Celle qui devient le soleil

Celle qui devint le soleilAutrice : Shelley Parker-Chan

Genre : Fantasy-Historique

Résumé : Dans un village rongé par la famine, au cœur d’une plaine poussiéreuse, deux enfants reçoivent chacun une destinée. Le garçon est promis à la grandeur. La fille, au néant… En 1345, la Chine est soumise à la cruelle domination mongole. Pour les paysans faméliques des Plaines du Milieu, la grandeur n’existe que dans les contes. Quand la famille Zhu apprend que Chongba, leur huitième fils, est promis à un fabuleux destin, tous peinent à imaginer comment s’accomplira ce miracle. En revanche, nul ne s’étonne que la deuxième fille des Zhu, fine et débrouillarde, soit promise… au néant. Mais lorsqu’une attaque de hors-la-loi les laisse orphelins, c’est le fils qui se laisse mourir de chagrin. Prête à tout pour échapper à sa fin annoncée, la jeune fille endosse l’identité de son frère afin de devenir novice dans un monastère. Là, poussée par un impérieux désir de survivre, Zhu apprend qu’elle est capable de tout – même du pire – pour déjouer sa destinée. Lorsque son sanctuaire est détruit pour avoir soutenu la rébellion contre les Mongols, Zhu saisit cette chance de s’emparer d’un tout autre avenir : la grandeur abandonnée de son frère…

Avis : J'ai tellement entendu parler du livre que j'ai craqué comme d'habitude. Et ça fit match, j'ai bien aimé. La fantasy est très légère et semble s'appuier sur la culture chinoise que je connais très peu cependant, donc je ne peux certifier l'exactitude. Après, ayant lu le livre,  je me suis amusée à faire des recherches et je confirme que l'histoire s'appuie sur des faits historique ainsi que des personnages qui ont vraiment existé. Par contre, niveau temporalités dans l'histoire, je fus perdu avec les informations dans le livre en italique. C'est grâce aux indications dans la narration qui m'a aidé à comprendre le défilement du temps dans l'histoire. 

Ce livre est un magnifique objet-livre, j'ai craqué pour ma collection de relier, que ce soit avec ou sans la jaquette. Mais aussi, le motiffs sur la bordure des pages. 

Le style d'écriture est très fluide et heureusement vus qu'on suit de nombreuse personne, ce qui évite de se perdre. Ça peut être très lent, mais bizzarement, cette fois-ci, ça m'a pas gêné, car il a beaucoup d''informations qui arrive, surtout quand tu n'as pas l'habitude de lire avec l'univers chinoise.  D'où la raisons, que j'ai aimé ce livre, par ça différence. Il m'a sortit de mes habitude de lecture, ce qui à a fais une coupure très appréciable. 

Quant-aux personnages, ils ont bien chacun leur caractère, mais je préfère largement Zhu et Ma, qui sont opposés niveau personnaliter, mais qui se ressemble par leur ténacité, leur détermination. J'ai aimé suivre l'évolution de Zhu et son regarde du monde qui évolue au fils de ses expériences, et qui s'acceptât. Alors qu'Ouyang avait énormément du mal, et il se trouve très tiraillé dans ses émotions. Ce qui rend un peu imprévisible, mais aussi moins attachant, à comparer de Zhu. Et vu, comme la fin ce finis et les informations historiques que j'ai appris, j'ai maintenant très hâte de connaître la suite.

Maë

 

livre Chronique fantasy Celle qui devient le soleil Shelley Parker-Chan

  • 1 vote. Moyenne 1 sur 5.

Ajouter un commentaire