Créer un site internet

Shadow of the fox

Ce livre n’est disponible qu’en anglais

Autrice : Julie Kagawa

Genre : Fantasy

Résumé : « One thousand years ago, the great Kami Dragon was summoned to grant a single terrible wish—and the land of Iwagoto was plunged into an age of darkness and chaos.

Now, for whoever holds the Scroll of a Thousand Prayers, a new wish will be granted. A new age is about to dawn.

Raised by monks in the isolated Silent Winds temple, Yumeko has trained all her life to hide her yokai nature. Half kitsune, half human, her skill with illusion is matched only by her penchant for mischief. Until the day her home is burned to the ground, her adoptive family is brutally slain and she is forced to flee for her life with the temple’s greatest treasure—one part of the ancient scroll.

There are many who would claim the dragon’s wish for their own. Kage Tatsumi, a mysterious samurai of the Shadow Clan, is one such hunter, under orders to retrieve the scroll…at any cost. Fate brings Kage and Yumeko together. With a promise to lead him to the scroll, an uneasy alliance is formed, offering Yumeko her best hope for survival. But he seeks what she has hidden away, and her deception could ultimately tear them both apart.

With an army of demons at her heels and the unlikeliest of allies at her side, Yumeko’s secrets are more than a matter of life or death. They are the key to the fate of the world itself. » (Harlequin Teen)

Avis : Shadow of the fow a été une lecture que je qualifierai de plaisant, de sympathique et de rapide.

J’ai bien aimé l’intrigue qui reste simple tout en étant bien tracée. On voyage dans plusieurs endroits différents permettant d’avoir une image globale de la société dans laquelle évoluent les personnages. La culture dans le livre est fortement inspirée de la culture japonaise si ce n’est la même. Et j’ai adoré cet aspect parce que j’apprécie beaucoup le Japon et son folklore. La plume de l’autrice permet aussi une intrigue fluide, ce qui est très bien pour le bon déroulement de l’histoire qui déjà en soit, est bien faite. J’en attendais peut-être un peu plus mais vu le déroulement des événements, l’histoire ne commence vraiment que dans le 2ème tome.

J’ai aimé la plupart des personnages et leur personnalité :

-Tatsumi est l’un des personnages dont je vais aimer voir l’évolution. Dès le 1er tome, c’est un personnage complexe, plein de contradictions dû à ces circonstances peu ordinaires. Il n’a pas énormément changé du début à la fin mais il existe quand même un petit truc qui l’a rendu attachant. Personnellement, je n’ai vraiment pas envie de le voir souffrir davantage mais bon, il faut bien que cela avance. 

-Yumeko est une protagoniste dynamique, adorable, naïve mais pourtant rusée et courageuse. Néanmoins, malgré toutes ces qualités, je n’ai pas réussi à m’attacher plus que ça à son personnage. Je l’ai trouvé un peu fade de temps en temps et aussi peu digne d’intérêt dans le sens où je n’ai pas réussi à la trouver impressionnante. Je me rends compte en écrivant que je ne suis vraiment pas sympa avec Yumeko qui reste une kitsune pétillante, pleine de vie et qui a réussi à survivre grâce à ses ruses. Peut-être que je la trouve juste peu remarquable. Disons qu’elle n’a malheureusement pas encore montré son potentiel maximal et à côté de Tatsumi, difficile de briller par la puissance. Cependant, cela ne retire ne rien son côté bienveillant et altruiste.

-Okame est le personnage avec le comportement le plus « moderne » de ce roman. Je le trouve très drôle et j’adorerais découvrir sa part d’ombre : comment il est passé de samurai à ronin par exemple. Comme Yumeko, j’ai l’impression qu’il n’a pas une place majeure dans l’intrigue même si sans lui, ce ne serait pas le même plaisir.

-Un dernier personnage qui m’intrigue plus qu’autre chose : Seigetsu que l’on ne voit que deux fois dans le livre Spoiler→(une fois où il sauve Yumeko et une dernière fois où il tue la vilaine Lady Satomi) et qui a un charisme que je trouve très intéressant personnellement.

En général, les personnages du livre m’ont plu mais j’ai l’impression qu’ils sont banals et ne se démarquent pas du lot des personnages de YA. Ils me manquent un réel développement pour pouvoir réellement les apprécier. Je les trouve trop « stéréotypés ».

Quant à la romance, je l’ai trouvée mignonne et pas trop envahissante. Elle se fait de façon progressive mais voilà, elle non plus n’est pas incroyable au point d’en faire son éloge. SpoilerHeureusement, je suis pour le couple Tatsumi et Yumeko ce qui relève un peu mon niveau d’appréciation.

En conclusion, je remarque que j’en attends beaucoup du tome suivant. Pour moi, ce tome n’est là que pour mettre en place les bases de l’intrigue, la présentation des différents personnages et un avant-goût de ce que nous réserve Julie Kagawa. J’espère sincèrement que pour la suite, l’intrigue sera un peu plus entraînante, que les personnages auront un réel développement recherché et marquant et que la romance sera davantage qu’une « simple romance ». Bon, selon le résumé du 2ème tome, je ne m’inquiète pas trop pour la romance et l’intrigue qui vont, d’après ce je lis, être beaucoup plus palpitantes. La seule chose que je ne désire pas voir changer est l’ambiance japonaise avec toute la mythologie si particulière de cette culture. Le folklore japonais a été d’ailleurs l’un des facteurs décisifs sur mon impression global du livre. 

Alex

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×