Créer un site internet

Circle of Shadows

Ce livre n’est disponible qu’en anglais

Autrice : Evelyn Skye

Genre : Fantasy

Résumé : “Sora can move as silently as a ghost and hurl throwing stars with lethal accuracy. Her gemina, Daemon, can win any physical fight blindfolded and with an arm tied around his back. They are apprentice warriors of the Society of Taigas—marked by the gods to be trained in magic and the fighting arts to protect the kingdom of Kichona.

As their graduation approaches, Sora and Daemon look forward to proving themselves worthy of belonging in the elite group—but in a kingdom free of violence since the Blood Rift Rebellion many years ago, it’s been difficult to make their mark.

So when Sora and Daemon encounter a strange camp of mysterious soldiers while on a standard scouting mission, they decide the only thing to do to help their kingdom is to infiltrate the group. Taking this risk will change Sora’s life forever—and lead her on a mission of deception that may fool everyone she’s ever loved.
Love, spies, and adventure abound as Sora and Daemon unravel a complex web of magic and secrets that might tear them—and the entire kingdom—apart forever.” (Balzer + Bray)

________________________________________

Avis : Ce livre possède de nombreuses qualités avec quelques défauts mais en général, j’ai aimé lire l’aventure de nos protagonistes et je recommande ce YA pour les fans de fantasy et de cultures asiatiques.

Ce que je n’ai pas aimé :

J’ai eu du mal à m’attacher à Sora alors que c’est la protagoniste. Vous voyez venir le problème ? C’était juste pénible au début de lire le livre et heureusement que Daemon était là parce que sinon, je l’avoue, mon avis aurait été beaucoup plus amer.

Par moments, j’ai souvent levé les yeux en l’air. Et pas de manière discrète ou rapide. Non, mes yeux avaient vraiment envie de faire un tour sur le plafond. Parce que : soit, un personnage me tapait sérieusement sur les nerfs (*tousse* Hana * tousse*) soit le choix d’un personnage (*tousse* Sora *tousse*) m’énervait énormément. Du coup, vous vous imaginez bien que cela peut se passer sur une bonne partie du roman et que ce n’est pas agréable. Au moins, les muscles de mes yeux ont bien travaillé.

Certains personnages m’ont fait réagir de cette façon : Sérieusement ?

Prince Gin = ne m’intéresse pas plus que ça.

Sora = très bête sur les bords des fois, tellement que j’ai envie de fermer le livre et d’arrêter de lire

Spoiler→Hana = ça se voit qu’elle et Sora sont de la même famille parce que niveau agacement, elles ne sont pas très loin d’être des génies. Quand je pense aux excuses lamentables que la petite sœur donne à sa grande sœur pour justifier son hostilité, OMG j’ai envie de pleurer tellement c’est casse-pieds. Il faut me comprendre, les stupidités du genre « je te hais parce que tu n’étais pas à mes côtés quand j’en avais besoin et même le fait que tu pensais que j’étais morte ne t’excuse pas pour autant » ; voilà, ça a du mal à passer personnellement et si je pouvais, je tuerais moi-même cette Hana qui attention, se nomme Virtuoso. Tout va bien du côté des chevilles ? Pas trop gonflées ?

Ah ah ah… La romance dans Circle of Shadows, c’est comme un yaourt auquel on aurait ajouté du sable. C’est un très mauvais mélange. Et bien c’est pareil pour la romance entre nos personnages.

Spoiler→Je m’explique : tout le long du roman, soit 98% du livre, Daemon était fou amoureux de Sora. Il l’admire, il rougit en sa présence, ne pense qu’à elle, la connaît mieux que personne. Mais ! Parce que sinon, ça ne serait décidément pas drôle. A la fin, il embrasse Fairy (la meilleure amie de Sora) et « tombe amoureux » de cette dernière la trouvant hyper courageuse, blablabla. Sora, quant à elle découvre qu’elle éprouve des sentiments pour Daemon mais c’est trop tard et son cœur est brisé en mille morceaux. Bouh !

Comme je le disais auparavant, c’est une grosse blague. Et pas celle du genre à faire rire mais plutôt celle qui donne envie de grincer des dents ou de sauter par-dessus la falaise. A voir selon la préférence de chacun.

 

Ce que j’ai aimé : Et heureusement qu’il y en a parce que j’aurais pleurer de frustration sinon.

Le rythme est rapide, il y a beaucoup d’actions. L’alternance entre les différents points de vue est une bonne idée. Et l’écriture d’Evelyn Skye est facile à lire.

Le personnage de Daemon sauve le roman. Au sens propre. Sans lui, j’aurais lancé mon exemplaire par-dessus la fenêtre, jolie couverture ou non. Il est tellement chou, fort, courageux, fidèle Spoiler→(à part à la fin : changer de love interest n’est pas forcément une idée de fou surtout si c’est complètement incohérent avec ce que tu ressentais deouis des années) et en plus, c’est un demi-dieux qui peut prendre la forme d’un loup bleu magnifique. Hiiii ! Je ressemble à une fangirl, c’est normal.

L’impératrice Aki, je l’aime tellement. Faute de pouvoir à peine supporter Sora, j’ai jeté mon dévolu sur la généreuse impératrice. Disons que c’est l’une des seules à réellement se bouger le derrière pour son peuple. Spoiler→Et aussi l’un des seuls personnages avec du pouvoir  à avoir agréé et participé au plan des héros dans l’univers des YA ! Cela fait 100 points en plus pour elle. Pas besoin de débat pour savoir que je l’adore.

Le dernier point que j’ai particulièrement apprécié dans Circle of Shadows, c’est l’univers. C’est très bien construit. C’est vaste, inspiré de cultures asiatiques et particulièrement japonaise et je suis gaga de ça. Le concept de « ninjas » avec des pouvoirs permettant de croître les capacités physiques à partir d’animaux, je trouve ça original et génial !

Aussi, les pouvoir des ryuus sont aussi très cool, pas besoin de le cacher.

_____________________________________

En conclusion, j’ai eu le droit à une lecture qui globalement m’a plue mais qui malheureusement, possède énormément de défauts marquants. Cependant, la tournure qu’a pris l’intrigue est vraiment intriguante et j’ai hâte de découvrir la suite !

Alex

 

fantasy japon ninja evelyn skye circle of shadows

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire