Les femmes et la littérature

UN AUTEUR, UNE... AUTEURE ? AUTRICE ?  AUTEUSE ? AUTERESSE ?

   Un acteur, une actrice. Donc, un auteur, une autrice ? Non, parce que ce féminin, autrice, qui s'est employée aux XVIe et XVIIe siècles, n'est plus utilisé, de même que sont tombées dans l'oubli les variantes auteuse, auteuresse, autoresse ou authoresse qui ont fait, autrefois, quelque timides apparitions. En fait, dans les dictionnaires actuels, les mots "auteur" et "écrivain" n'existent pas au féminin. On nous conseille de dire femme auteur et femme écrivain. On peut aussi, et selon les cas, pour éviter le problème, évoquer une femme de lettres, une poétesse, ou une romancière. Les Québécois, les Suisses et les Belges ne font pas tant de manières : pour féminiser un auteur et un écrivain, ils leur ajoutent un e, ce qui donne une auteure (forme qui d'ailleurs a tendance à se répandre en France aussi, dans l'usage) et une écrivaine.

 

Ici, vous trouverez toute l'histoire de la Littérature de l'antiquité à de nos jours. Si vous voulez approfondir sur un sujet, dites-le-moi. Je parlerais de la vie d'écrivains comme celle d'un pays. Je vous demanderais de respecter mon travail. Et que si vous voulez mes articles, merci de demander et de signaler qui l'a fait.

Donc pas de Plagiat !

 

L'histoire de la litterature feminineL'histoire de la litterature feminine (404.19 Ko)

Date de dernière mise à jour : 09/04/2018

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire