Créer un site internet

Molière

Il était une fois la vie de Jean- Baptiste Poquelin…

    Mais qui ne connait pas ce Molière qui est né le 15 Janvier 1622 à Paris ? Issu de la petite bourgeoisie, il aura une très bonne éducation. Son père est tapissier et décorateur pour les appartements du « Roy » (A l’époque, le mot roi s’écrivait avec un y.) ce qui apporta richesse pour sa famille. Il n’a que dix ans quand sa mère meurt, en 1632. Et trois ans plus tard, il fait son entrée au collège des jésuites (Les Jésuites : C’est un ordre religieux, composé de religieux qui suivaient des règles particulières. Comme il n’y avait pas d’écoles publiques à ce moment, l’église faisait l’école pour les enfants du peuple.) de Clermont (aujourd’hui appelé Louis le Grand), pour ensuite étudier le droit à Orléans. Ses études secondaires se finissent en 1639. En 1642, il est diplômé, il reçoit sa licence de droit. Mais, la vocation artistique l’attire au plus haut point. Un an plus tard, il fond la compagnie de l’illustre-théâtre avec la famille et les amis de sa maitresse Madeleine Béjart, une comédienne déjà connue. En 1644, il prend le nom de Molière et renonce à sa carrière d'avocat. Sur cette décision, son père décide de le renier.

Du long de sa carrière, pendant le long de sa vie …

     Il fait faillite en 1645, et à cause de ses dettes, il est emprisonné pour être libéré, 2 jours plus tard, grâce à l’intervention de son père. Un an après, il part faire une tournée de treize ans en province. La troupe vécut une vie de bohème. Et en1653, le Duc de Conti la prend sous sa protection. Cette dernière arrive à Paris en 1658, et un an après, le triomphe survient avec l’une de ses grandes œuvres, « Les Précieuses Ridicules », qui lui apporte la célébrité. Grâce à ses performances passées, il est présenté et arrive au théâtre Bourbon et au palais-royal.

Au plus haut de sa gloire…

    Il se marie avec Armande Béjart. En 1665, la troupe est nommée « La Troupe du Roy ». Il reçoit la protection du roi Louis XIV.

Et le rideau tombe…

     Au bout de sa 4ème représentation du « Malade imaginaire », il fait un malaise sur scène, ce qui provoque sa mort quelques heures plus tard, nous sommes le 17 février 1673. Un grand nom du théâtre vient de quitter la scène. Grace à l’intervention du Roi, il échappe de justesse à la fausse commune, car l’église trouvait ses pièces immorales, par contre elle lui refusa la cérémonie religieuse des funérailles.

La Gloire au-delà de mort…

    Molière était un grand acteur et metteur en scène, il créa de nombreuses pièces de théâtre connues : « Tartuffe », « Dom Juan », « L’Avare », « Le Bourgeois Gentilhomme » ... Le style de ses pièces est le pathétique et le comique, car il transforme le rire en arme pour combattre les mœurs est les contraintes de son époque. De nos jours, on peut dire qu’il a eu une vie de triomphes, Molière était un coureur de jupon et un grand intellectuel, et critiquait autant ceux qu’il aime que ceux qu’ils détestent, et toutes les banalités de la vie.                                  

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×