Historique

  Nous vous présenterons ici des auteurs ou des livres.  Si vous souhaitez voir un auteur ou livre, n'hésitez pas à le demander. Nous ferons des critiques sur les livres que nous avons lu avec sa présentation. Si vous souhaitez faire une lecture commune n'hésitez pas à demander. Et proposez vos livres du moment. 

...Pour Lecture Commune choisissez qui vous voulez...

Maë- 1 091 livres dans sa bibliothèque papier et ebook

         Lit en ce moment : Fantasy, Fantastique, Bit-Lit, Historique et S.F.   

Alex- 

Lit en ce moment :

   Service de presse : l.echo.litteraire@gmail.com

 

  • La princesse blanche

    La princesse blancheAutrice : Philippa Gregory

    Genre : Historique

    Résumé : Angleterre 1485. Henri Tudor fait tomber Richard III au combat et s'empare du trône après la bataille de Bosworth. Mais c'est un pays morcelé par la guerre des Deux Roses qui attend le nouveau souverain. Un défi de taille lui incombera donc: dissoudre les rivalités et réunifier les deux camps, avant de pouvoir prétendre gouverner. Pour ce faire, Henri devra épouser une princesse de la maison ennemie, Elizabeth York. Héritière légitime de la famille déchue, fille de la reine blanche, Elizabeth est une jeune femme hantée par la mort du roi qu'elle aimait. Contrainte à ses épousailles, elle deviendra la mère du futur dauphin. Au cœur du jeu politique, elle devra choisir entre la rose rouge et la rose blanche et ainsi sceller ainsi son destin. Le nouveau roi, quant à lui, devra apprendre l'art si subtil de la gouvernance. Détenteur du pouvoir, certes, il lui faudra gagner le cœur d'une Angleterre hostile, qui n'aura de cesse de comploter pour le retour des York sur le trône.

    Avis : En premier lieu, j'ai découvert les deux séries qui furent inspirées des livres : The White Queen (se déroule juste avant ce livre) et The White Princess (ce livre). Le livre est le tome 5 de la saga « La guerre des cousins », mais si vous connaissez l'histoire ou que vous avez les séries, alors vous n’êtes pas obligé de lire les autres livres ou encore de lire dans l'ordre.

        On découvre la fin de la fameuse guerre des deux roses et le début de la dynastie des Tudor. Historique, sauf quelques détails en lien avec une malédiction et l'héritage de Mélusine. J'ai aimé les sous-entendus sur le futur, en rapport avec les Tudor qui se finira sur une Reine Vierge, ça fait sourire et rend triste. L'écrivaine nous fait voyager niveaux émotions. Je fus déchirée entre la reine Tudor, Elizabeth York, et son époux le roi, Henri VII Tudor. Elle, au milieu du conflit entre sa famille et son époux avec ses enfants. Et lui, entre faire confiance à sa femme et la peur qu'elle le trahisse. 

    On comprend mieux leurs enfants, surtout le futur Henri VIII.

    Maë

  • L'envol du moineau

    L envol du moineauAutrice : Amy Belding Brown

    Genre : Historique

    Résumé : D'après des faits réels, le superbe portrait d'une femme découvrant la liberté au milieu des Indiens.

    Colonie de la baie du Massachusetts, 1672. Mary Rowlandson vit dans une communauté de puritains venus d'Angleterre. Bonne mère, bonne épouse, elle souffre néanmoins de la rigidité morale étouffante qui règne parmi les siens. Si elle essaie d'accomplir tous ses devoirs, elle se sent de plus en plus comme un oiseau en cage. Celle-ci va être ouverte de façon violente lorsque des Indiens attaquent son village et la font prisonnière.
    Mary doit alors épouser le quotidien souvent terrible de cette tribu en fuite, traquée par l'armée. Contre toute attente, c'est au milieu de ces "sauvages" qu'elle va trouver une liberté qu'elle n'aurait jamais imaginée. Les mœurs qu'elle y découvre, que ce soit le rôle des femmes, l'éducation des enfants, la communion avec la nature, lui font remettre en question tous ses repères. Et, pour la première fois, elle va enfin pouvoir se demander qui elle est et ce qu'elle veut vraiment. Cette renaissance pourra-t-elle s'accoutumer d'un retour "à la normale", dans une société blanche dont l'hypocrisie lui est désormais insupportable ,

    Cette magnifique épopée romanesque, inspirée de la véritable histoire de Mary Rowlandson, est à la fois un portrait de femme bouleversant et un vibrant hommage à une culture bouillonnante de vie, que la "civilisation" s'est efforcée d'anéantir.

    Avis : La fin d'un livre est vraiment importante, et ce livre le prouve grandement. En effet, plus j'avançais dans ma lecture, plus je la trouvais longue et, donc, plus j'avais du mal à lire le livre. Cependant la fin m'a conquise. Le livre est inspiré d'une histoire vraie, celle de Mary Rowlandson, qui a publié un livre parlant de sa captivité chez les Indiens pendant 11 semaines. Je n'ai pas lu son livre ni étudié cette histoire, je ne peux donc pas dire ce qui est historique ou romancé, par contre, je confirme que l'autrice à rapporté à merveille les croyances et les mœurs de la société de cette époque. On ressent bien l'inflleuence de la religion puritaine du XVIIsiècle, et qu'elle était le statut de la femme durant cette période. Cela m'a permis d'admirer le courage de Mary, ainsi que d'apprécier son caractère. Tout le long du texte je n'espérais qu'une  seule chose, qu'elle trouve le bonheur après toutes ses épreuves. Ce qui arrive, heureuesement à la fin pour mon plus grand bonheur -j'avais presque cru que cela serait impossible. L'un des autres points positifs de ce livre est le fait qu'il nous permette d'en apprendre plus sur ce pan de l'histoire américaine, une période bien triste et sombre. Parlons maintenant du style d'écriture de l'écrivaine, il est fluide, avec peu de descriptions des paysages et une mise en avant des sentiments et impressions de Mary. Il se lit très vite : en trois jours, je l'avais fini.

    Mais pourquoi ce livre ne fut pas un coup de cœur ? C'est simple, je n'aime pas les idées de cette époque : la place de la femme qui doit être soumise à son mari, le massacre des Indiens, l'esclavage... et j'en passe. Ce que j'ai malheureusement trouvé trop mis en avant dans le livre et a fait que je me suis plus énervé après les personnages que je n'ai savouré le livre. Ce qui est dommage, car Mary Rowlandson est une pionnière de son époque, en avance sur son temps avec ses idées. J'aime et je n'aime pas ce livre, ce qui est complètement fou.

    Je conseille grandement ce livre à ceux qui souhaitent en apprendre plus sur cette période de l'histoire, et qui sont assez fort pour supporter les bêtises de l'être humain.

    Maë 

     

  • Erick de Briovère

    Erick de briovereAuteur : Jean-Claude Boscher

    Genre : Roman Historique

    Résumer : Erick de Briovère nous fait découvrir l'arrivée perturbée et perturbante d'une famille de Norvégiens, en l'an 890 de notre ère, dans la région de Briovère, l'actuelle ville de Saint-Lô. Au fil des pages, le lecteur découvre l'épisode de la célèbre bataille de Briovère, les rencontres, les espoirs, les déceptions, les premiers émois du jeune Erick, héros attachant partagé entre sa Norvège natale et l'attrait de notre si belle région. Des fjords norvégiens aux rivages manchois, Jean-Claude Boscher souhaite à ses lecteurs un bon voyage dans le temps et l'espace : une nouvelle manière de ressusciter les émotions et le dépaysement ressentis par les premiers Normands des rives de la Ver, plus connue aujourd'hui comme la Vire !

    Mon Avis : Actuellement, je suis à fond sur l'histoire des Vikings. Et quand, j'ai vu ce livre, j'ai sauté sur l'occasion. La première chose qui m'a attiré, c'est la couverture, qui est principalement dans les tons de bleu. L'auteur a su avec merveille représenter l'époque, avec le mode de vie des personnages et le vocabulaire de l'époque viking. On n’y trouve donc pas les mots drakkars et Vikings, qui sont des termes apparus en réalité au XIXe siècle. Je me suis réjoui que l'écrivain montre une autre facette des Vikings, car hélas, énormément de personnes se les représentent en guerriers sanguinaires. On voit dans le livre leur côté commerçant, leurs valeurs, leurs principes. Et pour les sentiments, je fus servi, l'auteur nous fait passer de joie à de la tristesse puis de la joie. Spoilers → Le passage qui m'a le plus touché fut la mort des parents d'Erick. L'écrivain à style d'écriture des plus captivants, elle est simple, et ne s'encombre pas de mot inutile. Elle est directe avec des morts forts, qui font ressortir les actions et les sentiments des personnages. Et une chose que j'adore, c'est que l'onconnait ce qui arrive aux personnages, on ne reste pas sur notre faim.

    Maë

    tous les livres sur Babelio.com

  • Rose

    Rose de Tatiana de RosnayAutrice : Tatiana de Rosnay

    Genre: Historique

    Résumer : Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au ryhme de sa lecture du Petit Journal et des ses promenades ay Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle e peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé...

    Mon Avis : C'est la première fois, que je lis un livre de Tatiana de Rosnay, et je peux dire que son style d'écriture est envoutante, par sa simplicité mais avec des mots, des tournures de phrases captivante. Je l'ai lu en moins de 12 heure, tellement, j'étais sous le charme du personnage principal, Rose. Elle change des personnages dont j'ai l'habitude. Pour la décrire, Madame Rose est douce, tendre, forte pour arrivait à surmonter les épreuves qu'elle a subit, elle a un grand coeur, sourainte... Mais ce n'est pas du genre à se laisser dictée sa conduite, et on le découvre au fils des pages. Je ne vois pas comment je peux détester un personnage comme ça. Par contre l'histoire, nous fait faire le yoyo, on passe du tendre au drame avec subtilité, c'est fasinant. Tout du long, on va de petite révélation en petite révélation. Je trouve que le sujet est plutôt original, de parler des travaux que subit Paris influence grandement sur ses habitants. 

    Spoiler → Je trouve tellement émouvant les passages, où elle parle des souvenirs d'elle et son mari, Armand Bazelet, en particulier leur rencontre et leur mariage. Sans oublier les lettres qu'on lui a écrit, et j'en ai 3 qui m'ont touché, les deux lettres de son mari et celle de son fils.

    Maë 

  • Belgravia

    BelgraviaAuteur : Julian Fellowes

    Genre : Roman Historique

    Résumer : Le 15 juin 1815, le bal devenu légendaire de la duchesse de Richmond réunit à Bruxelles tous les grands noms de la société anglaise. La plupart des beaux officiers présents ce soir-là périront quelques heures plus tard sur le champ de bataille de Waterloo, faisant de cette réception l'une des plus tragiques de l'histoire. Mais cette nuit va aussi bouleverser le destin de Sophia Trenchard, la ravissante fille du responsable de l'intendance du duc de Wellington. Vingt-cinq ans plus tard, les Trenchard, en pleine ascension sociale, se sont installés dans le nouveau quartier de Belgravia et pensaient laisser derrière eux ces terribles événements. Mais dans un monde en mutation où l'aristocratie côtoie désormais la classe émergente des nouveaux riches, certains sont prêts à tout pour que les secrets du passé ne menacent pas leurs privilèges...Amours contrariées, intrigues entre classes sociales, sans oublier le rôle des domestiques : on retrouve dans ce roman tout le talent et le charme de l'auteur de Dowton Abbey.

    Mon Avis : J'ai eu du mal à rentrer dedans à cause du style d'écriture, qui m'empêche de m'attacher aux personnages. Et très peu de personnages m'ont attiré, ils avaient tous un côté agaçant. Je veux bien admettre que le monde n'est pas tout rose, sauf que là, j'ai eu l'impression qu'on mettait que du négative. Et la façon de passer d'un personnage à un autre dans un chapitre fait penser aux séries. J'aurais préféré qu'on change de chapitre dès qu'on suivait un autre personnage, ça évite d'être perdu.

         Par contre, on ressent bien l'époque historique même si ce n'est pas assez mis en avant. Pour ceux qui ont vu la série Downton Abbey, j'en fais partie, on reconnait le style narratif, qui à mon avis correspond mieux pour une série ou un film que pour un roman.

    Mais pour être franche, n'arrivant vraiment pas à lire le livre, j'ai abandonné. J'aime les livres qui m'attire aux moins par son style d'écriture ou par l'histoire. Mais là, aucun des deux. 

  • Le bals des poignards

    Coup de coeurAutrice : Juliette Benzoni

    Genre : Roman Historique

    Mon Avis : C'est l'un de mes premiers romans historiques de Juliette Benzoni. Ma mère est une grande fan de l'auteure, et elle a réussi à me persuader de lire ces livres. Et ce fut l'un de mes coups de cœur, j'ai dû les lire aux moins 5 fois. J'avoue que la dernière fois que je l'ai lu, ça remonte à plus de 3 ans. Mais je n'ai pas oublié l'intrigue, qui tourne autour d'une fameuse dague qui suit notre héroïne jusqu'en France. On s'attache très vite à Lorenza, qui souhaite une chose, être heureuse. Mais du point de vue historique, Juliette Benzoni respecte l'époque. On retrouve des personnages qui ont vraiment existé, mais aussi l'inverse avec notre héroïne. C'est un livre, pour ceux qui aiment la romance à l'époque des rois et l'histoire.

    Maë

    Lire la suite