S.A. Chakraborty

  • La cité de Laiton

    Daevabad tome 1 la cite de laitonAutrice : S. A. Chakraborty

    Genre : fantasy

    Résumé : Dans les rues du Caire du XVIIIe siècle, Nahri est une jeune escroc aux talents inégalés : lecture de la main, exorcismes et un mystérieux don de guérison ; elle a fait des nobles ottomans sa cible principale dans le but de survivre. Un jour, pendant l'un de ses "?coups?", elle invoque accidentellement Dara, un mystérieux guerrier djinn, et elle va comprendre trop tard que même les stratagèmes les plus intelligents peuvent avoir des conséquences mortelles. Forcés de fuir Le Caire, Dara et Nahri voyagent ensemble à travers des sables chauds et balayés par le vent, grouillants de créatures de feu et de rivières où dorment les mythiques Marids. Des ruines de métropoles humaines autrefois magnifiques aux montagnes où les oiseaux de proie ne sont pas ce qu'ils semblent, leur périple a pour destination Daevabad, la légendaire Cité de Laiton.

    Avis : Ce livre est un sacré pavé, mais ça ne dérange nullement. On est tellement pris dans l'histoire que les mots défilent sous les yeux. Je suis happée par l'histoire qui est rafraîchissante avec son univers oriental. Ça change de la fantasy européenne habituelle. Et j'aime les univers bien travaillés et explorés qui servent à merveille l'intrigue. Les descriptions ne sont pas lourdes, elles sont plus enchanteresses comme les intègre l'autrice à l'histoire. Son style de plume est directe avec une grande finesse. Et au lieu de tisser l'intrigue comme une toile d'araignée (qui est le cas de beaucoup de livres), j'ai plus eu l'impression de voir une partie d'échec se dérouler sous mes yeux, où on appréhende le prochain coup de l'adversaire en essayant de prévoir, de contrecarrer.Coup de coeur

    Je découvrais un autre monde, une autre culture, une autre histoire de magie. Je me suis très vite attachée aux personnages, surtout à Nahri, Ali et Dara. Encore plus en voyant les relations tendues, fragiles et vulnérables se mêler dans les complots et la haine entre eux. Aucun n'est tout blanc ou noir. Au contraire, chaque personnage a ses secrets, ses doutes et essaye d'avancer. Cette histoire fut un coup de coeur, je m'imaginais à merveille les paysages, leur tenue, les combats de Dara et Ali. La fin m'a surprise de tout au tout. J'ai eu tellement peur pour certains personnages, mais quelle suprise. Je ne m'y attendais pas. Et j'ai hâte de voir le retournemant de situation avec Nahri. Je suis prête à parier qu'elle va nous réserver des surprises. C'est le style de personnage intelligente et qui n'a pas peur de se salir les mains discrètement. 

    J'apprécie énormément le glossaire et les notes en bas de page. Ça aide beaucoup à comprendre. Sans oublier que la couverture est magnifique, avec ses couleurs dans les tons maron-or et bleu. En bonus, en lisant le livre, j'écoutais la musique de "The Prince of Persia" dans les oreilles, c'était prenant. Je le conseille. 

     

    Maë