Les genres en manga

Introduction

    On retrouve évidement dans le manga les mêmes genres que dans le reste de la littérature : science-fiction, policier, fantasy, histoire, romance... Mais ils ont aussi un classement supplémentaire en genre, qui prend en compte l'âge du lecteur, et si c'est un garçon ou une fille. Mais rien n'empeche le lecteur ou lectrice de lire autre chose que le genre qui lui soit destiné.

Kodomo : Ce mot signifie enfant. Ici, les mangas ciblent un public plus jeune que le shonen et le shojo, de 6 à 11 ans. La principale fonction du kodomo et de divertir les enfants (fille et garçon). Le succès de certains d’entre eux, comme Pokémon, élargit leur audience.

Exemples : 
Astro boy de Osamu Tesuka 
Pokémon de Hidenori Kusaka 
Hamtaro de Ritsuko Kawai

Shojo : Ce terme signifie jeune fille. Le shojo s’adresse aux écolières, collégiennes, lycéennes ! Il est un peu l'équivalent du shonen mais destiné à un public féminin. Les récits abordent des sujets variés tels que la musique, le sport, l’école, la mode avec souvent des histoires d’amour en toile de fond. La plupart du temps, ils sont réalisés par des auteurs féminins. Ce genre possède évidemment ses propres codes graphiques : les personnages sont longilignes aux visages finement détaillés. Il offre une grande créativité en matière de mise en page.

Exemples : 
La Rose de Versailles de Riyoko Ikeda 
Nana de Ai Yazawa
Fruits basket de Natsuki Takaya

Shonen : Une grande partie de la BD japonaise est destinée aux garçons, de 10 à 15 ans environ. Elle encourage l’adolescent à développer des énergies positives : le courage, la persévérance, l’amitié ou encore le don de soi. La plupart des récits mettent en avant un héros juvénile auquel le lecteur s’identifie facilement, mais il possède aussi un talent caché qui lui permettra de se dépasser et d’accomplir de grandes choses. Le lecteur est immédiatement plongé dans l’action. Les auteurs optent d’ailleurs souvent pour une mise en page qui exaltent les prouesses de leurs personnages.

Exemples :
-Bleach de Tite Kubo
-Naruto de Masashi Kishimoto
-One Piece de Eiichirō Oda

Seinen : Récits d’aventure, intrigues sentimentales, thrillers ou chroniques de la vie quotidienne, les mangas pour adultes abordent tous les thèmes et tous les registres imaginables. Sujets, univers, graphismes varient, du réalisme le plus sobre à l’outrance, qu’elle soit comique ou dramatique. Les récits sont pour la plupart graves, intimistes, ou au contraire épiques. Si ce type de manga reprend les thèmes abordés dans les shonens, les intrigues sont plus complexes et les personnages plus subtils et plus difficile à cerner. 

Exemples : 
Akira de Katsuhiro Ōtomo
Berserk de Kentaro Miura
La vie de Bouddha de Osamu Tezuka 

Josei : C’est le pendant féminin du seinen. On l’appelle également « ladies comics ». Les intrigues y sont plus complexes que dans le shojo. Les relations amoureuses, la séduction et les relations sexuelles sont souvent les sujets principaux de ces récits, tout comme les préoccupations des jeunes femmes modernes tels que le célibat, le travail, le partenaire idéal. 

Exemples : 

Intrigues au pays du matin calme de Natsuki Sumeragi 

Pékin Années folles de Natsuki Sumeragi Subaru 

Danse vers les étoiles de Masahito Soda

Date de dernière mise à jour : 09/05/2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire