Créer un site internet

Steampunk

  • Ambition

    Auteur : Yoann Dubos

    Genre : Fantasy/Science-fiction

    Résumé :

    « 2312, l’homme, fatigué des systèmes politiques et de leurs représentants accepte d’abandonner une grande partie de ses droits civiques contre des garanties de paix et de stabilité. Vient alors au pouvoir une organisation rassemblant les vingt plus grandes puissances économiques mondiales, appelée le Conglomérat.

    C’est dans ce contexte que la Terre poursuit la colonisation du système solaire. Mais un vaisseau de la mission Synope est mystérieusement stoppé et détruit par une barrière invisible.

    La collision révélera alors une incroyable réalité cachée jusque-là aux yeux des Humains : tout autour d’eux, vivent depuis des millénaires des créatures fantastiques dotées d’incroyables capacités… Mais personne n’était préparé à affronter cette Résonance originelle. »

    ________________________________

    Avis : Je l’annonce tout de suite, j’ai été agréablement surprise par ce roman !

    C’est un livre qui se lit bien notamment grâce à la belle et fluide écriture de Yoann Dubos. Franchement, pour un livre introductif, je l’ai trouvé très sympa à découvrir.

     

    Points positifs :

    L’univers qui nous est introduit est original avec des créatures que je n’ai encore jamais retrouvées dans mon expérience de lectrice (attention, je ne dis pas qu’il n’existe pas de créatures avec des similitudes dans d’autres ouvrages ou œuvres, je dis juste que d’après mon expérience, dans un livre, je n’en ai encore jamais lu dessus). C’est un monde fantasy/science-fiction qui allie très bien les deux genres avec cohérence et finesse. J’ai été vraiment intéressée par l’univers et je n’ai sauté aucune description ce qui est assez remarquable vu ma tendance à lire en diagonal ces derniers temps.

    Les personnages sont attachants à leur manière, surtout notre mécanicienne qui possède du charisme mais aussi une tête bien brûlée et qui sait le reconnaître. Je n’ose pas vraiment décrire en détails les autres personnages par peur de spoiler mais eux aussi étaient bien plaisants à connaître et j’ai hâte de les suivre à nouveau dans les prochains tomes.

    De nombreux messages nous sont communiqués dans ce livre que ce soit à propos de l’espèce humaine en générale, de la xénophobie et de l’intolérance, de la théologie même (sujet un peu épineux quand même l’air de rien) et de l’écologie. Je ne peux pas objectivement dire que tous ces messages sont justes, correctes ou encore des vérités absolues mais la façon dont ça a été faite, c’est appréciable.

     

    Points négatifs :

    Est-ce que je peux vraiment mettre ce point dans cette section vu que j’ai carrément décrit ce livre comme un livre d’introduction ? *insérer le smiley qui gratte son menton avec un regard sceptique* Enfin bon, je dois dire que le seul petit bémol que j’ai trouvé à ce livre c’est qu’en prenant du recul, au niveau de l’intrigue, ça n’a pas vraiment avancé. Certes, il y a les bonds dans le futur mais je ne compte pas vraiment ça comme de l’avancement. Et certes, c’est un tome introductif mais j’en voulais peut-être un peu plus. Mais dis comme ça, au moins, à la fin, on a qu’une seule envie : lire la suite. Parce que oui, sur le coup, l’auteur sait vraiment bien monter crescendo !

    _____________________________

    En conclusion, laissez une chance à ce livre même si le rythme peut paraître lent et que ça peut être assez prévisible sur certains retournements de situation parce que vous aurez alors tous les autres points positifs déjà mentionnés ci-dessus et que j’ai eu bien du mal à regrouper dans un seul petit segment.

    Alex

  • Presque Minuit

    Presque minuitAuteur : Anthony Yno Combrexelle 

    Genre : Steampunk

    Résumer : Paris, 1889. Six orphelins en cavale, devenus gamins des rues par la force des événements, volent et détroussent les passants. Alors que l’Exposition universelle débute, ils font l’erreur de dérober le mauvais objet aux mauvaises personnes. Leurs mésaventures aux quatre coins de la ville les amèneront à découvrir les secrets d’un monde magique où s’affrontent créatures mythologiques, sorcières et terrifiants ennemis mécaniques. Plus que jamais, Moignon, Allumette, Bègue, Morve, Boiteux et Pleurs devront se battre pour sauver leur vie et celle des habitants de la capitale.

    Avis : J'ai lu le livre en deux jours et demi : il se lit trop vite à mon goût. Je n'ai aucunement pu m'attacher aux personnages, on les survole et l'on passe vite de l'un à l'autre. Point positif cependant, les personnages ne sont pas tout blanc et ils ont souffert pour leur jeune âge, ce qui leur donne un certain relief. Quant à leur nom, je trouve qu'ils leur correspondent bien et c'est original. Je m'attendais cependant à ce que l'un ds personnes ait plus d'importance, et j'ai été un peu déçu. Spoiler → Alice

       Je ne le conseille pas aux âmes sensibles, bien qu'il ne soit malgré tout pas éxagéremment violent : j'ai eu l'occasion de lire bien pire en ce qui concerne les description de combats et de blessures. Quant à l'intrigue, on ressent peu la présence du steampunk, ce qui est décevant pour tout fans du genre, dont moi. Le scénario est impeccable, on n'a qu'une envie : de connaitre la fin. Le style d'écriture est fluide et rapide, avec peu de description. 

    Ce qui m’a déçu le plus, c'est la fin, j'ai trouvé certains passages de l'action un peu longs, et la conclusion trop courte. Spoilers → J'aurais aimé savoir s'ils acceptent de vivre avec George, et ce que devient leur vie, ce qu'ils vont faire après tout ça. Mais non, on s'arrête avec la proposition que fait Georges de devenir leur tuteur légal et la mort de la sorcière.

    Maë

  • Le secret de l'inventeur

    Autrice : Andrea Cremer

    Genre : Steampunk

    Mon Avis : J'ai vraiment accroché avec les deux premiers tomes, hélas ! Le troisième m'a vraiment déçu. La question est POURQUOI ? Pourquoi le troisième tome m'a déçu ? La raison est simple, il n'y avait pas de suspense. L'auteur a décidé de faire les révélations aux premières pages du temps, ce qui m'a empêché de renter dans le livre, j'ai eu ensuite beaucoup de mal à lire ce tome. (J'avoue, je l'ai lu en 1 journée. Mais faisant beaucoup de pause) On découvre aussi dans cet opus, que le coter steampunk est moins mis en avant, à comparer du coter uchronie. Où on voit la différence entre l'histoire réelle et celle du livre, ce tome est plus axé sur l'indépendance. Ce qui n’est ni négatif ni positif pour moi.

    Mais cette série a des bons côtés aussi, car on voit ce qui aurait pu arriver si l'indépendance des États-Unis avait échoué. On a des personnages vraiment attachants qui revisitent le genre héros. Notre héroïne, Charlotte, n'est pas de celle qui n'a peur de rien et fonce ni une fleur bleue, mais plutôt de celle qui aime la liberté et souhaite protéger les gens qu'elle aime. Elle ne fait pas confiance aveuglément, mais crois en ses idéaux. Bref une héroïne qui change.

    Maë

    Lire la suite

  • Le château des étoiles

    Auteur : Alex Alice

    Genre : Steampunk

    Mon Avis : Le steampunk est un genre que j'adore, je trouve dommage qu'il n’en ait pas beaucoup en littérature. C'est la première fois, que je vois une bande dessinée faite à l'aquarelle, si je ne me trompe pas, car je ne m'en connais pas en dessin. Mais c'est la première fois que je vois une bande dessinée fait comme ça, ce qui attire. On voit beaucoup de couleur froide aussi. D'origine, l'histoire est format journal, donc pour trois journaux = une bande dessinée. Ce qui oblige d'attendre plus longtemps, pour avoir la suite.

    Mais je trouve que l'histoire surpasse encore plus, pour tout fan de steampunk en retrouve d'incroyables mécaniques qui fonctionne avec l'esther, et pour ceux qui ne connaisse pas, pas d'inquiétude, la bande dessinée expliquent très bien. On remarque bien l'époque grâce à des têtes couronnées, pour ne citer que le Prince Bavière et sa cousine Sissi, mais aussi, grâce aux signes historiques dans la bande dessinée.

    La bande dessinée n'étant pas finie, j'affinerais mieux mon avis à la fin.

     

    Maë

    Lire la suite