Dune

Dune de Frank HerbertAuteur : Frank Herbert

Genre : Science-fiction

Résumé : Il n'y a pas, dans tout l'Empire, de planète plus inhospitalière que Dune. Partout des sables à perte de vue. Une seule richesse : l'épice de longue vie, née du désert, et que tout l'univers convoite. Quand Leto Atréides reçoit Dune en fief, il flaire le piège. Il aura besoin des guerriers Fremen qui, réfugiés au fond du désert, se sont adaptés à une vie très dure en préservant leur liberté, leurs coutumes et leur foi. Ils rêvent du prophète qui proclamera la guerre sainte et changera le cours de l'Histoire.
Cependant les Révérendes Mères du Bene Gesserit poursuivent leur programme millénaire de sélection génétique : elles veulent créer un homme qui réunira tous les dons latents de l'espèce. Le Messie des Fremen est-il déjà né dans l'Empire ?

Avis : J'ai grandi avec le film Dune de 1984, puis je suis allé voir le film avec Timothée Chalamet. Et j'ai une un coup de coeur en sortant du cinéma. Je me suis donc lancer dans le livre directe en espèrant sortir de ma panne de lecture. Heureusement, j'ai commencé à le dévorer sans pouvoir m'arreter. Le film saisissant, mais le livre est un chef d'oeuvre de la science-fiction. En première partie, l'histoire prend le temps de se dérouler, de poser la trame, de se suivre jour après jours. Puis à la deuxième, on commence à acceler au niveau de l'intrigue, des événements. Pour qu'ensuite à la troisième partie, on ait des saut dans le temps pour faire accélérer les événements. Ce qui force a bien rester concentrer, et je comprend mieux pour quoi il a été aussi à adapter.

L'univers est fascinant et complexe, pourtant on ne s'y perd pas trop. Il faut juste le temps d'assimilées le vocabulaire ainsi que les noms des personnages et c'est bon. L'univers est bien détaillé, avec des descriptions très facile à visualiser vu l'univers sableux.  Je fus contente à la fin d'avoir des appendices, surtout pour le bref résumé des personnages ainsi que les définitions du vocabulaire de l'histoire. Par contre, j'ai pas trop compris la carte pour me repérer dans l'histoire. 

Quant aux personnages, ils sont d'un réaliste incroyables. On comprend à travers eux la difficulter de vivre sur Dune, cependant on apprend avec les Fremen qu'Arrakis a d'autre richesse que l'épice. Celle de forger les être pour survivre, ce qui permet de voir l'évolution de noas personnages avec la culture Fremen. Et même si je me suis attendu à cette fin de tome en gros, je continuais d'être absorber par l'histoire, en essayant de deviner les petits détails.

Maë

 

Chronique science-fiction livre Dune Frank Herbert

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire