fantasy

  • Les chemins de Sancturia

    Auteur : Jeremy Behm

    Genre : Fantasy/Contemporain

    Résumé :

    « Sylvann est une jeune Elfe qui veut venger les siens et retrouver le Coeur de Sève, une pierre aux pouvoirs puissants qui a été dérobée par le sanguinaire chef des Orcs.

    Nora, une collégienne d'aujourd'hui, a une imagination débordante, elle est persuadée

    que d'autres mondes que le nôtre pourraient lui être accessibles. Elle ignore encore qu'elle

    va au-devant d'un grand danger.

    Deux héroïnes. Deux mondes. Une rencontre. »

     

    AVIS

    Points positifs :

    Pour un jeunesse, ce roman m’a agréablement surprise. En effet, l’auteur aborde des sujets graves et durs qu’il nous présente de manière originale. Pas de pincettes prises, nous voilà face à des thématiques comme la mort, la violence, le désespoir et j’en passe, qui nous sont montrées de manière assez crue et franche. Peut-être est-ce même trop violent pour de jeunes lecteurs et lectrices ?

     

    Je dois dire que la partie avec Nora est celle qui m’a intéressée le plus, étant plus âgée. C’est aussi celle qui m’a le plus émue. Mais je pense que la partie avec Sylvann est parfaite pour plonger doucement dans la fantasy avec une quête des plus héroïques.

     

    Les personnages sont plutôt clichés mais attachants.

     

    J’apprécie aussi le fait que de nombreux messages d’amour, d’espoir et de pardon nous sont transmis lors de la lecture.

     

     

    Points négatifs :

    Ayant lu pas mal de livres, j’ai aisément deviné le retournement de situation. L’intrigue devint alors assez prévisible. Quant à l’univers dépeint dans la partie de Sylvann, il reste assez classique sans surprise.

    ______________________________

    En conclusion, un jeunesse qui fut une belle découverte et que je recommande. Malgré tout, faire attention à ne pas choquer la sensibilité de certains jeunes enfants qui pourraient mal réagir à la violence représentée dans ce livre.

    Alex

  • Warrior of the wild

    Lu en anglais !

    Autrice : Tricia Levenseller

    Genre : Fantasy YA

    Résumé :

    “How do you kill a god?

    As her father's chosen heir, eighteen-year-old Rasmira has trained her whole life to become a warrior and lead her village. But when her coming-of-age trial is sabotaged and she fails the test, her father banishes her to the monster-filled wilderness with an impossible quest: to win back her honour, she must kill the oppressive god who claims tribute from the villages each year or die trying.”

     

    AVIS

    Points positifs :

    J’ai beaucoup aimé le trio présent dans ce roman : Rasmira, Soren et Iric sont tous les trois vraiment attachants, chacun à leur manière. Je trouve qu’ils ont une belle relation avec certes ses hauts et ses bas. Beaucoup de bienveillance et ça fait du bien.

     

    Les messages véhiculés dans ce livre sont plaisants : l’acceptation, le changement parfois nécessaire, la tolérance, l’entraide qui change tout, le pardon pour avancer et ainsi de suite.

     

    Le style d’écriture est direct, simple et fluide à lire. J’ai lu assez vite ce livre et j’ai passé un bon moment de relaxation auprès de l’histoire.

     

     

     

    Points négatifs :

    L’intrigue n’est pas très complexe et les retournements de situation ne sont pas exceptionnels. C’est assez classique pour un young adult. Du coup, l’histoire ne sera pas hyper marquante.

    ______________________________

    En conclusion, Warrior of the wild a été une agréable et rapide lecture. Vraiment sans prise de tête avec des messages de bienveillance et de tolérance. Même si je ne sais pas si je vais retenir très longtemps l’histoire du livre, cela reste très sympa à lire et les personnages sont plaisants à suivre dans leurs pérépities.

    Alex

  • The Lady Rogue

    Lu en anglais !

    Autrice : Jenn Bennett

    Genre : Fantasy/Historique

    Résumé :

    “Some legends never die…

    Traveling with her treasure-hunting father has always been a dream for Theodora. She’s read every book in his library, has an impressive knowledge of the world’s most sought-after relics, and has all the ambition in the world. What she doesn’t have is her father’s permission. That honor goes to her father’s nineteen-year-old protégé—and once-upon-a-time love of Theodora’s life—Huck Gallagher, while Theodora is left to sit alone in her hotel in Istanbul.

    Until Huck arrives from an expedition without her father and enlists Theodora’s help in rescuing him. Armed with her father’s travel journal, the reluctant duo learns that her father had been digging up information on a legendary and magical ring that once belonged to Vlad the Impaler—more widely known as Dracula—and that it just might be the key to finding him.”

     

    AVIS

    INTRIGUE

    L’intrigue est simple mais entraînante. Cela reste assez linéaire avec nos personnages qui vont d’un point A à un point B et ainsi de suite. Quant aux retournements de situation, ils sont prévisibles pour moi donc pas de surprises de ce côté-là. Malgré tout, le rythme est soutenu avec pas mal d’action et de rebondissements.

     

    Gros bémol par rapport à la fin qui est juste inintéressante et déjà vue.

    SpoilerLe coup de l’élu(e) avec la bague maudite qui rend le porteur ou la porteuse gaga, c’est bon. Y a déjà eu Frodon comme cobaye. Il ne recommande pas l’expérience donc à quoi ça sert de faire du réchauffé en moins bien ? Après j’avoue que c’était classe la façon dont elle a coupé son propre doigt.

     

    PERSONNAGES

    Notre protagoniste Theodora a le chic d’être aussi agaçante qu’attachante. On comprend assez vite qu’elle a une âme de scientifique, qu’elle est ambitieuse et un peu gâtée. Elle m’a fait notamment penser à la version Enola Holmes de Millie Bobby Brown : très dynamique avec cette spontanéité et impulsivité.

     

    Pour Huck, il est la définition de « sidekick ». Un peu triste dit comme ça… Malgré tout, il reste attachant et puis, on aime bien stresser avec lui ! Vu comment il « subit » les décisions de Theodora, on ne peut que sympathiser avec ce pauvre garçon.

     

    ROMANCE

    Le couple est mignon. J’aime leurs interactions avec les petits clashs entre eux mais je regrette que l’autrice ait décidé de « dire » leur passif commun et ne pas nous le « montrer » plutôt. Il y a beaucoup de passages avec des références au passé mais ça rend moins immersif par rapport à la relation.

     

    UNIVERS

    Quelques révisions sur la période (XXe siècle) et l’histoire du pays (notamment des légendes comme Dracula et les strigoi) sont possibles grâce aux quelques éléments qui sont mentionnés dans ce roman. L’autrice joue beaucoup sur l’existence de l’ordre du dragon auquel a appartenu Vlad III et son père mais à part ça, elle n’a rien inventé de nouveau. 

     

    PLUME

    Similaire à l’intrigue c’est-à-dire simple, fluide et c’est un peu près tout.

    ______________________________

    En conclusion, une histoire qui est sympa à lire, sans prise-de-tête mais qui du coup, ne restera pas très longtemps en mémoire vu que ni les personnages ni l’intrigue ne sont marquants. Après, ça reste une chouette lecture notamment si on veut débuter doucement dans le Young Adult et dans l’histoire de la Roumanie.

    Alex

  • Cinderella is dead

    Lu en anglais !

    Autrice : Kalynn Bayron

    Genre : Fantasy YA

    Résumé :

    “It’s 200 years after Cinderella found her prince, but the fairy tale is over. Teen girls are now required to appear at the Annual Ball, where the men of the kingdom select wives based on a girl’s display of finery. If a suitable match is not found, the girls not chosen are never heard from again.

    Sixteen-year-old Sophia would much rather marry Erin, her childhood best friend, than parade in front of suitors. At the ball, Sophia makes the desperate decision to flee, and finds herself hiding in Cinderella’s mausoleum. There, she meets Constance, the last known descendant of Cinderella and her step sisters. Together they vow to bring down the king once and for all–and in the process, they learn that there’s more to Cinderella’s story than they ever knew . . .”

     

    AVIS

    INTRIGUE

    C’est une intrigue qui est à la fois remplie d’action mais qui a aussi ses coups de mous. Bien que ça se lit très bien et que l’intrigue est entraînante, cela reste assez prévisible, linéaire et cela vaut également pour les retournements de situation (le coup du Spoiler→roi immortel, on le voit autant venir que les prochains achats à la librairie alors que les reliques de la PaL sont toujours là). Quant à la fin, elle est satisfaisante mais laisse un arrière-goût d’incomplet.

     

    PERSONNAGES

    Les personnages sont sympathiques à suivre, notamment notre protagoniste Sophia, et sont plus au moins attachants. Mais ils ne me laisseront pas une impression durable malheureusement. Malgré tout, le personnage d’Erin, la meilleure amie et ancien amour de Sophia, est intéressant à lire (je trouve dommage qu’on ne se concentre pas plus sur elle). J’ai trouvé son histoire touchante et tristement réaliste (notamment son évolution face aux violences conjugales ou celles de la société).

     

    RELATIONS

    Je n’ai pas grand-chose à dire à part que la romance entre Sophia et Constance est mignonne mais pas assez progressive pour moi. C’était un peu forcé à mon avis mais je pense que ça doit dû au fait que le livre est court et que tout s’enchaîne assez rapidement.

     

    UNIVERS

    J’ai vraiment aimé ce concept de réécriture du conte de Cendrillon. C’est un livre engagé qui envoie de forts messages féministes mais aussi de bienveillance, de tolérance et d’amour.

    _______________________________

    En conclusion, c’est une roman rapide et court que j’ai quasiment lu en une journée avec de bons messages ainsi que des personnages attachants. Je trouve juste dommage qu’en général, le livre reste assez en surface.

    Alex

  • Rebel of the sands #2 - Traitor to the throne [VO]/ Rebelle du désert #2 - La trahison [VF]

    Lu en anglais !

    Autrice : Alwyn Hamilton

    Genre : Fantasy YA

    Résumé :

    « Le destin du désert repose entre ses mains

    Amani et Jin luttent désormais ensemble pour libérer le désert du Miraji. Retenue au coeur du palais du sultan, la guerrière est déterminée à découvrir les secrets du tyran sanguinaire. Mais ce qu’elle apprend ébranle toutes ses convictions… Le sultan est-il le véritable traître ? Et surtout, que cache la mystérieuse disparition de Jin ? »

    ___________________________

    AVIS

    Points positifs :

    On retrouve Amani dans un second tome où le maître-mot est la politique. En effet, Amani a le chic pour se trouver à des endroits qui devraient lui être inatteignables : en gros, elle se fait emporter dans le palais, et plus précisément dans le harem du Sultim. Oui, un trajet direct au point le plus dangereux pour elle. Rien que ça.

     

    Dû à ces circonstances peu habituelles, on a du coup un côté politique plus poussé et approfondi. On a également le moyen de nuancer les quêtes de pouvoir et réfléchir aux réels bénéfices de la Rébellion. Le fait d’avoir le point de vue du Sultan nous permet notamment de nous questionner sur notre vue assez biasée de la situation du pays (puisqu’on a seulement le PDV d’une rebelle). On voit une différente partie de l’univers qu’à construit l’autrice.

     

    Un autre point que j’ai beaucoup aimé dans Traitor to the throne est la possibilité de connaître la vie des femmes dans les harems. On a tout ce côté manipulation qui est plutôt bien décrit, où chaque femme essaye de plaire pour survivre. C’est un monde vraiment cruel et le livre le montre bien. Spoiler→Hommage notamment à Shira qui a été une peste mais une peste badass.

     

    Le bouquin véhicule des messages sur le sexisme, sur la place des femmes que ce soit dans la vie du quotidien ou encore dans les légendes/mythes. Ça parle également beaucoup de la notion d’amour et de solidarité. En bref, c’est un livre engagé.

     

    On apprend à mieux connaître l’univers : on a le PDV des Djinns, on a aussi des sortes de mini-contes entre quelques chapitres qui nous plonge un peu plus dans une ambiance Mille et une nuits.

     

    L’écriture est toujours fluide, on lit hyper bien le roman et vite aussi. Un réel plaisir pour s’aérer l’esprit.

     

     

    Points négatifs :

    Du fait que ce second tome contient plus de politique, le rythme est plus lent et l’action devient plus plate. Ce roman se concentre davantage sur les relations entre les différents pays et les manipulations politiques et cela se fait au détriment de la romance par exemple.

     

    J’ai trouvé que la romance dans ce tome est juste chaotique. Spoiler→Déjà, le fait que Jin se casse dans un autre pays alors qu’Amani est littéralement en train de crever est moyen pour moi. Et en plus, au final, on ne peut pas vraiment dire que Jin se soit excuser non plus. Et puis, ça sort à tout va des phrases clichés de romances à l’eau de rose… Disons que la communication entre Jin et Amani est assez bancale mais après, ça s’explique par le fait qu’ils n’ont pas non plus énormément de temps pour se parler. Il y a une révolte à faire quand même !

     

    Traitor to the throne reste aussi un YA ce qui fait que l’intrigue est assez classique et que les retournements de situation sont prévisibles (Spoiler→bien que je n’avais pas vu venir le coup de la trahison avec Leyla). Il y a également le moment cliché où le « méchant » alias le Sultan dévoile tout son plan.

    __________________________

    En conclusion, cette suite de saga devrait être objectivement meilleure que le 1er tome mais comme l’objectivité n’est pas mon point fort… Ce fut en tout cas une bonne suite et je m’attends à un final grandiose dans Hero at the fall.

    Alex

  • Rebel of the sands #1 [VO]/ Rebelle du désert [VF]

    Lu en anglais !

    Autrice : Alwyn Hamilton

    Genre : Fantasy YA

    Résumé :

    « Amani veut quitter sa ville, Dustwalk, qui se trouve dans le désert du Miraji, pour découvrir le reste du monde.

    Sa rencontre avec Jin, un jeune homme recherché pour trahison, leur permet de fuir la ville et de traverser le désert où vivent des monstres surnaturels. Bientôt, Amani découvre le véritable rôle de Jin dans la guerre contre le Sultan et son fils.

    Cette guerre va les rattraper… »

    __________________________

    AVIS (coup de coeur)

    Points positifs :

    Je vais paraître très biaisée (c’est parce que je le suis) mais j’ADORE cette série ! Voilà, vous êtes prévenus, ça va être une partie de fun.

    De 1, ça se lit super bien, on ne voit pas les pages défiler et on a envie de les tourner parce que l’intrigue est entraînante, le rythme est soutenu, les personnages sont attachants et l’univers de fantasy inspiré du moyen-orient est riche mais pas pour autant trop complexe! Franchement, ça ne donne pas envie ?

    De 2, la plume de l’autrice n’est certes pas particulièrement poétique ou incroyablement riche mais elle a le mérite d’être fluide et adaptée pour les lecteurs qui veulent se lancer doucement dans la VO ! Et puis l’ambiance avec les Djinns et les déserts de sables, c’est très graphique.

    De 3, ça se lit super bien et ça se lit VITE. Donc si vous voulez une lecture rapide sans prise-de tête, ce livre est pour vous.

    Enfin, est-ce que j’ai parlé des personnages attachants ? Oui ? Non ? Bon, je vous le redis quand même : les personnages sont super attachants ! Et j’ai beaucoup aimé aussi les interactions que ce soit amicales entre les membres du groupe de rebelles ou encore la romance entre Amani et Jin qui est toute mimi.

     

     

    Points négatifs :

    Le seul point que je pourrais reprocher à ce livre c’est que ça reste assez en surface : que ce soit l’univers, aussi bon soit-il, ou encore l’intrigue qui est souvent linéaire et prévisible. Je me doute que l’univers sera davantage approfondi dans les tomes suivants mais bon, on reste un peu sur sa faim quand on est aguerri à la fantasy.

    __________________________

    En conclusion, un coup de cœur que je recommande à 100% ! Laissez-vous embarquer dans cette folle aventure et venez pleurer avec moi dans les tomes 2 & 3.

    Alex

  • Crescent City tome 2

    Crescent City tome 2Autrice : Sarah J. Maas

    Genre : Fantasy

    Résumé : Après avoir sauvé Crescent City, Bryce et Hunt tentent de revenir à une vie normale. Le temps de se remettre des évènements du printemps et de voir ce que l'avenir leur réserve, ils ont choisi de garder les choses platoniques entre eux... mais pourront-ils résister à la tentation ? Malheureusement, la paix est de courte durée et ils sont entraînés malgré eux dans un mouvement rebelle qui s'oppose aux terribles Asteri. Ces derniers les ont laissés tranquilles jusqu'ici, mais ils scrutent chacun de leurs mouvements et attendent un faux pas de leur part pour les éliminer. À mesure qu'ils en apprennent davantage sur la cause rebelle, Bryce et Hunt vont être confrontés à un choix : rester silencieux pendant que d'autres sont opprimés ou se battre. Et ils n'ont jamais été doués pour garder le silence...

    Avis : Tout comme le tome 1, il a su me surprendre encore plus avec cette fin ! Je ne m'y attendais, et je ne sais toujours pas quoi en penser. Spoiler ➡️ De voir l'univers et les personnages d'ACOTAR interagir avec ceux de Crescent City me laisse perplexe. Une surprise, cependant j'ignore si c'est positif ou négatif. Ça dépendra de comment se déroulera la suite de l'histoire je pense. Je réserve donc mon opinion pour plus tard, la dessus. 

    Mais ce tome est un peu plus prévisible, j'ai réussis à deviner l'identité d'un personnage depuis le début. Alors, que la révélation se fait vers la fin du livre. Spoiler ➡️ Il était tellement évident que la Biche était l'agent Day. Ce fut facile, grace au pierre qu'elle jeter dans l'eau et aux séance télépathie avec Ruhn.

    On retrouve avec une plaisirs nos héros, Bryce et Hunter, mais cette fois-ci les personnages secondaires sont un peut plus mis en avant. Ce qui est top, car ça offre une diversité aux niveau des personnalités qui est bien venu et permet d'en savoir plus. Et je pense qu'il prendre de l'importanc dans la suite. En attendant, on les voix évoluer ensemble, à apprendre à se faire confiance et former un groupe souder, magré les doutes et les peurs de chacun. Sans oublier que le tout est enrobé de l'humour de plusieurs des personnages. 

    Quand à l'intrigue, elle est toujours aussi bien ficelé telle une toile d'araignée qui dévoile au fur et à mesure l'ampleur de l'univers. On ce qui est incroyable, c'est qu'on part avec une enquête où les secrets prennent de plus en plus place avec des questions qui reste encore en suspence pour nous torturer nous lecteurs. Et on ressent bien tout aux long de la lecture que ce tome va servir de tremplin pour le tome 3. Un tome 2 transitoire qui annonce du lourd pour la suite et entretiens le tension.

     

    Maë

     

     

  • The girl who fell beneath the sea

    Lu en anglais!

    Autrice : Axie Oh

    Genre : Fantasy YA

    Résumé :

    “Deadly storms have ravaged Mina’s homeland for generations. Floods sweep away entire villages, while bloody wars are waged over the few remaining resources. Her people believe the Sea God, once their protector, now curses them with death and despair. In an attempt to appease him, each year a beautiful maiden is thrown into the sea to serve as the Sea God’s bride, in the hopes that one day the “true bride” will be chosen and end the suffering.

    Many believe that Shim Cheong, the most beautiful girl in the village—and the beloved of Mina’s older brother Joon—may be the legendary true bride. But on the night Cheong is to be sacrificed, Joon follows Cheong out to sea, even knowing that to interfere is a death sentence. To save her brother, Mina throws herself into the water in Cheong’s stead.

    Swept away to the Spirit Realm, a magical city of lesser gods and mythical beasts, Mina seeks out the Sea God, only to find him caught in an enchanted sleep. With the help of a mysterious young man named Shin—as well as a motley crew of demons, gods and spirits—Mina sets out to wake the Sea God and bring an end to the killer storms once and for all.

    But she doesn’t have much time: A human cannot live long in the land of the spirits. And there are those who would do anything to keep the Sea God from waking…”

    ________________________________

    AVIS

    Points positifs :

    J’ai tout d’abord beaucoup aimé la mythologie et les éléments de folklore coréens derrière l’univers que nous présente Axie Oh dans ce roman. Et puis l’ambiance était vraiment sympa. Sur le coup, ça m’a vraiment donné cette même impression très spéciale que les films Ghibli offrent. Un peu comme un conte que l’on raconte aux enfants au coin de la cheminée. Bon, peut-être pas exactement ça. Mais c’est vraiment ce sentiment tranquille, embarquant et un peu nostalgique.  

     

    Au niveau de l’intrigue, elle n’est pas des plus originales. Assez typique des autres Young Adult. Mais elle reste entraînante et emporte facilement les lecteurs dans l’histoire. Ca se lit super bien et c’est prise-de-tête. Et puis j’aime bien cette fin doux-amer que nous sert l’autrice.  

     

    Les personnages sont sympathiques et certains sont plus attachants que d’autres. J’ai aimé suivre notre protagoniste Mina qui se retrouve un peu emportée dans tous les sens malgré elle mais qui reste active dans sa destinée.

     

    Mais le plus gros point positif de ce livre pour moi, ce sont les liens familiaux. Par exemple, l’amour immense que porte Dai pour Miki (des persos que l’ont voit assez tôt dans l’histoire d’ailleurs). Cela m’a même fait pleurer parce que c’est un amour si touchant et si pure. L’amour familial, représenté globalement dans le livre, est beau à lire d’autant que c’est un amour qui transcende la mort.

     

     

    Points négatifs :

    Je n’ai malheureusement pas pu apprécier totalement la romance. Heureusement, ce n’est pas le point central de l’intrigue mais c’est vrai que je trouve dommage que cela n’ait pas fonctionné avec moi. Je dirais qu’il me manquait quelque chose pour que j’adhère complétement à la relation entre Mina et Shin. Peut-être que le développement était trop soudain et pas assez progressif ? Je ne saurais pas vraiment dire.

     

    Même si l’intrigue était entraînante, elle reste malheureusement assez répétitive, notamment par rapport aux scènes de combat qui m’avaient l’air un peu brouillons. Le rythme était aussi un peu bancal, surtout vers la fin.

     

    En général, je dirais que ce roman manque de profondeur. Que ce soit au niveau des relations, de l’intrigue ou des personnages secondaires. J’aurais vraiment aimé plus d’informations sur le passé ou l’histoire de certains personnages comme Kirin et Namgi (les bras droits de Shin). De même, pas mal de détails restent sans réponses à la fin. Je me dis que l’autrice a sans doute voulu rester vague pour accentuer cette ambiance « conte » et « mythe » mais du coup, c’est assez frustrant de ne pas en savoir davantage.

    ________________________________

    Je garde de cette lecture un sentiment nostalgique et enchanteur. D’ailleurs, j’aurais adoré des tomes compagnons pour parler de l’histoire d’autres duos. Je recommande ce livre sans prise-de-tête et qui pourrait donner envie d’en savoir plus sur la mythologie coréenne (clin d’œil aux Imugi) !

    Alex

  • Fire with fire

    Lu en anglais !

    Autrices : Destiny Soria

    Genre : Fantasy YA

    Résumé :

    “Dani and Eden Rivera were both born to kill dragons, but the sisters couldn’t be more different. For Dani, dragon slaying takes a back seat to normal high school life, while Eden prioritizes training above everything else. Yet they both agree on one thing: it’s kill or be killed where dragons are concerned.

    Until Dani comes face-to-face with one and forges a rare and magical bond with him. As she gets to know Nox, she realizes that everything she thought she knew about dragons is wrong. With Dani lost to the dragons, Eden turns to the mysterious and alluring sorcerers to help save her sister. Now on opposite sides of the conflict, the sisters will do whatever it takes to save the other. But the two are playing with magic that is more dangerous than they know, and there is another, more powerful enemy waiting for them both in the shadows.”

    __________________________

    AVIS

    Points positifs :

    L’univers est sympathique et certains concepts abordés dans le livre sont plutôt originaux. Il y a de beaux messages : accepter d’aimer ce qu’on pourrait considérer comme des faiblesses, réaliser qu’on se perd à cause de l’ambition et la jalousie ou le fait que tout n’est qu’une question de perspective.

     

    C’est un livre qui se lit bien, c’est sans prise-de-tête. L’écriture est fluide.

     

    J’apprécie bien le duo Dani et Nox. Leurs interactions sont à la fois drôles par le décalage entre leur personnalité mais aussi touchantes. On lit le développement progressif d’une amitié entre deux êtres qui se détestaient au départ pour finir par se comprendre et se supporter mutuellement.

     

     

    Points négatifs :

    J’ai trouvé que les personnages étaient malheureusement peu attachants. En réalité, au départ, j’aimais bien la grande sœur Eden et je compatissais avec sa situation : elle doit supporter une grande pression avec de lourdes responsabilités en tant qu’aînée. Mais à partir de la seconde moitié du livre, après un certain événement que je ne spoilerai pas, Eden est juste devenue inutile et ça me frustre ! Le personnage en soi aurait pu être mieux exploité, il y avait du potentiel. Pour le coup, je pense qu’on aurait pu se passer de son point de vue à partir de là.

     

    Quant à Dani, j’avoue que je ne l’ai pas trouvé plus intéressante que ça même si elle reste sympa à suivre. Elle est l’archétype de la protagoniste féminine Young Adult.

     

    Quant aux parents, ils ne sont quasiment pas présents dans l’histoire. Au moins, on peut apprécier le fait qu’ils soient encore vivants (avec les YA, ils avaient davantage de chances de crever que de survivre donc c’est déjà une victoire).

     

    La romance dans ce livre est une déception et je pense que ça ne servait à rien qu’elle soit présente. Déjà, elle tombe de nulle part. C’était tellement incohérent que je trouve plus logique de se faire crotter dessus par un pigeon dans le désert. Et il n’y avait tout simplement pas d’alchimie que ce soit entre Dani & Kieran ou Dani & Sadie (d’ailleurs Sadie ne sert à rien, à part pour être une « preuve » de la bisexualité de Dani).

     

    Quant à l’intrigue, je pense pouvoir la résumer en une phrase : « J’ai un dragon à apprivoiser avant qu’il me tue mais ma sœur fait sa crise d’adolescence en retard donc je vais devoir subir des sessions de torture ! » En vrai, ça pourrait être vachement intéressant dit comme ça mais en réalité, c’était juste un gros bordel.

    __________________________

    Malheureusement, ce livre n’aura pas fonctionné avec moi. Néanmoins, on peut apprécier les divers messages que les autrices ont voulu transmettre dans leur œuvre.

    Alex

  • D'or et d'oreillers

    D or et d oreillersAutrice : Flore Vesco

    Genre : Fantasy - revisite de conte

    Résumé : C'est un lit vertigineux, sur lequel on a empilé une dizaine de matelas. Il trône au centre de la chambre qui accueille les prétendantes de lord Handerson. Le riche héritier a conçu un test pour choisir sa future épouse. Chaque candidate est invitée à passer une nuit à Blenkinsop Castle, seule, sans parent, ni chaperon, dans ce lit d'une hauteur invraisemblable. Pour l'heure, les prétendantes, toutes filles de bonne famille, ont été renvoyées chez elles au petit matin, sans aucune explication. Mais voici que lord Handerson propose à Sadima de passer l'épreuve. Robuste et vaillante, simple femme de chambre, Sadima n'a pourtant rien d'une princesse au petit pois ! Et c'est tant mieux, car nous ne sommes pas dans un conte de fées mais dans une histoire d'amour et de sorcellerie où l'on apprend ce que les jeunes filles font en secret, la nuit, dans leur lit...

    Avis : Le début fait grandement penser au début d'orgueil et préjugés de Jane Austen, quand Mr Bingley s'installe à Netherfield. Tout le monde rêve de rencontrer se partie qu'importe comment il est et le drole de teste. J'étais envoutée par l'histoire, la lisant d'une traite sans m'arrêter. Je l'ai dévoré. C'est aussi une magnifique histoire d'amour entre deux personnes qui vont apprendre à se connaître petit à petit, ce qui est pour une fois très naturel : d’abord en rejetant l’autre, puis avec timidité, avant d’éprouver des sentiments.

    Une réécriture des plus surprenantes, je ne m'attendais pas du tout à cette ré-interprétation. Plus on avance dans l'histoire, plus on s'éloigne du conte originaire. Coup de coeur Cette revisite a un côté plus sombre et bien plus compliqué qu'on pourrait le croire.

    On découvre quelques clins d'oeil à d'autres contes comme par exemple celui de Cendrillon, de la Belle et la Bête... qui ont été dissimilés très subtilement. L'autrice a un talent incroyable pour conter cette histoire avec une délicatesse, c’est impressionnant comme c’est bien fait.

    Un véritable coup de coeur. D’Or et D’Oreillers est une histoire de sorcellerie tellement bien ficelée et narrée.

    Maë

  • Gods of men tome 3

    Gods of men tome 3

    Autrice : Barbara Kloss

    Genre : Fantasy 

    Résumé : Lesté du pouvoir incommensurable du Grand Imposteur, Azir Mubarék est désormais plus puissant que jamais. Alors que Trier est détruite, il se prépare à mettre à genoux le reste des Cinq Provinces, comme il a déjà tenté de le faire plus de cent ans auparavant. Pour le vaincre, Imari et Jeric doivent rejoindre Corinthe au plus vite et lever une armée. Mais Jeric a laissé son pays il y a déjà plus de deux mois, et il craint que son trône n’ait été usurpé en son absence. Sans compter qu’Imari, dont le talla s’est malencontreusement brisé, doit trouver un autre moyen de canaliser son pouvoir si elle veut espérer jouer son rôle dans la bataille qui menace de tout engloutir. Imari et Jeric parviendront-ils à arrêter le mal une bonne fois pour toute et restaurer la paix entre Sol Velor et les Cinq Provinces ?

    Avis : Un tome qui conclu à merveille l'histoire et avec des énormes révélations à vous couper le souffle. On n'a pas beaucoup de repos, tellement on a de l'action ou des révélations. L'intrigue nous mène des point à un autres avec différents point de vus qui vont finir par converger et ne former qu'un à la toute fin. Et nous avons le droit a un magnifique HAPPY-END avec l'épilogie, même si je me doutais un peu grâce au dernier chapitre. Mais que c'est beau de finir sur cette note là.

    Ce tome nous fait monter en crescendo, avec une chute mortel en approchant de la fin. J'ai cru que mon petit coeur de pierre aller lacher. Mais surtout, j'ai ressentit une palette d'émotion digne d'un arc-en-ciel : de la joie, de la tristesse, de la colère à du soulagement. 

    Par contre à la toute fin, il a un événement qui m'a fait tiquer et que j'ai trouvé trop facile. Spoiler ➡️ La mort de Jéric n'était tellement pas crédible. Il était mort dans le tome précédent et revenu à la vie, il était évident que ça aller recommencer encore une fois. Je n'ai pas compris le principe de le tuer cette fois-ci. 

    Quant aux Jéric et Imari, on les ressent plus matures, mais avec des liens plus fort entre. Au risque d'être la force et la faiblesse l'un de l'autre, ce que je trouve très beau cette équilibre entre eux. On a aussi une fin heureuse pour les personnages secondaires à qui j'ai finis de m'attacher à mes risque et péri, car l'autirce n'a pas peur de faire tuer ses personnages. Le tout soupoudrer de l'humour de la meute qui continue dans ce tome 3, et qui fait du bien même dans les moments tragique de l'histoire.

    En plus, au début du livre nous avons le droit à un résumé pour nous rafraichir la mémoire, sans oublier une carte. avec plus encore, une sorte d'arbre généalogique-classification des personnages rappelant leur lien ainsi que leur pouvoir. 

    Maë

  • Vanja et le Loup tome 1

    vanda et le loupAutrice : Margaret Owen

    Genre : Fantasy - conte

    Résumé : Il était une fois une princesse, promise au prince héritier d’un royaume lointain. Lors de son départ pour son mariage, sa mère la fit accompagner d’une jeune servante. Mais au lieu de se mettre au service de la princesse, la servante lui vola sa place ! Pendant un an, les rôles furent inversés, la princesse multiplia les tâches les plus ingrates pendant que la servante vivait dans le luxe du palais, trompant tout le royaume. Mais un jour la vérité éclata. La princesse reprit son nom, son titre… L’usurpatrice fut condamnée à mort pour ses crimes. Jusqu’à ce qu’elle livre sa propre version de l’histoire…

    Avis : Malgré le résumé que j'ai lu pour une fois, je ne m'attendais pas du tout à ce qui arrive. L'autrice a su me surprendre avec une intrigue des plus captivantes. Et j'ai vraiment apprécié cette surprise, je conseille donc d'éviter les avis avec des résumés si vous souhaitez garder une part de mystère. Cependant, j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, le début est très descriptif. On rentre un peu plus tard dans l'action.

    Et je ne comprends pas entièrement notre héroïne Vanja. Tout le long de l'histoire, on sent qu'elle rêve d'autre chose, mais s'interdit d'espérer car à ses yeux c'est imposssible. Pourtant, à la fin, quand elle l'obtient enfin, elle préfère jouer au chat et à la souris. C'est le genre de personnage où je ne m'attache pas, car je ne suis par d'accord sur certains de ses choix. J'ai aimé les personnages sans qu'il ait d'attache entre eux et moi. Spoiler ➡️ Je plains grandement Vanja avec les marraines qu'elle a, Dame Mort et Dame Fortune. 

    Ce qui pour moi fait un sans-faute est cette double intrigue qui finit par n'en faire qu'une avec brio, avec d'innombrables rebondissements qui sèment des indices au fil des pages pour permettre au lecteur de comprendre. 

    On sent grandement les caractéristiques d'un conte dans la narration avec ces 7 minis interventions (avec en petit bonus dans l'histoire des magnifiques illustrations qui représentent à merveille ce côté conte de l'histoire).

    On a aussi l'influence de la culture allemande par certains mots dans l'histoire, dont j'ignore la signification. Je trouve dommage qu'il n'y ait pas de traduction. Le vocabulaire n'est pas la seule influence, on y trouve aussi le fonctionnement qu'avait l'Allemagne avec la représentation d'un empereur ou impératrice élu(e) par des princes-princesse élécteurs. Ce qui est bien représenté dans l'histoire avec l'intrigue.

    J'ai vu qu'il y aurait un tome 2, ce que je ne comprends pas, car ce livre se suffit à lui-même. 

    Maë

  • Year of the Reaper

    Lu en anglais !

    Autrice : Makiia Lucier

    Genre : Fantasy historique YA

    Résumé :

    “Before an ambush by enemy soldiers, Lord Cassia was an engineer's apprentice on a mission entrusted by the king. But when plague sweeps over the land, leaving countless dead and devastating the kingdom, even Cas’ title cannot save him from a rotting prison cell and a merciless sickness.

    Three years later, Cas wants only to return to his home in the mountains and forget past horrors. But home is not what he remembers. His castle has become a refuge for the royal court. And they have brought their enemies with them.

    When an assassin targets those closest to the queen, Cas is drawn into a search for a killer…one that leads him to form an unexpected bond with a brilliant young historian named Lena. Cas and Lena soon realize that who is behind the attacks is far less important than why. They must look to the past, following the trail of a terrible secret—one that could threaten the kingdom’s newfound peace and plunge it back into war.”

    _______________________________

    AVIS (coup de coeur)

    Points positifs :

    Je pense que ce qui fait le point fort du livre, c’est l’ambiance « famille » qui en ressort. Contrairement à d’autres lectures que j’ai pu faire où les liens entre les personnages sont souvent juste énoncés ou mentionnés, dans Year of the Reaper, c’est vraiment montré. J’ai beaucoup aimé les personnages et surtout leurs interactions. Je me suis sentie accueillie dans une histoire où quasiment tous les personnages agissent comme s’ils appartenaient à une grande famille et du coup, c’était naturel de se sentir impliquée dans ce qu’ils vivaient.

     

    J’ai vraiment aimé la romance qui est remplie de moments doux, amusants ou juste taquins. Et puis, j’ai apprécié que l’autrice montre que même si l’amour peut aider à surmonter des traumatismes, au final, c’est à nous-mêmes de faire le vrai travail. SpoilerNotamment vers la fin, où il est montré que Cassia a pris du temps pour lui avant de s’engager réellement dans une relation romantique avec Lena.

     

    Outre la romance, j’ai aussi beaucoup aimé la relation fraternelle entre Cassia et son grand frère Ventillas. C’était juste beau et touchant et ça se voit qu’ils possèdent pour chacun énormément de respect et d’amour.

     

    Quant aux personnages, j’ai une forte affection pour Cassia, notre cher protagoniste qui en a bien bavé. C’est un personnage tout simplement attachant. Et je suppose que la raison pour laquelle je l’aime autant, c’est parce qu’il est un peu torturé (ça ne fait absolument pas sadiste lol) et je trouve intéressant l’approche que l’autrice a prise par rapport au passé de Cassia. Elle a décidé de nous le raconter et non pas de nous montrer ce qu’il a vécu pour qu’on se concentre davantage sur les conséquences que sur la cause. Et c’est d’ailleurs, ce qu’elle a aussi fait pour l’ensemble du livre.

     

    En effet, concernant l’univers, nous sommes face à une histoire post-épidémie où on voit vraiment les conséquences de ce genre d’événement. Un moment qui m’a marquée par exemple, se déroule au tout début de l’histoire avec le personnage d’Izaro, le gardien du pont. C’est assez dur mais aussi émouvant.

     

     

    Points négatifs :

    Même si j’ai aimé l’univers, je ne le trouve pas forcément très développé. De même pour l’intrigue. Même si elle est sympathique, elle reste assez simple et très linéaire avec une enquête qui passe en second plan.  Quant à la fin, elle semble précipitée et donne un effet anti-climax à l’intrigue. Malgré tout, le retournement de situation de la fin m’a surprise, je l’avoue.

     

    Petit mention pour l’existence du personnage de Sorne dont je ne vois toujours pas l’utilité.

    _______________________________

    En conclusion, je dirais que ce roman me fait penser aux mots-clés : « famille », « divertissant » et « touchant ». L’histoire n’est pas parfaite mais c’est un coup de cœur malgré tout. Je vous le recommande mille fois !

    Alex

  • Saga Jackaby

    Lu en anglais !

    Auteur : William Ritter

    Genre : Fantasy YA

    Résumé (tome 1) :

    « Abigail Rook, 17 ans, débarque en Amérique. La tête pleine de rêves d’ailleurs, elle espère vivre l’aventure avec un grand A.

    Elle fait la connaissance d’un étrange personnage, Jackaby, qui lui offre un emploi. Détective doué de facultés de médium, il est capable de voir les phénomènes surnaturels.

    Pour sa première mission, Abigail accompagne son nouveau patron sur les lieux d’un crime particulièrement sanglant. Jackaby soupçonne l’assassin de ne pas être humain, ce que la police refuse de croire. Mais les meurtres s’enchaînent et confirment les soupçons du détective… »

    ________________________________

    AVIS

     

    Parlons de cette saga que j’ai beaucoup aimé et que je recommande si vous voulez passer un moment incroyable avec un détective excentrique et attachant qui voit le supernaturel et une assistante avec du caractère et un penchant pour le danger malgré elle.

    SPOILERS DANS LES AVIS SUR LE TOME 2, LE TOME 3 ET LE TOME 4 !

     

    TOME 1

    Que dire à part que j’ai adoré cette introduction à l’univers de Jackaby.

    Déjà, on a des personnages attachants qui donnent envie de continuer l’aventure : Jackaby qui est direct, un peu décalé et qui ne s’encombre pas de l’avis des autres ; Abigail qui a décidé de prendre son avenir en mains, qui a du tempérament et qui s’adapte avec efficacité à l’étrange ; Charlie qui est adorable et qui a un sens du devoir au top et Jenny, mystérieuse et possédant un passé sanglant.

    J’ai aussi aimé découvrir le monde de fantasy construit autour de la ville de New Fiddleham. Ce n’est pas révolutionnaire en soi puisqu’on parle de créatures assez connues dans la culture populaire (goblins, ogres, fées, elfes, faes etc…), mais l’univers reste un ensemble harmonieux et cohérent.

    L’écriture de William Ritter est vraiment fluide et permet une lecture rapide au rythme dynamique. Au niveau de l’intrigue, la petite enquête n’est pas mal même si elle peut rester prévisible.

     

     

    TOME 2

                  Dans ce second tome, on retrouve toujours notre duo Jackaby-Abigail qui, cette fois-ci, se mettent à chasser le dinosaure. Enfin… Abigail surtout. Quant à Jackaby, ce dernier reste fidèle à lui-même et va aller fouiller un peu partout pour résoudre une enquête criminelle.

                  Ça m’a fait vraiment plaisir de retrouver l’univers, les personnages et l’écriture de l’auteur qui se lit toujours aussi bien. De plus, un nouveau personnage assez stéréotypé du nom de Hank Hudson fait son apparition. Malgré son côté très peu subtil et son penchant avancé pour le danger extrême, il reste un personnage attachant auquel on ne peut s’empêcher de pardonner les erreurs.

                  J’ai beaucoup aimé la progression de la relation professeur-élève entre Jackaby et Abigail. On peut sentir que Jackaby s’attache de plus en plus à son assistante et qu’il essaye de partager ses connaissances (à sa manière certes). Et puis, j’avoue avoir apprécier aussi la petite romance entre Abigail et Charlie : ils sont trop mignons ! De même, suis-je en train de sentir une romance entre Jackaby et Jenny ?

                  La fin de ce tome annonce une suite des plus palpitantes !

    (Si vous voulez savoir en détails mon avis sur le tome 2, je vous redirige vers ce lien : Beastly Bones [VO] / Jackaby 2)

     

     

    TOME 3

                  Alors alors, par quoi commencer ? Ce tome partage avec le tome 1 le spot de tome préféré de la saga. Pourquoi ? Et bien, déjà, Jenny. Dans ce tome 3, on développe davantage le personnage de Jenny qui est vraiment attachante et courageuse (et super badass aussi, ce n’est pas tout le monde qui peut envoyer une baignoire dans la figure!). J’ai aimé découvrir son passé, ce qui a provoqué sa mort et comment Jenny gère la situation.

                  L’enquête aussi est très intéressante même si quelque peu frustrante parce qu’en réalité, on n’a pas encore le fin mot de l’histoire. Spoiler On apprend l’existence d’un conseil maléfique, d’un supposé roi malveillant et son objectif mais c’est à peu près tout. L’intrigue se concentre vraiment sur ce qui s’est passé précisément au moment du meurtre de Jenny.

    J’ai beaucoup aimé le passage avec l’au-delà. On va parler des différentes perceptions de l’après-vie. Et puis, on sent que l’ambiance change drastiquement durant ce passage. SpoilerDe plus, la scène d’au revoir entre Jenny et Carson est vraiment touchante. Franchement, je trouve ça tellement triste de devoir dire deux fois adieu à quelqu’un qu’on aime profondément.

    Ce que je pourrais reprocher au livre quand même, c’est que le rythme était plus lent et qu’il y avait quelques longueurs.

     

     

    TOME 4

                  Le tome que j’ai malheureusement le moins aimé. Malgré tout, cela reste une agréable et sympathique lecture. Je suis juste un peu déçue par la fin qui est précipitée à mon avis. Il y a plein d’éléments qui sont passés sous la trappe. SpoilerExemples : le fait que le roi ne peut être tué que par quelqu’un qui ne veut pas le tuer (pourquoi ?), la famille de Jackaby ainsi que son vrai nom qu’on ne connaîtra jamais ou encore le fait qu’on couronne la sœur de Charlie (ce qu’elle est détestable cette gamine) comme REINE alors qu’elle est immature et possède seulement deux neurones dysfonctionnants (il y avait largement de meilleurs choix)

    En plus, le gros reproche que j’ai pour ce tome : l’intrigue est hyper prévisible. J’ai pu deviner ce qui allait se passer dès le 1er tiers du roman : c’est pas terrible !

                  Enfin bon. Ce que j’ai par contre beaucoup aimé dans ce tome, c’est le duo Jackaby et Abigail. Ils sont tous les deux tellement attachants et touchants chacun à leur manière. J’ai envie de les mettre dans du papier bulle avec Charlie et Jenny et les protéger de tous les dangers ! Je pense que pour ce dernier tome, l’auteur s’est vraiment concentré sur la relation entre Jackaby et Abigail comme dans le premier tome pour conclure la saga. Rien de mieux que le parallèle entre le 1er et dernier tome : il y a tellement d’événements qui se sont passés entre le moment où Abigail est devenue l’assistante de Jackaby et le moment où ce dernier lui fait un certain cadeau (Spoilerle don de voir le supernaturel).  Wow, ça me rend toute émotionnelle et mélancholique !

    En général, j’apprécie beaucoup les messages de tolérance, de bienveillance et d’amour qui sont véhiculés dans la saga Jackaby.

                  J’avoue. J’avoue. J’ai versé quelques larmes à la fin Spoilerparce que clairement, je suis heureuse que Jackaby puisse enfin prendre du temps pour lui, qu’Abigail possède enfin les responsabilités qu’elle mérite, que Jenny puisse se concentrer sur le futur… ET QUE CHARLIE NE SOIT PAS MORT !!! Franchement, j’étais aussi déprimée qu’Abigail Spoileraprès la mort de Charlie même si mon côté logique me dit qu’une guerre engendre forcément des morts. Mais mon côté sentimental voulait juste la fin clichée happy-ending avec le TGCM (=Ta Gueule C’est Magique).

    _______________________________

    En conclusion, j’ai passé un incroyable moment avec la saga Jackaby même si ça s’est un peu essouflé vers la fin. Je le recommande vraiment si vous voulez découvrir une saga sans prise de tête avec du supernaturel, des personnages attachants ou juste une lecture avec des good vibes.

    Alex

  • Les arcanes d'Hemera #1

    Autrice : Elyna E.C.

    Genre : Fantasy Young Adult

    Résumé :

    « ‘‘Croyez-vous en une vie après la mort, mademoiselle Rivière ?’’

    C’est un discours pour le moins intrigant que tient le directeur adjoint de l’Organisation à Allyn, après lui avoir fortement conseillé de le suivre dans un lieu mystérieux.

    D’après lui, Allyn possèderait le même don qu’Axel, son frère défunt, à savoir celui de circuler dans un monde parallèle… mais dans quel but ?

    Tout cela la laisse perplexe. Même si depuis deux mois elle vit une situation pour le moins surprenante, ce n’est pas pour autant qu’elle va croire en ce genre de choses.

    Et pourtant…

    Entraînée par le flot de révélations et le désir d’en apprendre plus sur son frère, elle doit se rendre à l’évidence, l’Organisaion et la mission qui lui est confiée semblent bien réelles ! Et presque tous comptent sur elle pour reprendre le poste qu’Axel a laissé vacant.

    Allyn va donc se retrouver confrontée à un univers dont elle ignorait l’existence, et devoir supporter un coéquipier lunatique qui refuse de travailler avec elle pour une raison encore obscure… »

    _______________________________

    AVIS

    Points positifs :

    Tout d’abord, je dois bien admettre que l’univers m’a bien plu. Il est intriguant et le système des différentes dimensions, celui du monde réel et celui du monde des souvenirs, est quelque chose que j’ai trouvé vraiment cool. Mais je crois que j’ai surtout eu un coup de foudre pour la bibliothèque qui s’autogère. Rien de mieux pour une fanatique des bouquins !

     

    Ce roman a été facile et rapide à lire. L’écriture est fluide. Les différents flashbacks dans le livre sont intéressants et permettent une meilleure immersion dans l’univers. A mon avis, ils ne coupent nullement le rythme mis en place. Je dois même avouer que les flashbacks étaient mes parties préférées dans le roman car ils titillaient ma curiosité et stimulaient mon esprit d’enquêtrice en herbe.

     

    L’intrigue possède un rythme soutenu avec pas mal d’action ainsi que de bons retournements de situation. Je n’ai pas ressenti de longueurs en tout cas.

     

     

    Points négatifs :

    Le plus gros point que je n’ai pas pu apprécier dans Les Arcanes d’Hemera a été les personnages. Je n’ai pas réussi à m’attacher à eux. Même Maël que j’ai trouvé sympa, au final, ne m’a pas marquée plus que ça. En tout cas, lui au moins ne m’a pas exaspérée tous les deux chapitres.

     

    Allyn est une jeune femme paumée à qui on fait découvrir tout un nouvel univers. Malgré tout, j’ai trouvé agaçant son manque de maturité. Elle a quand même 23 ans, mais j’avais l’impression de suivre une adolescente d’à peine 16 ans. Malheureusement, son sarcasme ne pourra pas compenser l’exaspération qu’elle m’a fait ressentir par moments. Je m’attendais de la part d’Allyn un minimum de discernement, notamment par rapport à Lucas. Soit elle n’a jamais lu de romance, soit elle a un pois dans la tête parce que Lucas n’est pas intrigant ou mystérieux, il est juste typiquement chiant. 

     

    Pour en revenir à ce cher bonhomme, Lucas est personnage qui m’a laissée complètement de marbre. Je pense que j’ai eu ma dose de mec brun mystérieux au comportement de connard.

     

    Enfin, pour finir, je n’ai pas aimé la romance. Forcément, si je n’aimais déjà pas les personnes impliquées dedans, ça commençait assez mal. Encore une fois, cette relation m’a laissée indifférente. Difficile d’apprécier une romance où l’homme est un imbécile (mais séduisant donc faut « l’excuser ») et où la femme se respecte encore moins qu’une porte (c’est bien beau de se plaindre du comportement du mec, mais si tu finis dans son lit alors qu’il n’a toujours pas changé son attitude… et bien ça ne rend pas très crédible tout ça).

    _____________________________

    En conclusion, c’était une bonne découverte en général même si certains éléments du roman m’ont clairement ennuyaient. J’ai malgré tout envie de savoir la suite !

    PS : Merci à toi Julie pour m’avoir offert ce livre ! Love love love (attends… comment on tappe un coeur avec un clavier déjà ?)

    Alex

  • Temps mort

    Auteur : Ariel Holzl

    Genre : Fantasy Jeunesse

    Résumé :

    « Sur les traces de son grand-oncle Théobald, Léo, 17 ans, bascule dans une fontaine des catacombes et se retrouve projeté dans une réplique négative de Paris. Auréolé d’un soleil noir, le Périmonde est un territoire où le temps n’a pas de prise et où règnent des clans aux pouvoirs puissants. Léo n'a d'autre choix que de les affronter lors de la Chasse Sauvage, une course contre la montre où tous les coups sont permis. Heureusement, l’énigmatique Alma est là pour l’aider… mais peut-il vraiment lui faire confiance ? »

    _______________________________

    AVIS

    Points positifs :

    Premièrement, le style d’Ariel Holzl est un vrai bonus pour ce roman : l’écriture est fluide, l’humour sarcastique est sublime, le rythme est soutenu… Bref, une lecture agréable à faire entre deux grosses lectures par exemple.

     

    Le concept du Périmonde a vraiment du potentiel et est globalement original. J’ai aimé découvrir les maisons et les pouvoirs qui leur sont associés.

     

    Les personnages sont attachants, que ce soit Léo qui a un sens de l’humour à toute épreuve ou encore Alma touchante par son humanité malgré son immortalité. Les personnages secondaires sont aussi sympas mais ils restent trop peu développés pour qu’un réel lien d’attachement puisse se créer.

     

    L’ambiance un peu spooky et l’aura mystérieuse qui flotte en permanence sur l’histoire sont deux choses que j’ai appréciées durant ma lecture.

     

     

    Points négatifs :

    Comme déjà mentionné auparavant, le concept de l’univers de ce livre est vraiment intriguant et a du potentiel. Malheureusement, je trouve que l’univers n’est pas assez exploité, pas assez développé (après ça reste un jeunesse). Certaines questions sur des aspects importants du Périmonde restent sans réponse.

     

    La fin est pour moi trop précipitée. Je comprends que c’est pour laisser l’aura de mystère autour du Périmonde. Malgré tout, cela reste très frustrant de finir un livre avec une fin ouverte. C’est dans ces moments-là que je regrette qu’un tome soit unique.

    _______________________________

    En conclusion, je vous recommande chaudement cette lecture rapide, facile à lire, qui fait du bien autant qu’elle frustre puisqu’il n’y a pas de suite prévue pour l’instant (ou peut-être que si ?) et qui vous transportera dans un univers original aux couleurs du Périmonde.

    Alex

  • Daevabad tome 3 : L'Empire d'or

    Daevabad tome 3Autrice : S.A. Chakraborty

    Genre : Fantasy

    Résumé : Le plus dur des combats est celui que l'on mène contre ceux qu'on a aimés autrefois. Après qu'une conquête brutale a dépouillé la cité de sa magie, Banu Manizheh et son commandant Dara, doivent essayer de réparer leur alliance fragile et de maîtriser un peuple agité et en guerre. Mais l'effusion de sang et la perte de sa bien-aimée Nahri font ressortir les pires démons du sombre passé de l'Afshin. De leur côté, Nahri et Ali sont désormais en sécurité au Caire. Mais ils sont hantés par le fait d'avoir laissé derrière eux des êtres chers à la merci d'un nouveau tyran. Alors que le prince cherche de l'aide dans la patrie de sa mère, il découvre que son lien avec les marids est bien plus fort qu'il ne le pensait et qu'il pourrait menacer sa relation avec Nahri ou même sa propre foi. À mesure que les chances de paix s'amenuisent, l'affrontement final semble inévitable. Pour changer le monde, Nahri, Ali et Dara vont devoir combattre ceux qu'ils ont aimés autrefois... et prendre position pour ceux qu'ils ont blessés.

    Avis : J'ai découvert la fantasy orientale avec cette histoire qui m'a enchanté et transporté dans un monde incroyable. Cette trilogie rassemble tout ce que j'aime, avec ses complots, ses trahisons et ses secrets. Un univers envoûtant qui change grandement de la fantasy habituelle. Et on a pas besoin de connaitre la culture, étant donné qu'on la découvre au fils des pages sans être perdu. Les révélations finales sont là ! Et même si, j'en avais une hypothèse pour l'une d'elle, ça reste bien amenée. Spoiler ➡️ Bizarrement, je pensais que son père soit Rustam, et que Manizheh n'était pas sa mère. On voyait qu'elle tenait plus a Jamshid qu'à Nahri.

    L'autrice a un immence talent et nous balade tout au long de l'intrigue, en nous faisant peur avec les situations. S.A. Chakraborty utilise une omissionCoup de coeur volontaire de certain évènement de l'histoire pour créer la surprise à l'encontre du lecteur, pendant que le personnage à tout découvert. Alors que d'habitude, c'est le contraire. De plus, c'est merveilleusement bien employer qu'on savoure chaque surprise qui nosu fait grimper les montagnes russes émotionnelles.

    Ce tome 3 fut l'apothéose de cette trilogie, qui offre une conclusion épique dans l'évolution de l'intrigue ainsi que des personnages. Et venons en aux personnages justement, je dois admettre que j'ai deux chouchou Nahri et Ali. Notre héroïne, ici, a une personnalité aux grand coeur qui pourtant n'hésite pas à escroquer pour rester vivantes et s'en sortir. Elle est très réaliste évitant tout espoir de peur de souffrir et souhaitant une vie simple, ce qui fascinante en vue des situations où elle se trouve et qu'elle a connu la misère. Alors que Ali est son contraire, car il garde espoir avec son coté très droit dans se qui est bien ou pas. Et heureusement, car à coté, on a Dara qui est totalement avaeuglé et ne vois plus la différence entre le bien et la mal. On a vraiment un panel qu'on suit chacun son tour qui sont agréablement réaliste, même si je préfère les chapitres des deux premiers. 

    Maë

     

  • Les chroniques des fleurs d'opales tome 1 partie 1

    les chroniques des fleurs d'opalesAutrice : Ielenna

    Genre : Fantasy

    Résumé : Si seulement j'avais su combien ma vie allait basculer. Comment l'enfer m'aurait enchaînée. Si seulement j'avais pu entrevoir les rouages du destin. Les rencontres comme les pièges, les obstacles comme les révélations. Si j'avais su mieux distinguer bontés et malveillances. Amours, amitiés ou loyautés. Cette histoire serait toute autre. Mon histoire. Preuve que même les Dieux ne peuvent tout savoir.

    Rare rescapée du massacre de son village natal, Diphtil, une jeune fille du peuple de l’Air, est sauvée en territoire ennemi grâce au symbole étrange qu’elle porte sur le front. Elle serait la cinquième fille de la Déesse Aveugle. Séquestrée dans un monastère et manipulée par le prêtre Sarïn qui compte la livrer au roi une fois ses pouvoirs éveillés, elle est libérée par son frère, Naid, qui la persuade de partir avec lui. Sauf que les terres de l’Edenor sont semées de dangers et que la cruauté de certaines personnes, hantées par la haine et la guerre, s’oppose à la candeur de Diphtil, avide de découvrir ce monde dont elle a si peu joui. Mais avant tout, elle veut échapper à son destin. Est-ce possible, lorsque l’on est vouée à devenir une Déesse ?

    Avis : J'ai découvert ce livre grâce au Bibliothon de Bulledop, puis un jour j'ai profité que l'autrice soit au festival Ygdrasil à Lyon pour le prendre sur un coup de tête, alors que je n'avais pas vraiment prévu de faire des dépenses de livre. Et heureusement que je l'ai acheté, quel plaisir de découvrir le style d'écriture de l'autrice qui se trouve être très recherché, ce qui sort de l'ordinaire. Ce qui rend la lecture encore plus agréable à lire, car on savoure plus les mots. 

    La façon dont est conté l'histoire a un certain charme poétique, comme des vieilles histoires (les contes) qu'on prend plaisir à lire à hautre voix. Savoir que la narratrice est la Diphtil du futur donne un certain caractère ancien à l'histoire. 

    Quant à l'univers, je le trouve très complet sans s'y noyer. En plus d'être très réaliste dans sa création, ainsi que son fonctionnement. Et la carte complète encore plus et aide beaucoup. C'est bien l'une des rares fois que j'utilise une carte dans une histoire.

    Passons à présent aux personnages, et je dois admettre que je me suis attachée à l'héroïne, Diphtil, ainsi qu'à sa personnalité. Elle est intelligente, gentille, douce avec un grand coeur sans être naïve. Et j'aime bien cette relation qui s'installe avec les autres personnages encore plus avec son frère, Naid qui est aussi têtu qu'elle, mais plus terre à terre. Ce qui contre-balance. 

    Et sans oublier que l'autrice semble adorer jouer avec nous pauvre lecteur-lectrice. Au fil de l'intrigue, mes émotions ont fait le yoyo. Ne voyant venir aucun rebondissement, ni révélation, rien. J'ai savouré l'histoire sans prise de tête, mais le plus simplement du monde.

     

    Maë

     

     

  • Un royaume de chair et de feu tome 2

    un royaume de chair et de feuAutrice : Jennifer L. Armentrout

    Genre : Fantasy

    Résumé : Une trahison... Tout ce en quoi Poppy a toujours cru est un mensonge, y compris l'homme dont elle est tombée amoureuse. Jetée au sein de ceux qui la voient comme le symbole d'un royaume monstrueux, elle sait à peine qui elle est sans le voile de la Pucelle. Un choix... Le prince d'Atlantie, Casteel Da'Neer la retient prisonnière. Il a besoin d'elle vivante et en bonne santé pour atteindre ses objectifs. Il a de grands projets pour Poppy, des plans qui pourraient lier leurs vies et changer la destinée de leurs royaumes. Etre auprès de lui est dangereux et sensuel comme sa morsure, mais il représente le seul moyen pour elle de retrouver son frère Ian. Pourra-t-elle résister à la tentation ? Un secret... Alors que de nombreux dangers l'entourent et que ses capacités à ressentir la douleur et les émotions se développent, les Atlantiens commencent à la craindre.
    De sombres secrets sont en jeu, imprégnés des péchés sanglants de deux royaumes qui feraient n'importe quoi pour garder la vérité cachée. Mais lorsque la terre commencera à trembler et que le ciel se mettra à saigner, il sera peut-être déjà trop tard...

    Avis : J'ai encore beaucoup de question sans réponse avec ce tome 2, pourtant il a une nette amélioration par rapport au tome précédent, car je me suis ennuyer zéro fois. Après quand je mettais le livre en pause, je n'avais pas le besoin de me replonger de dans. Sauf que j'étais curieuse de l'évolution des personnages et de l'intrigue. Spoiler ➡️ J'ai très hate d'en apprendre plus sur le passé de Poppy. Ce tome a beaucoup parler du sujet sans faire aucune révélation. J'en attend donc énormément. Le style d'écriture de l'autrice est très répétitif, comme pour le premier tome. On tourne en rond lors de la première partie, puis dans la dexième partie du livre, sa bouge ! On a enfin l'action, les révélations et une évolution chez les personnages.

    Venons en aux personnages, je ne comprend pas toujours les actions ou le raisonnement de Castel et Poppy. J'ai l'impression qu'ils tournent au tour du pot entre eux, juste pour faire plus de page, ce qui est plus agaçant. Je pense qu'avec moins de 10%, ça aurait été mieux et moins répétitif. Par contre le trio, Castel, Poppy et Kieran est pétillant. Ce dernier est un personnages discret, mais qui sait mettre en avant les deux autres à merveilles. 

    Par contre, j'ai aimé l'évolution de Poppy qui ne se laisse moins faire, qui a du répondant et qui est curieuse. Ce qui permet aux lecteurs d'en apprendre plus sur l'univers, et d'avoir des petites révélations bien maîtrisées.

    Je dois admettre que ce tome 2 se termine sur un cliffhanger du tonnerre. Je n'avais pas vu venir ! Et qu'il est jouisse, car juste avant la tension monte en cressendo, pour finir sur une révélation puis fin. Maintenant, j'attend pour le troisième tome à venir plus d'action, mais aussi des révélation renversantes

    Maë

  • One dark throne tome 2

    one dark throneAutrice : Kendare Blake

    Genre : Fantasy

    Résumé : L’affrontement pour la couronne a débuté et les événements inoubliables de la Révélation ont laissé leur marque dans l’esprit des trois soeurs. Katharine, autrefois cette faible et frêle reine, est devenue étonnamment forte. Arsinoé a découvert un secret lié à son don qui pourrait la conduire à son salut ou à sa perte. Enfin, la puissante Mirabella, pensant qu’Arsinoé l’a trahie, est fin prête à en découdre. En pleine année de l’Ascension, les triplées vont devoir faire face à des attaques qui les pousseront à remettre leurs destins et leur progression vers le trône en question. Leurs amis tout comme leurs ennemis leur forcent la main, les menant à une issue bouleversante qui changera à jamais tous les protagonistes impliqués.

    Avis : Ce tome 2 fut beaucoup plus captivant que le premier tome, car les bases de l'univers sont posés, ce qui permet de nous concentrait sur l'intrigue. Ce qui signifie que du bonheur. Et encore plus quand on lit le résumé du tome 3 avant d'avoir finis de lire le livre. Je suis incorrigible ! Ce tome est beaucoup plus dynamique, le passage d'un point de vue à un autre plus fluide. 

    Les détailles que je n'aimé pas dans le tome précédent, on commençait à être réglé par des réponses qui m'ont fasciné et surprise, en emmenant encore plus de question. La magie de cette univers est fascinante. Et me fait détester avec plaisir cette déesse et son île encore plus, en demande la mort de 2 des reines. Qui sont à mes yeux les véritables méchantes de cette histoires. 

    Quand aux personnages, je dois admettre que j'adore autant Arsinoé qui est un regard des plus honnêtes sur la situation. Elle n'est pas du genre à se mentir, ni à se voiler la face, et elle est prêtes à tous pour protéger ceux qu'elle aime, quitte à mourir s'il le faut. Ce qui en fait ça forc, face à tout ce qu'elle traverse. Pour les autres personnages, certain tire leur épingle du jeux à comparer du tome précédent comme Jules par exemple, qui m'intéresse de plus en plus. Puis, nous avons les deux autres reines, où mes préférences s'inverse, cette fois-ci j'ai préféré Mirabelle à Katherine, qui a beaucoup changé et on comprend un peu plus son comportement au fils des pages. Je n'oublie évidement pas Joseph et Nathalia, où je fus surpris pour l'un et pas l'autre. Spoiler ➡️ La prévisibilité de la mort de Joseph à cause de la blessure était tellement évidente et ne m'a rien fait. Alors que celle de Nathalia, je ne m'y attendais pas et fus un peu peiné pour Katharine. 

    Dans se tome, on peu dire adieux au triangle amoureux, ce qui me soulage. Cependant, on a une légère romance qui prend peu de place dans ce tome et qui sert à merveille l'histoire. Spoiler ➡️ Je trouve le couple Billy et Arsinoé tellement mignon. 

    Maë