Créer un site internet

Seafire

Ce livre n’est qu’en anglais

Autrice : Nathalie C. Parker

Genre: Fantasy

Résumé: “After her family is killed by corrupt warlord Aric Athair and his bloodthirsty army of Bullets, Caledonia Styx is left to chart her own course on the dangerous and deadly seas. She captains her ship, the Mors Navis, with a crew of girls and women just like her, whose lives have been turned upside down by Aric and his men. The crew has one misson: stay alive, and take down Aric's armed and armored fleet.

But when Caledonia's best friend and second-in-command just barely survives an attack thanks to help from a Bullet looking to defect, Caledonia finds herself questioning whether or not to let him join their crew. Is this boy the key to taking down Aric Athair once and for all...or will he threaten everything the women of the Mors Navis have worked for?” (Razorbill)

Avis: Ce livre est une première pour moi dans les histoires de pirates. Je suis encore une newbie dans le domaine, on peut le dire. J’ai lu ce livre avant To kill a kingdom (que je vous invite à lire). Du coup, ce livre est vraiment le début de ma visite au pays des pirates.

J’ai 3 points dont j’ai envie de parler dans cette chronique : les personnages, l’univers et le principal défaut que je reproche à ce livre.

Tout d’abord, nos très chers personnages. Premièrement, j’aime beaucoup la solidarité entre les filles. J’envie cette connexion qu’elles ont entre elles. Les filles du Mors Navis sont toutes différentes à leur manière et pourtant, il s’échappe une harmonie, un équilibre. J’ai même envie de dire que sans ça, pas d’équipage. Je trouve d’ailleurs intéressant la « hiérarchie » à bord du navire.

  • Caledonia (protagoniste principale) est le capitaine. De ce fait, elle doit faire preuve d’autorité. Mais après avoir lu le roman, j’avais plus l’impression que le « vrai capitaine » est Pisces (bras-droit) et au passage, le reste des autres filles. Caledonia porte tellement d’importance à son équipage qu’elle ne prend jamais de décisions pour elle (à part à la fin). Elle essaye de ne de pas dépendre des autres mais je pense qu’elle doit se laisser aider parce qu’elle va se faire écraser sous la pression. Bien sûr, je la trouve très courageuse, très responsable. On sent sa culpabilité tout le long de l’histoire et je comprends pourquoi. Ses choix et son caractère résultent directement de l’accident et je trouve ça logique qu’elle finisse par se noyer dans sa rage et ses préjugés même si elle exagère des fois. Je me demande même si elle ne va pas d’ailleurs craquer dans les prochains tomes.
  • Pisces est une personne très importante pour Caledonia mais je la trouve lisse, fade comparé à d’autres filles. Cependant, je la trouve quand même beaucoup plus sensée et réfléchie que Caledonia. J’espère que son personnage sera davantage développé plus tard.
  • Lace est un personnage auquel je n’ai pas eu le temps de m’attacher. Je trouve pourtant que Spoiler​​ sa mort   était indispensable pour que l’histoire avance. En soit, l’intrigue n’est pas incroyable. Sauver les membres de la famille du protagoniste n’est pas forcément palpitant surtout si on ne s’attache pas au membre de la famille en question. Pour moi, c’est vraiment Lace et  les conséquences de son départ qui rend l’aventure intrigant. Spoiler→Jusqu’à la fin, on sent sa présence que ce soit dans les souvenirs, les regrets ou le deuil. La mort de Lace a été un coup de boost pour Caledonia.
  • Pour ceux qui pensaient qu’il y aurait du LGBTQ quelque part dans ce livre, je leur conseille de ne pas trop espérer. Il y a effectivement bien un couple de lesbiennes mais on ne les voit quasiment pas ensemble donc bon. Au cas où vous seriez curieux de savoir qui est concerné : Spoiler→Hime et Amina.
  • Redtooth, le personnage que j’appréciais le plus je pense. Je l’adore surtout pour son sens de l’action mais j’ai aussi aimé voir le soutien qu’elle apportait à tout le monde. Spoiler→Et c’est pour tout cela… Que je n’étais ABSOLUMENT pas préparée à sa mort. Si ce n’est pas l’ordure du livre qui meurt, c’est mon personnage préféré.

Deuxièmement, l’univers promet. J’ai été particulièrement fascinée par l’endroit nommé « the Drowning Lands ». J’ai vraiment envie que le monde dans lequel nos protagonistes voyagent soit approfondi. J’espère que dans les prochains livres, l’autrice nous montre davantage d’endroits. 

Troisièmement et finalement, le défaut que je reproche au livre est la romance. Ce roman aurait très bien pu se passer de la romance. Pas de problème si elle avait été bien construite mais là, ce n’est pas le cas. La romance arrive sans « préparations » et donne l’impression d’être forcée et pressée. C’est passé de haine sidérale à amour passionné en quelques pages et à cause de ça, je ne vois pas vraiment l’avantage. Je trouve aussi que ce qui a rendu cet amour un peu difficile, c’est qu’on ne connait quasiment rien d’Oran. Oui, c’est avec lui qu’il y aura une histoire d’amour. Et donc, je ne me suis pas attaché à lui, ce qui n’a pas aidé.

En conclusion, ce livre est prometteur mais possède tout de même des défauts. J’en attends pas mal de la suite !

Alex

 

seafire nathalie c parker pirate young adult fantasy

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire