Créer un site internet

Red Rising tome 1

Red Rising tome 1Auteur : Pierce Brown

Genre : Dystopie 

Résumé : « J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. » Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir. Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature. Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

Avis : Je suis une amoureuse de ce sous-genre, alors dites moi pourquoi je n'ai pas lu ce livre plus tôt ? Heureusement, que Julie a remédié à ce problème pour Noël. Et ce livre n'a pas fais long feu dans la PAL, je l'ai lu en Lecture Commune avec Alex et Julie. Cette dystopie a modelé son univers dans son extrement en plongeant dans le coté sombre de ce sous-genre. Ça pourrait limite pour un publique adulte, mais c'est bien du young adulte. On découvre un futur où les gens sont classé par couleur comme une pyramide, et ceux tout en bas sont traités comme des esclaves, des moins que rien, avec de la cruauté dans toute les sphères. Ce qui est fascinant, car ça créer des personnages d'une grande variété. 

Oui, venons-en maintenant au personnage. On a plusieurs personnages secondaire, mais ils vont et viennent selons l'avancer du héros dans l'histoire. Tous avec des degres d'émotions et de cruauté en eux. Et je dois admettre que j'appréciais certain puis moins et inversement. Spoiler ➡️ Je me méfiais de Sevro au-début, mais j'ai appris à apprécier ce personnage qui n'est pas parfait comme les autres, mais cela fait son charme, car il a plus d'un tour dans son sac et il est loyale à notre héros. Alors, que c'est l'inverse avec Cassius que j'ai envie de claquer maintenant. Par contre, depuis le début je me méfiait de Mustang, mais je m'attendais pas à cette révélation de choc ! On ressent au fils de l'histoire que les enjeux sont plus important, qu'un simple jeux. Beaucoup se déroule dans l'ombre pour placer ses pions. Quant-à Darrow c'est un personnage torturai émotionnel, mais il s'en sert comme une force pour ce relever. Ce n'est pas le genre à baisser les bras, et il admet ses erreurs malgré son coté tétue. Il a grand coeur, qui est mis à rud épreuve tout du long de l'intrigue. Ce que j'apprécie. Je croise les doigts pour revoir certain personnages dans les prochains tomes. 

Et ce livre est bourré d'action, il est impossible de s'ennuier, mais il est aussi très psychologique, car on s'amuse à savoir les prochain coup des adversaire mais aussi à qui Darrow peut se fier. Quand on rentre dans l'arène, on oublie presque pourquoi Darrow est véritablement ici, malagré que l'auteur nous fasse quelque rappelle. Ce qui est destabilisant, car il faut prendre ça en compte pour la suite. Et la fin apporte des révélations choc, avec quelques questions pour la suite. Par exemple : Est-ce qu'on va revoir certain personnage ? L'ambiance des prochains livres auront-ils la même ambiance ? 

Autre point important à mes yeux, pour une fois ce n'est pas une fille le héros principale. Toutes les dystopie que j'ai lu pour le momement sont avec des héroïnespricipale, et je n'ai rien contre. Mais un peut de changement fait du bien, et évite les répétitions ainsi que les clichés.

Maë

 

livre Chronique science-fiction Red Rising Pierce Brown

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire