Créer un site internet

Transcendance

TranscendanceAuteur : Michaël Riveci

Genre : Science-Fiction

Résumer : Quelques heures avant de s’envoler pour une nouvelle vie et laisser derrière elle un lourd passé, Léa Ringhetti assiste à une série de catastrophes naturelles sans précédent. Des éruptions solaires d’une intensité inégalée frappent la Terre de plein fouet, détruisant toute technologie et provoquant un cataclysme planétaire. Au milieu d’une civilisation à l’agonie, Léa, ainsi que d’autres survivants, développent rapidement de prodigieuses aptitudes aussi effrayantes qu’incontrôlables. Symbolisent-ils la prochaine ère de l’histoire humaine ou ne sont-ils que les jouets d’une mystérieuse secte prétendument capable d’anticiper cette soudaine apocalypse ?

Nos Avis : Maë → Waouh ! J'adore la science-fiction, mais je suis plus habituée à regarder des films apocalyptiques, catastrophe naturelle, que des livres. C'est un mélange entre un roman catastrophes naturel et un Dan Brown. On ressent tout le long du récit l'ambiance fin du monde, apocalypse, ce qui pimente encore plus avec l'intrigue. Dur d'en parler sans spoiler. Pour faire simple l'intrigue est très bien ficelée, entre l'histoire personnelle de chaque personnage et la raison de l'apocalypse. Elle est captivante et pleine de rebondissements. Le seul hic, est qu'il faut resté très attentif pour tout comprendre. Pour certains passages, je les ai relus plusieurs fois, car il a beaucoup d'information, et l'on passe d'un passage à l'autre rapidement (d'une scène à une autre).

    Cela vient du style d'écriture de l'auteur, qui est fluide et rapide, avec peu de description. Personnellement,  je préfère les livres avec peu de description, car, pour moi, cela coupe la narration. 

    Pour nos personnages, j'ai eu un gros coup de cœur pour Léa, qui est la douceur incarnée, et malgré ça, reste une battante. Un personnage qu'on voit évoluer, ainsi que Sophia, qui quitte l'adolescence pour entrer brutalement dans le monde adulte. Ce sont des personnages vraiment intéressants, mais celui qui est au centre de tout, c'est Alex, qui est intelligent et qui possède une part d'ombre. D'autres personnages peuvent aussi nous surprendre: on ne s'attend vraiment pas à ce qu'ils font. Les personnages ne se ressemblent pas, c'est une palette de couleur.

Je ne m'attendais pas du tout à cette fin, qui donne une lueur d'espoir à nos héros et héroïnes. J'attends la suite avec impatiente, je me pose énormément de questions sur l'univers, les personnages...

Alex → Ce livre est vraiment bien comme transition entre deux gros livres ! Il se lit rapidement malgré ces 378 pages (ce qui est relativement pas mal quand même).

Tout d’abord, je dois parler du concept de l’apocalypse. Dès le début de l’histoire, « la fin du monde » se manifeste. Après ça, c’est de l’action sans arrêt, le rythme nous empêche de nous ennuyer. Par contre, je dois préciser que pendant les 2/4 du roman, les descriptions apocalyptiques sont un peu près les mêmes et m’a donné une impression de répétitions. Mais l’ambiance est bien présente avec le suspens. L’intrigue est un peu « WTF » dans le sens où on ne s’attend pas à ce que l’histoire aille si loin (avec un genre semblable à Dan Brown comme l’a souligné Maë). J’avoue aussi ne pas avoir vu venir le plot twist de la fin : Spoiler→pourquoi Jules doit être de 1, le méchant et de 2, mourir. Je l’aimais bien comme personnage ! Par contre, va falloir m'expliquer en quoi les éruptions solaires peuvent provoquer ce genre de dégats paranormaux.

Pour l’écriture, je suis mitigée. Dans l’ensemble, j’aime bien la plume de l’auteur et un certain nombre de ses phrases peuvent faire de très belles citations mais voilà, on peut se perdre facilement au niveau des points de vue qui change sans indication explicite. 

Le point fort de ce livre est, à mon avis, les personnages qui sont complexes et qui se battent contre eux-mêmes. Ils sont vraiment bien travaillés en général et je me suis attachée à eux sans m’en rendre compte. Les protagonistes, Léa et Alex, vont former assez vite un groupe avec Jules, Mary, Archie et Sophia, des survivants tout comme eux. Ce groupe deviendra très unis et me donnera envie de continuer l’histoire avec eux tellement ils sont sympathiques.

En premier, je vais parler de Léa qui est une femme certes douce et bienveillante mais surtout blessée par un passé horrible. Malgré son traumatisme, elle continue de se battre et de protéger les gens auxquels elle tient. On voit bien que c’est souvent très dur pour elle et pourtant, j’aime bien la représenter en tant que pilier du groupe. Elle est très courageuse et transmet sans problème sa volonté de vivre. Spoiler→Je trouve que son pouvoir est le plus génial de tous ! C’est incroyable de pouvoir maîtriser les réactions atomiques ! Et contrairement à ce que pense Léa, je pense que son pouvoir n’est pas là que pour détruire mais aussi pour guérir, comme le prouve le moment où elle sauve un homme.

Alex est, quant à lui, le personnage le plus tourmenté du livre sans aucun doute. Chaque page, on le voit se battre contre sa propre part de ténèbres. Il est passé par des tas de moments terribles et inhumains et ça, dès son enfance. Je peux comprendre pourquoi il a eu envie de se suicider. Il se démarque vraiment des autres personnages de par son intelligence et sa perspicacité mais aussi de par son côté réaliste. Spoiler→Son pouvoir aussi est vraiment badasse mais il me semble qu’il le fait davantage souffrir comparé à celui de Léa. En même temps, habité par la mort n'est pas la meilleur façon de connaître la paix.

Ces deux protagonistes sont donc faits l’un pour l’autre ! La romance est bien construite, bien qu’elle me semble un peu forcée au début (ils tombent amoureux très vite, surtout dans cette situation d'apocalypse), et me fait penser que c’est ça, le vrai amour.

Les autres personnages sont vraiment très attachants. Je m’affectionne en particulier à Sophia qui possède ses moments immatures mais aussi de courage. Elle a un sens de l’humour sarcastique que j’apprécie beaucoup ! Je suis vraiment heureuse que l’on découvre aussi ses parents, Mary et Archie. En effet, souvent, les parents meurent, laissant leur enfant seul mais dans ce livre, ils sont bien présents et ne se résument pas qu’à des figures parentales mais ont aussi une importance, des moments de gloire. Enfin, le personnage de Jules m’a beaucoup plu. Spoiler→Je m’étais douté que quelque chose clochait avec lui mais je n’avais pas deviné à quel point ça allait l’être !

En conclusion, j’ai hâte de découvrir la suite de cette aventure, surtout après cette fin en cliffhanger Spoiler→et ce loup qui promet des choses intéressantes ! J’espère que le 2ème tome arrivera bientôt !

 

Science-Ficion Michaël Riveci transcendance Chronique livre

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×