Finale [Caraval #3]

Lu en anglais !

Autrice : Stephanie Garber

Genre : Fantasy YA

Résumé :

“It’s been two months since the last Caraval concluded, two months since the Fates were freed from an enchanted deck of cards, two months since Tella saw Legend, and two months since Legend claimed the empire’s throne as his own. Now, Legend is preparing for his official coronation and Tella is determined to stop it. She believes her own mother, who still remains in an enchanted sleep, is the rightful heir to the throne.

Meanwhile, Scarlett has started a game of her own. She’s challenged Julian and her former fiancé, Count Nicolas d’Arcy, to a competition where the winner will receive her hand in marriage. Finally, Scarlett feels as if she is in complete control over her life and future. She is unaware that her mother’s past has put her in the greatest danger of all.

Caraval is over, but perhaps the greatest game of all has begun—with lives, empires, and hearts all at stake. There are no spectators this time: only those who will win...and those who will lose everything.”

_____________________________

Avis : Ce dernier tome de la trilogie Caraval finit en beauté cette aventure… Avec quelques petits défauts !

 

Points positifs :

Plus sérieusement, comme toujours avec Stephanie Garber, ses livres se lisent super bien : c’est fluide, le rythme est assez soutenu tout en ayant des moments de calme pour développer les personnages et leurs relations. Finale ne fera pas exception à cette règle. J’ai passé un agréable moment encore une fois avec nos deux protagonistes Donatella et sa grande-sœur, Scarlett.

 

Nous avons donc deux points de vue que j’ai aimé de manière équitable au final. Au début, j’étais davantage intéressée par le PDV de Scarlett parce que celui de Donatella était plutôt centré sur la romance mais passé la moitié du roman, les deux PDV se valent et sont tous deux intriguants.

 

J’aime toujours autant les personnages en général. J’ai aussi l’impression qu’on découvre davantage Legend, qui dans le tome précédent, était davantage montré sous le visage de Spoiler tome 2→Dante ce qui, je trouve, faussait un peu ma compréhension du personnage et de son évolution. Maintenant qu’on sait qui est vraiment Legend, l’autrice s’est plus concentrée sur ce personnage en englobant toutes ses facettes et j’ai vraiment bien aimé cette approche.

 

La romance dans ce tome est, à mon avis (c’est totalement subjectif), plutôt cool en fait. J’avais peur de commencer ce dernier tome parce qu’une amie m’avait dit qu’il y aurait un triangle amoureux. Au grand dam de cette amie (salut Julie), je n’ai pas apprécié plus que ça un des prétendants ce qui fait que je ne voyais pas la romance comme étant un triangle amoureux mais plutôt une histoire d’amour passionnelle entre deux idiots qui se font sans cesse interrompre par un mangeur de pomme qui se la croit cool. En tout cas, que ce soit la relation entre Scarlett/Julian ou Donatella/Legend, j’ai beaucoup aimé (fort heureusement puisque ce bouquin se base sur la notion d’amour avec un grand A : imaginez ce que cet avis aurait donné si je n’avais pas aimé la romance).

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Points négatifs :

Sur le coup, au niveau de l’univers, ça n’a pas vraiment évolué par rapport au tome précédent. Après, ce n’est pas gênant du tout. Mais voilà, je fais la remarque que niveau approfondissement d’univers, ce ne sera pas ici.

 

Revenant sinon à la romance entre Donatella et Legend. Je vais être honnête, si je n’avais pas été d’humeur, j’aurais trouvé cette romance imbuvable. Je tiens à dire que je sais que c’est une romance avec de la angst donc forcément, ça allait tourner en rond à un moment donné. Mais d’un point de vue objectif, c’est terriblement frustrant et puis surtout chiant à lire. Leur relation pourrait être visualiser comme une partie de ping-pong sauf qu’au lieu d’avoir une balle à renvoyer, ce sont des répliques niaises mélodramatiques qui sont échangées. C’était beaucoup de « je t’aime à la folie», «mais je ne peux pas retourner tes sentiments », « mais si tu peux », « mais non puisque je te le dis » et ainsi de suite.

 

Pour l’intrigue, j’ai été un peu déçue. Certes, il y a eu des retournements de situations que je n’ai pas vu venir et l’intrigue dans sa globalité est divertissante. Cependant, ce qui n’a pas fonctionné avec moi, c’était la fin et plus précisément, la Spoiler→mort du « villain ». Pour moi, cette fin est de 1, d’une niaiserie totale (oui, je ne suis pas de ceux qui croit en « the power of love ») et de 2, aussi impactante que moi marchant dans une crotte de chien. Explications :

Tu marches "tranquillement" sur le trottoir en direction de ta librairie du coin. Ça, c'est toi en train de lire tranquillement le livre et d'apprécier l'intrigue.
Tu commences à marcher vite parce que tu as hâte d’aller acheter le nouveau roman sorti depuis hier. La pression augmente, tu approches de la fin!
Et puis, BOUM ! Tu marches dans une crotte. La fin en question.
Sur le moment, t’es bien dégoûté(e), tu jures (si t’es comme moi) et tu te dis que la prochaine fois, tu commanderas en ligne tiens ! Ah bah c'est bête, le méchant est Spoiler→mort de la façon la plus niaise possible.
Mais au final, comme tu es déjà en route, tu ne vas pas faire demi-tour donc tu t’essuies la chaussure sur le trottoir ou dans l’herbe et tu continues ton chemin. Et ça, c'est toi en train déjà d'oublier cette fin parce qu'elle n'est pas si "WOW" que ça.

 

Pour finir dans la joie et la bonne humeur : Jacks. Ah ce cher Jacks (qui commençait pourtant bien dans le tome 2) est malheureusement devenu aussi intrigant qu’une carte bancaire expirée. En soi, Jacks est un personnage qui de la classe et qui a du potentiel pour être captivant (d’ailleurs, je suis heureuse que Once upon a broken heart existe) mais comme son seul rôle dans toute l’intrigue, c’est de « pimenter » la romance, j’ai envie de dire qu’on aurait tout aussi bien pu se passer de lui. Je dirais même qu’il avait une importance bien plus grande dans le tome précédent. Et c’est dommage ! Limite, la pomme qui l’accompagne à chaque fois et qui change de couleur comme on change de slip est plus intéressante que lui (je me demande toujours quel goût elle a d’ailleurs. Et pourquoi elle est là tout simplement ?!). En plus, elle a l'avantage de ne faire chier personne, elle.

_____________________________

En conclusion, je suis quand même un peu triste de dire au revoir aux personnages de Caraval mais le fait de savoir qu’il y a Once upon a broken heart qui m’attend me remet du baume au cœur.

Alex

 

finale caraval stephanie garber fantasy Romance

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Julie (Riverofbooks_)
    Comment Jacks en prend pour son grade xD
    Dois-je te rappeler que le mec aux cheveux bleus t'as drôlement intrigué quand tu as ouvert OUABH ? :p
    Mais j'avoue que dans le tome 2 il est quand même bien plus classe (enfin moi je l'adore XD)
    En ce qui concerne le "power of love", ça reste écrit à la manière d'un conte de fées (tordu xD), mais du coup, c'était un peu... obligé/évident ?
    Mais je suis quand même contente que tu aies aimé ce tome (et cette saga) et... On va pouvoir attaquer OUABH (là ma joie se trouve entre le bout de notre galaxie et le fin fond de l'univers xD). Ma joie, pas ma hype x). Parce que j'essaie de ne pas avoir de trop grosse attente afin de ne pas être déçue x)
    • ajigoku78
      • ajigoku78Le 05/03/2022
      Alors oui! Jacks est canon, je vais pas le nier. Par contre, pour le traitement du personnage, on repassera XD Et bien justement, dans le tome 2 et 3, je trouve qu'il y a moins l'ambiance "conte de fées" et du coup, je trouve que la carte "power of love" ne passe pas aussi bien que dans le tome 1 par exemple. Et oui, on va pouvoir lire OUABH!!!

Ajouter un commentaire

 
×