Science-Ficion

  • The Bone Season

    Bone season tome 1 saison d os 1412195Autrice : Samantha Shannon

    Genre : Science-Fiction / Fantasy / Dystopie

    Résumé : Dans un monde totalitaire et dangereux, une réveuse va démarrer une révolution. La saga dystopique évènement par Samantha Shannon, autrice du Prieuré de l'Oranger. 2059. Paige travaille pour une organisation criminelle souterraine dans les rues de Scion-Londres, où elle récolte des informations en pénétrant dans l'esprit des gens. Car Paige est une marcherêve, une clairvoyante, et selon les règles de Scion, son existence même est déjà une trahison. Poursuivie puis arrêtée, elle est déportée vers une colonie pénitentiaire sur l'ancien territoire d'Oxford secrètement occupé par les réphaïm, une race venue d'un autre monde qui récolte et utilise les clairvoyants à ses propres fins. Paige se retrouve assignée au mystérieux gouverneur Arcturus. Celui-ci devient son maître. Son formateur. Son ennemi naturel. À ses côtés, elle va devoir apprendre à développer son pouvoir pour servir ses ravisseurs, mais surtout pour s'échapper de ce sinistre endroit où elle semble promise à une mort certaine...

    Avis : L'histoire est sombre de par son univers qui empreinte à la dystopie. La vie n'est pas simple, bien au contraire. Pourtant, l'autrice sait insufler de l'espoir au lecteur. Et on se met à espérer une vie meilleure pour l'héroïne. Mais, ce qui m'a conquise par-dessus tout, c'est l'évolution de Paige. En premier lieu, elle va se battre, refuser de se soumettre pour suivre, puis après avec un début d'envie de liberté. J'espère que ça continuera dans le prochain tome, car elle a beaucoup de potentiel. Comme je souhaite en apprendre plus sur Arcturus, on sait peu sur lui et il semble en cacher beaucoup encore. La relation entre Paige et lui n'est pas centrale dans l'histoire et n'apparaît qu'à la fin. Elle est très naturelle, car au départ ils vont apprendre à se connaitre, se méfiait, puis se faire confiance. Spoiler ➡️ Je me pause beaucoup de question sur les émin ? J'ai quelque hypothèse mais rien de sûre. Et j'aimerais en apprendre plus sur le monde d'où viennent les réphaites. Je me demande si l'héroïne va réussir à faire comprendre à son gang qu'elle a changé, en raison de ce qu'elle a traversé. 

    L'écrivaine prend le temps de dérouler son intrigue pour nous expliquer l'univers et le passé de Paige sans que ce soit long ou ennuyeux. Tout l'inverse, je suis restée plongée dans ma lecture, limite hypnotisée pour rester concentrée vu la complexité. Heureusement, qu'à la fin, ils avaient le glossaire. Et en plus, avec le style de plume de Samantha Shannon, je m'imaginais à merveille Sheol I ainsi que Londres. Je ne suis pas une grande fan des grosses descriptions visuelles. Il contient à merveille ce qu'il faut pour que mon cerveau s'emballe, et imagine. Je visualise bien l'ambiance et les décors. Et je souhaite y replonger. Je zieute donc la date de sortie du tome 2, avec impatience. 

    Maë

  • Rouille

    RouilleAutrice : Floriane Soulas

    Genre : Steampunk

    Résumé : Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparaît dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

    Avis : Ça fait des années que ce livre me faisait de l'oeil, et j'en entendais que des louanges. Évidement, étant une fan de steampunk, je me devais de le lire. On ressent vraiment l'ambiance sombre des bas fond de la ville, avec la misère qui y règne. Mais ce livre est aussi une pépite steampunk et Uchronie, car en effet l'histoire française est différente dans le livre comparée à la réalité. L'intrigue se passe dans un Paris de 1897 sous le règne de l'empereur Napoléon IV, qui n'a jamais existé. Mélanger deux sous-genres de la science-fiction peu connus et qui s'emboîtent à merveille, c'est du génie. Cependant, on perçoit différement cette univers mécanique, beaucoup plus sombre et angoissant, vu qu'elle est au coeur de l'intrigue d'une certaine manière. On retrouve aussi l'influence du roman noir, en raison du millieu et des personnages de l'histoire. 

        Ce qui me plaît avec le personnage de Violante, c'est qu'elle ne suscite pas de la pitié au vu de son histoire et de son caractère, mais de l'admiration, car on sent qu'elle essaye de savoir qui elle est. Une recherche d'identité avec un style de narration assez obscure. La fin m'a surprise. Je m'attendais à ce que l'héroïne fasse un autre choix, mais je comprends complètement cette conclusion ouverte à l'imagination du lecteur. Un livre pour des lecteurs adultes et mûrs. 

    Maë

  • Trône de cendres

    Trone de cendres tome 1Autrice : Jessica Pierce

    Genre : Science-fiction

    Résumé : Tombée en disgrâce suite à l'éxécution de son père pour haute trahison, Tesla Petrov vit sous la coupe de Minko, chef du gang des Cendres Rouges, dans les entrailles de l'Atlas. Seule et endettée, Tesla risque sa vie dans des combats de robots illégaux. Son existence ne tient qu'à un fil, et la moindre erreur peut lui coûter très cher. En visite officielle à bord de l'Atlas pour célébrer le Centenaire de la Couronne, Daxton LaRrose à une mission : empêcher une attaque imminente qui menace de mettre fin à cent ans de paix sur Terre. Pour ce faire, le jeune pilote a besoin d'aide. Une aide que Tesla pourrait bien lui apporter.

    Avis : Ce livre fut un véritable coup de coeur, de par son univers, l'intrigue et ses personnages. Au fil des pages, j'ai découvert un univers qui m'a fait penser aux séries de science-fiction avec lesquels j'ai grandi avec cette technologie très présente dans l'histoire. Et j'espère qu'elle le sera encore. Je ne suis pas experte en science, mais je prends toujours plaisir à lire le vocabulaire de la SF, surtout quand il est bien employé comme dans ce livre. On découvre des vaisseaux spatiaux avec leur façon de naviguer, des robots pour les plaisirs mais aussi de guerres. Sans oublier que l'histoire se passe principalement dans les bas fond d'une station spatiale. L'autrice nous fais ressentir à merveille l'univers sombre et dure de la vie que mène notre héroïne. C'est un univers très développé, et étendu avec une fin qui se dirige dans un autre lieu ➡️ la lune

        Mais parlons des personnages maintenant, il ne sont par énormément comme je m'y attendais au début. Les quelques personnages qu'on rencontre, mise à part les principaux, ont chacun leur place dans l'intrigue ou permettent de rendre nos héros plus réels, plus humains, plus attachants...De montrerCoup de coeur qu'il y avait une vie avant que l'histoire commence, ce que j'ai trouvé intéressant. Par exemple pour Tesla : elle avait, bien avant qu'on commence, une part d'ombre et de lumière avec ses difficultés, et non comme dans certains livres où les ennuies des personnages n'arrivent qu'au début de la lecture. Quand au noyau central des personnages, chacun à une toile de fond, une histoire qui sert au développement du personnage mais aussi à l'intrigue. Et l'écrivaine n'a pas peur de les blesser gravement ou de les tuer, sans nous épargner. 

       Pour l'intrigue, tout s'imbrique que ce soit l'univers ou les personnages, ce qui la rend solide et palpitante. On a le droit à des complots, des meurtres, une rébellion, le faste et la chute de personnage. Au début, l'histoire commence doucement, en nous mettant l'eau à la bouche avec des mystères et quelques événements mais plus on avance, plus tout s'enchaîne. Ce qui permet de comprendre que le danger plane de plus en plus sur les personnages. Et tout cela, avec le style d'écriture de l'autrice qui est directe et légère, ce livre se dévore avec plaisir. 

    Maë

  • Et le désert disparaîtra

    Et le desert disparaitraAutrice : Marie Pavlenko

    Genre : Science-Fiction _ Clifiction

    Résumé : Samaa vit dans un monde qui pourrait être le nôtre bientôt. La vie a presque entièrement disparu de la surface de la Terre. Le sable a tout dévoré. Son peuple, nomade, traque les derniers arbres et vend leur bois pour survivre. Samaa aimerait être chasseuse, elle aussi, mais c’est une charge d’homme. Un jour, elle désobéit et suit les chasseurs. Mais le désert a mille visages. Samaa se perd, et fera une rencontre qui changera le destin de sa tribu à jamais

    Avis : Un livre très poétique avec une belle leçon derrière, sur la nature qui faut préserver, car nous ne pouvons pas vivre sans elle. Par contre ce n'est pas un livre avec de l'action, mais plus psychologique à mon avis. L'objectif est de faire ressentir et faire réfléchir  le lecteur ou la lectrice sur son environnement. Le livre ressemble au genre du "conte" de par sa morale et ses codes. Mais, c'est de la science-fiction, plus exactement le sous-genre cli-fi (en vf = climat-fiction). Ce que je trouve intéressante, car son lectorats est jeunesse. Il se lit très vite, même trop vite. Je ne m'attendais pas qu'il est autant d'espace entre les paragraphes, ni que certains fasse une ligne. En une journée, il a été lu. Un livre à mettre entre les mains de tous pour sensiblisser sur le climat, la nature, notre environnement...

    Maë

  • Eve of man

    Eve of man tome 1Auteurs : Giovanna et Tom Fletcher

    Genre : Dystopie

    Résumé : Imaginez qu'aucune femme ne soit née sur Terre depuis cinquante ans. Imaginez qu'enfin, une fille, une unique fille, naisse. L'avenir de l'humanité repose sur elle. Son nom ? Ève. Son destin ? Sauvez l'espèce humaine. C'est un sort qu'elle a toujours accepté. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Bram...

    Avis : J'avais vu beaucoup d'avis divergent, j'entama donc ma lecture avec une certaine impression mais joie en même temps car j'adore la dystopie. Du début jusqu'à la moitié du livre (la première partie, on pourrait dire), il ne se passe pas grand chose, car les auteurs pose les bases de leur univers et des enjeux de l'intrigues ce que je trouve intéressant. Il rentre des le début dans les difficultés de la société de leur monde, et du point qui repose sur les épaules d'Ève. Qui est une héroïne de 16 ans faut le rappelle, qui a grandit dans cocon-une prison en or. C'est une adolescent qui cherche à comprendre ce qui l'entoure et qui souhaite connaitre la vérité sans réfléchir au conséquence. 

    Puis à la deuxième partie du livre, les révélations et les événement s'enchaine, avec une mise en avant de nouveaux personnages. Ce que j'ai apprécié aussi, c'est que la romance n'est pas au centre de l'histoire. On sent qu'elle est là pour épauler l'intrigue principal et sert de révélation et de motivation pour certain personnages. Ce qui fait du bien, pour ceux comme moi qui on dû mal quand une romance passe en avant, à la place de l'univer d'un livre. Je fus vraiment attiré par cette univers, et j'ai hâte de connaître la suite, vu comment c'est finis ce tome 1.

    Maë

  • Diabolic

    Diabolic tome 1Autrice : S.J. Kincaid

    Genre : Science-Fiction

    Résumé : "Avez-vous déjà observé un tigre ? Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l'homme le plus robuste, des muscles d'acier capables de traquer n'importe quelle créature. Pourtant, lorsqu'il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne". 
    Un Diabolic n'est pas humain. Un Diabolic est programmé pour être fidèle envers une seule personne. Un Diabolic n'existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d'autres.

    Avis : Ce livre est une petite pépite d'or de par ses personnages et le style d'écriture de l'autrice qui est fluide et sans trop de description. Le hic, c'est que je n'ai pasaccroché à cause de l'univers en arrière fond, faire passer la science pour de l'hérésis et créer une religion autour du cosmos m'a pas attirer du tout bien le contraire. L'idée est original, mais ça m'a coupé dans ma lecture. Spoiler ➡️ J'ai aussi été déçus, car des les premières pages (vers les 100er pages), j'ai deviné une histoire d'amour entre Némésis et Tyrus, le prince héritier, mais aussi la mort Sidonia. Ce qui casse encore plus la lecture quand on devine l'histoire d'amour, il me reste juste l'intrigue sur l'univers. L'univers spaciale n'est pas très déveloper sur les écosystèmes des planètes, sur où ils se trouvent dans l'espace, ce qui est dommage car c'est justement ce que j'adore dans la science-fiction.

    Il a une chose de l'univers que j'ai aimé, c'est l'idée des Diabolics, le principe de créer et programmer un être qui doit protéger une seule personnes, et vraiment intéressant. Sur le coup cela m'a fais penser à un garde du corps robot, alors que c'est un être vivant. 

    Maë

  • Terre du Nord tome 1 : La quête du Sampo

    Terres du nord tome 1 la quete du sampo 4929Autrice : Monia Sommer

    Genre : Science-Fiction

    Résumé : Alors que la Finlande menace de s’effondrer face à l’invasion suédoise, Satu, une jeune journaliste, part en quête du Sampo, un objet légendaire, seul élément capable de les sauver, elle et son pays. Sur fond d’apocalypse et de légendes finnoises, Terres du Nord propose une quête initiatique qui pose les fondations d’une fantasy à la fois futuriste et magique, dont le Kalevala sert de point d’ancrage et de guide intemporel.

    Avis : Un livre prometeur, avec un fond de science-fiction et de fantastique, mais on ressent plus le coté post-apocalypse, ce que j'aime bien. Le livre se lit très vite, surtout en cette saison hivernale. Ce qui change de l'ordinaire, c'est son thèmes folkloriques, cette univers qu'on a pas l'habitude de voir. Et l'héroïne est pleines de promesse, qui reste fidèles à elle même.Il manque juste des transition entre certaines scènes, mais rien de gênant pour la lecture qui va très vite. Le style d'écriture ressemble à un récit, ce qui sort de l'ordinaire avec peu de description (surtout pour quelqu'un comme moi qui a du mal avec les descriotion à la Tolkienne.) 

    Et ne parlons pas de la couverture qui m'a attiré en premier lieu, avec ce coté mysterieux et hivernale. Je conseille de lire ce livre avec un bon chocolat chaud, auprès d'une cheminé ou d'un radiateur.

     

    Maë

  • La passe-miroir

    Autrice : Christelle Dabos

    Genre : Science-Fiction

    Avis : Cette saga est un gros coup de coeur. L'histoire est imprévisible, on ne voit pas venir les événements, ce que vont faire les personnages, surtout dans le dernierCoup de coeur tome. Christelle Dabos sait jouer avec merveille avec nos émotions au point de nous faire voyager. On voit au fils des tomes évoluer Ophélie et Thorn, ainsi que leur relation au point que je n'imagine pas l'un sens l'autre sans être choqué qu'ils soient seuls. Ils forment un NOUS, que je trouve interessant et qui ne tombe pas dans la mièvrerie. Spoiler ➡️ Le sacrifice de Thorn à la fin du tome 4 et ensuite Ophelie qui pars ensuite le sortir de l'envers est un parfait exemple. Combatif et tendre à la fois. Mais, il ne faut pas oublier les autres personnages qui sont aussi intéressant et nombreux sans se ressembler et tomber dans le clicher. C'est plutôt des personnages secondaires complexe avec des désires, des peurs, des doutes, des volontés bien différentes mais semblables par le besoin d'un monde a eux. J'ai vraiment apprécié l'univers, et souhaité toujours en apprendre plus, en particulier sur les esprits de famille.

        Dans le dernier tome, on découvre avec Ophelie la verité, il faut donc prendre le temps pour bien tout comprendre. Car des fois, l'heroïne comprend avant qu'on est le lecteurs reçoit la révéltion ce qui est frustrant et adictive, un vrais coup de maitre. Et qu'elle fin spectaculaire qui permet d'imaginer la suite sans en rester sur ça fin, c'est un Happy-end sans en être un complètement. 

    Maë 

    Lire la suite

  • Transcendance

    TranscendanceAuteur : Michaël Riveci

    Genre : Science-Fiction

    Résumer : Quelques heures avant de s’envoler pour une nouvelle vie et laisser derrière elle un lourd passé, Léa Ringhetti assiste à une série de catastrophes naturelles sans précédent. Des éruptions solaires d’une intensité inégalée frappent la Terre de plein fouet, détruisant toute technologie et provoquant un cataclysme planétaire. Au milieu d’une civilisation à l’agonie, Léa, ainsi que d’autres survivants, développent rapidement de prodigieuses aptitudes aussi effrayantes qu’incontrôlables. Symbolisent-ils la prochaine ère de l’histoire humaine ou ne sont-ils que les jouets d’une mystérieuse secte prétendument capable d’anticiper cette soudaine apocalypse ?

    Nos Avis : Maë → Waouh ! J'adore la science-fiction, mais je suis plus habituée à regarder des films apocalyptiques, catastrophe naturelle, que des livres. C'est un mélange entre un roman catastrophes naturel et un Dan Brown. On ressent tout le long du récit l'ambiance fin du monde, apocalypse, ce qui pimente encore plus avec l'intrigue. Dur d'en parler sans spoiler. Pour faire simple l'intrigue est très bien ficelée, entre l'histoire personnelle de chaque personnage et la raison de l'apocalypse. Elle est captivante et pleine de rebondissements. Le seul hic, est qu'il faut resté très attentif pour tout comprendre. Pour certains passages, je les ai relus plusieurs fois, car il a beaucoup d'information, et l'on passe d'un passage à l'autre rapidement (d'une scène à une autre).

        Cela vient du style d'écriture de l'auteur, qui est fluide et rapide, avec peu de description. Personnellement,  je préfère les livres avec peu de description, car, pour moi, cela coupe la narration. 

        Pour nos personnages, j'ai eu un gros coup de cœur pour Léa, qui est la douceur incarnée, et malgré ça, reste une battante. Un personnage qu'on voit évoluer, ainsi que Sophia, qui quitte l'adolescence pour entrer brutalement dans le monde adulte. Ce sont des personnages vraiment intéressants, mais celui qui est au centre de tout, c'est Alex, qui est intelligent et qui possède une part d'ombre. D'autres personnages peuvent aussi nous surprendre: on ne s'attend vraiment pas à ce qu'ils font. Les personnages ne se ressemblent pas, c'est une palette de couleur.

    Je ne m'attendais pas du tout à cette fin, qui donne une lueur d'espoir à nos héros et héroïnes. J'attends la suite avec impatiente, je me pose énormément de questions sur l'univers, les personnages...

    Alex → Ce livre est vraiment bien comme transition entre deux gros livres ! Il se lit rapidement malgré ces 378 pages (ce qui est relativement pas mal quand même).

    Tout d’abord, je dois parler du concept de l’apocalypse. Dès le début de l’histoire, « la fin du monde » se manifeste. Après ça, c’est de l’action sans arrêt, le rythme nous empêche de nous ennuyer. Par contre, je dois préciser que pendant les 2/4 du roman, les descriptions apocalyptiques sont un peu près les mêmes et m’a donné une impression de répétitions. Mais l’ambiance est bien présente avec le suspens. L’intrigue est un peu « WTF » dans le sens où on ne s’attend pas à ce que l’histoire aille si loin (avec un genre semblable à Dan Brown comme l’a souligné Maë). J’avoue aussi ne pas avoir vu venir le plot twist de la fin : Spoiler→pourquoi Jules doit être de 1, le méchant et de 2, mourir. Je l’aimais bien comme personnage ! Par contre, va falloir m'expliquer en quoi les éruptions solaires peuvent provoquer ce genre de dégats paranormaux.

    Pour l’écriture, je suis mitigée. Dans l’ensemble, j’aime bien la plume de l’auteur et un certain nombre de ses phrases peuvent faire de très belles citations mais voilà, on peut se perdre facilement au niveau des points de vue qui change sans indication explicite. 

    Le point fort de ce livre est, à mon avis, les personnages qui sont complexes et qui se battent contre eux-mêmes. Ils sont vraiment bien travaillés en général et je me suis attachée à eux sans m’en rendre compte. Les protagonistes, Léa et Alex, vont former assez vite un groupe avec Jules, Mary, Archie et Sophia, des survivants tout comme eux. Ce groupe deviendra très unis et me donnera envie de continuer l’histoire avec eux tellement ils sont sympathiques.

    En premier, je vais parler de Léa qui est une femme certes douce et bienveillante mais surtout blessée par un passé horrible. Malgré son traumatisme, elle continue de se battre et de protéger les gens auxquels elle tient. On voit bien que c’est souvent très dur pour elle et pourtant, j’aime bien la représenter en tant que pilier du groupe. Elle est très courageuse et transmet sans problème sa volonté de vivre. Spoiler→Je trouve que son pouvoir est le plus génial de tous ! C’est incroyable de pouvoir maîtriser les réactions atomiques ! Et contrairement à ce que pense Léa, je pense que son pouvoir n’est pas là que pour détruire mais aussi pour guérir, comme le prouve le moment où elle sauve un homme.

    Alex est, quant à lui, le personnage le plus tourmenté du livre sans aucun doute. Chaque page, on le voit se battre contre sa propre part de ténèbres. Il est passé par des tas de moments terribles et inhumains et ça, dès son enfance. Je peux comprendre pourquoi il a eu envie de se suicider. Il se démarque vraiment des autres personnages de par son intelligence et sa perspicacité mais aussi de par son côté réaliste. Spoiler→Son pouvoir aussi est vraiment badasse mais il me semble qu’il le fait davantage souffrir comparé à celui de Léa. En même temps, habité par la mort n'est pas la meilleur façon de connaître la paix.

    Ces deux protagonistes sont donc faits l’un pour l’autre ! La romance est bien construite, bien qu’elle me semble un peu forcée au début (ils tombent amoureux très vite, surtout dans cette situation d'apocalypse), et me fait penser que c’est ça, le vrai amour.

    Les autres personnages sont vraiment très attachants. Je m’affectionne en particulier à Sophia qui possède ses moments immatures mais aussi de courage. Elle a un sens de l’humour sarcastique que j’apprécie beaucoup ! Je suis vraiment heureuse que l’on découvre aussi ses parents, Mary et Archie. En effet, souvent, les parents meurent, laissant leur enfant seul mais dans ce livre, ils sont bien présents et ne se résument pas qu’à des figures parentales mais ont aussi une importance, des moments de gloire. Enfin, le personnage de Jules m’a beaucoup plu. Spoiler→Je m’étais douté que quelque chose clochait avec lui mais je n’avais pas deviné à quel point ça allait l’être !

    En conclusion, j’ai hâte de découvrir la suite de cette aventure, surtout après cette fin en cliffhanger Spoiler→et ce loup qui promet des choses intéressantes ! J’espère que le 2ème tome arrivera bientôt !

  • L'ère des miracles

    Autrice : Richelle Mead 

    Genre : Science-Fiction

    Mon Avis : Ayant déjà lu la saga Succubus de l'autrice, je ne me faisais pas de souci pour le style d'écriture qui est mature, mais aussi bien travail. Ça faisait un moment que la saga L'ère des miracles se trouvait dans ma PAL, et comme j'avais envie de sensation forte, je me suis mis à le lire. Et il m'en a apporté. Je fus transporté dans un futur qui change de la Science-Fiction, car elle n'ait pas au centre de l'histoire, mais au second plan. L'histoire tourne au tour des dieux et déesses, même si l'univers de la saga est basé sur la technologie et la science. Mais ce fut principalement les deux protagonistes qui m’ont le plus attiré. Mae et Justin sont complètement opposés avec des caractères bien forts qui ne se laissent pas faire et refusent d'être comme tout le monde. C'est ce qui m'a plus dès le début de l'histoire. Il se repousse tout en s'attirant, comme des aimants.

    S’il faut choisir entre les deux, je dirais...

    Mae

    Non, ça n'a rien avoir avec son prénom. Je la comprends mieux que Justin, ce besoin de protéger les personnes à qui elle tient le plus, quitte à se sacrifier. Mais aussi son côté têtu, quand elle prend une décision, elle ne change pas.

    Je fus transportée pas ces deux tomes, que j'ai lus en une semaine. Je fus par contre déçu en apprenant que la suite n'est pas sortie, car les éditeurs refusent de la publier et que Richelle Mead va l'auto publier, mais ça va prendre du temps.

    Maë

    Lire la suite

  • Le secret de l'inventeur

    Autrice : Andrea Cremer

    Genre : Steampunk

    Mon Avis : J'ai vraiment accroché avec les deux premiers tomes, hélas ! Le troisième m'a vraiment déçu. La question est POURQUOI ? Pourquoi le troisième tome m'a déçu ? La raison est simple, il n'y avait pas de suspense. L'auteur a décidé de faire les révélations aux premières pages du temps, ce qui m'a empêché de renter dans le livre, j'ai eu ensuite beaucoup de mal à lire ce tome. (J'avoue, je l'ai lu en 1 journée. Mais faisant beaucoup de pause) On découvre aussi dans cet opus, que le coter steampunk est moins mis en avant, à comparer du coter uchronie. Où on voit la différence entre l'histoire réelle et celle du livre, ce tome est plus axé sur l'indépendance. Ce qui n’est ni négatif ni positif pour moi.

    Mais cette série a des bons côtés aussi, car on voit ce qui aurait pu arriver si l'indépendance des États-Unis avait échoué. On a des personnages vraiment attachants qui revisitent le genre héros. Notre héroïne, Charlotte, n'est pas de celle qui n'a peur de rien et fonce ni une fleur bleue, mais plutôt de celle qui aime la liberté et souhaite protéger les gens qu'elle aime. Elle ne fait pas confiance aveuglément, mais crois en ses idéaux. Bref une héroïne qui change.

    Maë

    Lire la suite

  • A.N.G.E

    Ange tome 1 antichristus Autrice : Anne Robillaed

     Genre : Science-Fiction

     Résumer : À l'insu des habitants de la terre , l'agence nationale de gestion de l'étrange veille sur l'humanité . Ses agents secrets protègent les hommes des ténébreuse machinations des serviteurs du mal .

     TOME 1 ANTICHRISTUS

       Lors d'une enquête de routine sur les enseignement trompeurs d'un prétendus gourou , les agentes Océane Chevalier et Cindy Bloom découvrent que de sombres événements prédits par certains textes bibliques sont sur le point de se produire . Leur collègues, yannick Jeffrey et Vincent McLeod , viennent leur prêter main-forte mais se heurtent à la mystérieuse puissance du faux prophète . Au même moment , les tueurs de l'alliance , un redoutable groupe maléfique préparent la venue de l'antéchriste et bientôt l' A.N.G.E. plonge dans l'incertitude . quelle est la véritable mission de ce mystérieux envoyé du vatican ? qui est cet homme vêtu de noir qui apparait lorsque les agents de l' A.N.G.E. sont en péril ? face à toutes ces menaces , l'agence saura-t-il préserver le monde de sa fin annoncée ?

     ENTREZ DANS LA LUTTE
    Coup de coeur 

     10 TOMES                                                               

     Mon Avis : Je n'ai pas lu « Les Chevaliers d'Émeraude », mais j'avais envie d'essayer l'autrice, quand ma mère a acheté le premier de la série, qui est en 10 tomes. J'étais au départ mitigé, car je ne suis pas une fan de roman qui contient beaucoup de personnages. J'ai trop peur de me perdre, et de ne plus savoir qui est qui. Heureusement, ce ne fut pas le cas, car chaque personnage à un caractère fort et tous différent. Et certains apparaissent au fur et à mesure des tomes. Le style d'écriture est bien travaillé, fluide. Quand à l'univers du livre, j'allais de surprise en surprise, j'étais parti sur des extraterrestres, et là on découvre plusieurs espèces de reptiles. Puis nouvelle surprise, la religion catholique est derrière toute la trame des livres. Il faut à mes yeux, garder l'esprit ouvert, pour lire cette série. Ce qui m'a vite en rendu à accro, c'est les personnages qui sont depuis le tome 1 et qu'on ne quitte pas, on voit qu'ils ne s'oublient pas malgré tout ce qui leur arrive. Et au comble du bonheur, quand vous mettez tous les tomes l'un à côté de l'autre côte, deux jolis visages apparaissent.

     

    Maë

  • Les âmes vagabonde

    Les ames vagabondes Autrice : Stephenie Meyer

     Genre : Science-Fiction

     Résumer : La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-elle la sauver ?

                                                                                       

     Mon Avis : J'ai lu le livre, il y a longtemps, en 2008, dès ça sorti. Et ce fut un grand coup de cœur, je n'avais qu'une hâte, c'était de lire le tome 2. Mais hélas, il ne sortira jamais, car des proches de l'autrice ont publiés les premiers chapitres du tome 2, et Stephenie Meyer en colère a arretés d'écrire l'histoire, sans penser aux lecteurs, ce qui est dommage.

        Puis le film est sortis en 2013, est ça défiguré l'histoire, car il manquait beaucoup de passage et qui donnait de la consistance aux personnages, qui les rendait plus compréhensibles et surtout qui permettait de mieux comprendre l'univers du livre.

         Mais parlons du livre, que je trouve beaucoup plus mature que l'autre série de l'autrice, « Twilight », qui est en lien, je pense, avec les personnages qui sont beaucoup plus vieux. Et ce n'est pas un triangle amoureux, non, on se retrouve entre quatre personnages (Ian, Vagabonde, Mélanie et Jared), mais pour moi, les deux personnages les plus importants sont ceux de Mél/Mélanie et Gaby/Vagabonde, l'avantage du livre est que Mél est beaucoup plus présente, se qui nous offre des disputes entre les deux personnages fort intéressants, on voit les liens se forger. Et pour moi, c'est un livre de SF psychologie, car on doit en tan que lecteurs découvrir un monde pacifique qui fonctionne mieux qu'avant. C'est remettre en cause notre société à travers une intrigue palpitante, où l'humanité est menacée de disparaitre.

    Maë

  • La maison des reflets

    La maison des reflets   Autrice : Camille Brissot

       Genre : Science-Fiction

       Résumer : Depuis 2022, les Maisons de départ ressuscitent les morts grâce à des reflets en quatre dimensions qui reproduisent à la perfection le physique, le caractère, et le petit je-ne-sais-quoi qui appartient à chacun. Les visiteurs affluent dans les salons et le parc du manoir Edelweiss, la plus célèbre des Maisons de départ, pour passer du temps avec ceux qu’ils aimaient. Daniel a grandi entre ces murs, ses meilleurs amis sont des reflets. Jusqu’à ce qu’il rencontre Violette, une fille imprévisible et lumineuse… Bien vivante.

                                                                               

        Mon Avis : J'ai lu le livre en deux jours, il est très facile à lire. L'idée de maison départ est originale, et le résumer sembler promettre une histoire originale, qui sort de l'ordinaire. Hélas non, si on enlève tout ce qui est technologie et maison de départ, l'histoire est banal. On pourrait l'implanter dans n'importe quel univers, car on ne ressent pas beaucoup la présence de la science-fiction mise à part la technologie qui s'inspire des nouvelles découvertes. Je me suis beaucoup ennuyé en lisant le livre, car j'avais déjà compris pas mal de choses avant l'auteur nous le révèle dans le livre. Pour moi, un grand lecteur qui a l'habitude de trame bien complexe trouvera le livre assez prévisible. Je dirais que c'est un livre à lire, si vous n’avez plus rien à lire ou si vous souhaitez lire un livre calme, sans prise de tête ou forte émotion. Ce qui sauve le livre à mes yeux, c'est la plume de l'autrice qui écrit avec merveille. On imagine facilement le décor, et à quoi ressemble cette fameuse maison avec ses décors et ses reflets.

    Maë

  • The Book of Ivy

    Autrice : Amy Engel

    Genre : Dystopie

    Coup de coeurMon avis : J'ai lu les livres en une journée, il est tombé lors d'une période où je n’avais plus rien à lire et j'étais en Espagne. Pour moi, c'est un coup de coeur, car j'aime tout ce qui est Science-Fiction, particulièrement en sous-genre la dystopie. L'univers est intéressent, car il est bien construit, tout en laissant une possibilité de s'imaginer le monde. On comprend facilement, le mode de vie qu'on les habitants. Les personnages sont bien travaillés, surtout Ivy, qui n'est pas de c'est héroïne qui geigne, on la voit dans le doute, partager entre sa famille et ses sentiments.Mais quand sa décision est prise, elle assume entièrement les conséquences et les affrontes. On voit la relation qu'elle a avec Bishop prendre du temps, ce qui plus agréable, ils ne tombent pas automatiquement dans les bras l'un de l'autre comme dans beaucoup de livres. Non, ils apprennent à se connaître, à se faire confiance, ce qui est dur. Bishop est par contre décrit physiquement comme le beau gosse, mais son caractère est complètement opposé. Il rêve de la mer, de liberté, c'est un penseur, quelqu'un d'intelligent. Ce livre casse les codes, sans quand l'on craint grâce à un style d'écriture captivante et entrainante. Les descriptions ne sont ni trop longues, ni trop courtes, et idem pour les dialogues. On a pile ce qu’il faut pour une lecture passionnante.

                                                                                                                                          Maë

    Lire la suite