ils habitent une petite maison blanche bâtie sur la grève du port. Entourée d’arbres et située près d’un ruisseau, elle ressemble à un véritable rêve pour la jeune Anne. C’est dans cet environnement remarquable – et grâce à l’arrivée de plusieurs nouveaux personnages – que l’inimitable Anne mènera une existence parsemée d’incidents drôles et de moments tragiques. Car la vie se déchaîne toujours autour de cette amoureuse de la nature et des gens!

    Avis : Ce tome est magnifique coup de coeur comme le reste de la saga. Nous passons un cap avec Anne dans se tome qui est enfin marié à Gilbert. Ils sont tellement mignon ensemble. Cependant, Gilbert est en rentrait par rapport à d'autre nouveau personnages, pourtant on sent sa présent dans le bonheur d'Anne, ainsi que de leur vie de jeune marié. On a aussi la présence de Marilla, comme une mère qui regarde sa fille devenir une femme puis un jour mère à son tour. Ce qui est incroyablement touchant de voir cette étape entre Anne et Marilla. Spoiler ➡️ Je dois admettre que voir Marilla souffrir avec/pour Anne quand elle perd son bébé, fut une scène éprouvante et saisissante, avec une pointe d'amour martenelle, car la première peur de Marilla lors de cette accouchement fut de perdre Anne. 

    Quant-au nouveaux personnages, ils sont haut en couleur et attachant, avec chacun une histoire qu'on apprend au fils des pages avec notre héroïne. On ne peut que souhaiter du bonheur pour eux. Hélas, l'autrice a su jouer avec nos petits coeur jusqu'au bout, même si on se doute de certaine chose, c'est la façon de sonraconter et mener les scènes qui offre les émotions du moment. Ce livre m'a complètement chanboulé. On a le droit à de l'humour comme d'habitude, mais aussi de la tristesse et de la gravité face à certaine douleur que doit surmonter Anne et les autres personnages. Néanmoins, cela permet de voir l'évolution de notre héroïne par rapport au premier tome. On voit qu'elle a grandi et regarde de temps en temps en arrière avec douceur. Et cette fin pleine de douceur, me donne très envie de lire la suite. Ça reste un livre doudou, qui fait du bien comme les autres tomes. Hâte de lire la suite !

    Maë

     

  • Histoire de l'Angleterre

    Histoire de l' AngleterreAuteur : Bernard Cottret

    Genre : Document Historique

    Résumé : " L'Angleterre n'est pas une île. Elle occupe la partie méridionale d'un archipel, dont elle a, lentement, méthodiquement, effectué l'exploration et la conquête. Poursuivant sa quête impériale pour s'étendre jusqu'aux confins du globe, l'Angleterre, "voisine d'aucun par la terre", est devenue, au cours des âges, "la voisine de tous par la mer" ". Ainsi Bernard Cottret résume-t-il cette longue mutation commencée il y a près de mille ans avec Guillaume le Conquérant. Dans une approche originale, s'arrêtant sur des épisodes et des personnages à ses yeux significatifs, il offre la synthèse brillante et limpide que l'on attendait.

    Avis : Un peu plus complexe que les autres livres de l'auteur, ici, il ne parle pas que simplement d'histoire, mais plus exactement histoire constitutionnelle, sociologie politique, histoire et culture britanniques,... On explore complètement l'Angleterre, et non, le Royaume-Unis, ce qui n'est pas vraiment la même chose. J'aurais aimé en apprendre un peu plus sur les têtes couronnées du pays au fils du temps, mais on les survolent de très long. Le seul moment où on apprend un peu plus, c'est sur les Tudors qui semble être une spécialité de l'historien quand on voit se autres titres. 

    Le livre commence directement avec Guillaume le Conquérant, Duc de Normandie, la période sur les saxons est en annexe, mais on apprend pas grend chose hélas. On a aussi à la fin du livre des arbres généalogiques qui sont très précieux pour comprendre la succession de roi et reine au fils du temps, ainsi qu'une chronologie très simple à comprendre avec juste les dates et les évènements. Elle pause de bonne base pour tous ceux qui souhaite découvrir l'Histoire de l'Angleterre.

    On a aussi beaucoup d'information en lien avec le droit, le parlement, les lois...qui vont être faites au cours de l'histoire et qui façonne l'Angleterre que nous connaissont tous. Cependant, ces informations sont assez dure à comprendre. Je me perdait un peu et oublier très vite ce qui avait été mis. J'ai largement préféré le coté politique royale, les guerres, les trahisons, les traités d'alliances.... Après, j'admet avoir des préférences historique, comme les périodes : "La Guerre des Roses" ; "les Tudors", "l'époque victorienne" et évidement la "Reine Elizabeth II". Il utilise beaucoup de citation de contemporain de l'époque, de lettre, de traité....ce qui peut être long et casse la lecture.

    Maë

  • Sapiens : Une brève histoire de l'humanité

    Sapiens : une breve histoire de l humaniteAuteur : Yuval Noah Harari

    Genre : document

    Résumé : Il y a 100 000 ans, la Terre était habitée par au moins six espèces différentes d’hominidés. Une seule a survécu. Nous, les Homo Sapiens. Comment notre espèce a-t-elle réussi à dominer la planète ? Pourquoi nos ancêtres ont-ils uni leurs forces pour créer villes et royaumes ? Comment en sommes-nous arrivés à créer les concepts de religion, de nation, de droits de l’homme ? À dépendre de l’argent, des livres et des lois ? À devenir esclaves de la bureaucratie, des horaires, de la consommation de masse ? Et à quoi ressemblera notre monde dans le millénaire à venir  Véritable phénomène d’édition, traduit dans une trentaine de langues, Sapiens est un livre audacieux, érudit et provocateur. Professeur d’Histoire à l’Université hébraïque de Jérusalem, Yuval Noah Harari mêle l’Histoire à la Science pour remettre en cause tout ce que nous pensions savoir sur l’humanité : nos pensées, nos actes, notre héritage… et notre futur.

    Avis : Le style d'écriture est très fluide, ce qui permet de facilité la lecture, au contraire de toute les informations qu'ils contient sont très dense, et des fois, il faut du temps pour les digérer. C'est pour cela que je les lus en parallèle avec un autre livre, ce qui me permet de faire des pauses. Il y a point important que je tien à souligner avant de donner mon avis et mon ressentit, c'est qu'on pas obliger d'être d'accord ou pas sur chaque thèse soutenue par l'auteur, mais son point de vue est très cohérent et argumenté. Car il s'appuie sur différentes matières pour aiguiller son avis, dont la biologie, l'histoire...

    Je conseille donc cet essai historico-philosophico-sociologico-éthico-humaniste, mais à lire avec un esprit critique en ne prenant pas tout pour argent comptant. J'ai préféré les premier chapitres avec les différents Homo, et l'évolution de Sapiens. Après, les chapitres à partir de "La Révolution agricole" étaient intéressant, ça m'a donné un autre point de vue sur le sujet. Mais, j'ai eu un ressentit très négatif dans le texte, comme si la sédentarisation de l'Homo sapiens était négatif, mal. Il est vrais qu'il est dure d'être neutre. Cependant, il montre aussi les différents point de vue, théories.

     

    Maë

  • La saga des Vikings tome 1

    la saga des vikings tome 1Autrice : Linnea Hartsuyker

    Genre : Roman historique

    Résumé : Norvège, IXe siècle après J.C. Depuis que son père est mort sur le champ de bataille, Ragnvald n'a qu'une hâte : atteindre la maturité pour pouvoir enfin gouverner les terres qui lui reviennent, placées sous l'égide de son beau-père, le cruel Olaf. Aussi, quand, de retour d'un assaut, le capitaine du navire qui le ramène chez lui tente de l'assassiner, Ragnvald devine que c'est Olaf qui a commandité le guet-apens. Obtenir justice n'est pas chose aisée en pays viking, où des centaines de petits rois se disputent un lambeau de territoire, mais Ragnvald est prêt à mourir pour sauver son honneur. Quant à sa petite soeur, l'impétueuse Svanhild, qu'Olaf voudrait offrir en mariage à une brute épaisse, elle serait capable de prendre les armes pour venir en aide à Ragnvald et s'arracher à l'emprise de leur beau-père. Jusqu'au jour où elle croise le chemin du beau Solvi, l'ennemi juré de son frère… Tandis que Ragnvald choisit de rejoindre les troupes du jeune Harald, guerrier prodige incarné dans le monde des rêves par un loup à la crinière d'or, Svanhild sera confrontée au pire des dilemmes : la famille ou la liberté.

    Avis : Je decouvre l'histoire de la Norvège avec ce premier tome. J'ai vraiment apprécié découvrer la culture Norvégienne et son histoire. On a tellement l'habitude de les voir en mode "vikings" du point de vue de l'Angleterre et de la France. Car les fameux "vikings" étaient en vérité le nom donné à ceux qui pratiquait le pillage, et non un peuple. Derrière ce nom, on trouve les danois (Danemark), les norvégiens (Norvége) et les suédois (Suédois).

    Cette histoire est remplit de jalousie, d'ambition et d'alliance, qui joue avec l'intrigue ainsi que le suspense si on ne connait pas l'Histoire. Et si au contraire, vous adorer l'histoire, il est intéressant de faire des recherches à coté. On découvre la Norvége qui est divisé en plusieurs roi qui se fait la guerre, puis qui sera unifié sou un seul roi. Ce qui est sans précédent dans l'histoire du pays. Le seul problème est la lenteur de certaine scène avec des détails pas intéressant et qui alourdît le récit.

    Niveau personnage, j'ai préféré Solvi qui souhaiterai être libre et de vivre que sur l'eau, mais par devoir à son père il reste et lui obéit. Mais aussi, Svanhild qui est une femme indépendante avec un sacré caractère. Elle prend sa vie en mains et ne laisse personne lui dicté sa conduite. Je comprend mieux leur raisonnement à comparer de celui de Ragnvald qui est très contradictoire et irréfléchi  des fois. Et de voir les conflits et les liens entre ces 3 personnages sont des moments très intense, avec différentes tensions. J'ai hâte de les retrouver dans le prochain tome.

    Maë

  • Secret des plantes Sorcières

    Secret des plantes SorcièresAuteur : Richard Ely

    Genre : Document

    Résumé : Potions et enchantements, philtres d'amour et poisons, onguents et talismans... Voici Le fabuleux traité des plantes sorcières ! Une fois ce livre de magie végétale ouvert, vous ne pourrez plus faire machine arrière. Sauf s'il s'agit de cueillir quelque herbe magique à reculons afin de préparer vos sortilèges, bien sûr... Ce grimoire repose sur une tradition sorcière venue de la nuit des temps. Il s'est nourri des recettes anciennes, des formules murmurées sous la lune et des secrets.

    Avis : Ce livre est juste magnifique, ma meilleure ami me l'avait offert pour mon anniversaire. C'est un objet-livre qui en premier lieu décore a merveille une bibliothèque, et deuxième lieu on feuillette l'intérieur qui fait penser à un veiux grimoire par son style, ses illustrations splendide. Je dis bravo à l'illustratrice Charline.

    Puis en commençant la lecture, j'ai eu l'impression de plonger dans un grimoire de sorcière pour apprendre a reconnaitre qu'elle plante est dangeureuse ou pas. Le livre est construit comme un herbier, à chaque illustration de plantes sur la page de gaude, on trouve sur la page de droite les informations concernant la plante.

    Il est très facile à comprendre. Chaque plante abordé dans le livre est illustré avec en plus un style croquis quand on voit les différentes partis de la plante. On a aussi une tête de mort quand la plante est mortel, ce qui est top. On trouve des descriptions pour mieux les reconnaitres avec aussi leur nom scientifique. Et en plus, la plupart des plantes dans ce livre se trouve facilement en plaine nature. Ce ne sont pas plantes rare, car on les connait comme le Houx, le Fenouil encore l'Ortie par exemple.

    Un très belle ouvrage qui rassemble la fiction avec les légendes et la réalité avec les propriétés des plantes. 

    Maë