Julia Quinn

  • La chronique des Bridgerton tome 7 et 8

    La chronique des bridgerton tomes 7 8 1447373Autrice : Julia Quinn

    Genre : Romance

    Résumé : Décidément, la famille Bridgerton alimente encore les ragots mondains. La cadette, Hyacinthe, que son franc-parler a écarté des listes de filles à marier, se pique de la langue de Dante et se lance dans la traduction d'un journal intime italien, très osé, aidé par ce dangereux don juan de Gareth Saint-Clair ! Gageons que cette étonnante association aboutira à un chef d'oeuvre... Quant au dernier de la famille, Gregory, c'est un irrécupérable idéaliste qui croit toujours au grand amour. Il a jeté son dévolu sur la ravissante lady Hermione Watson. Mais cette dernière aime ailleurs... Qu'à cela ne tienne ! Gregory a tout son temps et le soutien inconditionnel de la spirituelle Lucinda Abernathy...

    Avis : Avec ces deux tomes tout les enfants Bridgerton sont passé avec leur happy-end ! Avec le tome 7, on suit Hyacinthe qui est une héroïne avec un bon tempérement. On ne s'ennuie pas avec elle, plusieurs fois j'ai ris. On a aussi dans ce livre Lady Danbury qui est un personnage secondaire qui me fascine. Le genre de personnage qui ne se gene pas pour dire ce qu'elle pense. Ce tome est plein d'humour et de piquant à comparer du tome 8. Celui sur Gregory est plus sérieux et sombre. On y trouve aussi beaucoup de tension et de doute chez le dernier l'avant-dernier Bridgerton. La relation est plus longue à s'installer, pour ensuite s'enchainer à une vitesse incroyable. Pourtant, ce livre est différent des précédents car l'autrice joue avec les personnages et avec leur lecteur, en mettant un prologue plein de suspense et qui donne un indice sur l'histoire. Ce fut dure, de dire au revoir au Bridgerton, car on a pas l'impression que c'est la fin. J'aurais aimé avoir un ou plusieurs chapitres qui rassemble la famille complète, pour conclure. 

     

    Maë

  • La chronique des Bridgerton tome 5 et 6

    la chronique des Bridgerton 5 et 6Autrice : Julia Quinn

    Genre : Romance

    Résumé : Depuis que sa meilleure amie, Pénélope Featherington, a convolé en justes noces, Éloïse, la rebelle de la fratrie Bridgerton, s'interroge : les commères n'auraient-elles pas raison de prétendre qu'elle ne trouvera pas de mari ? Oh, elle en a reçu des propositions au fil des ans ! Elle les a toutes refusées, sous prétexte que ses prétendants n'étaient pas... parfaits. Une exigence ridicule, bien sûr.Inquiète à l'idée qu'il ne soit déjà trop tard, Éloïse reçoit à point nommé une invitation de la part de sir Phillip Crane, un veuf avec qui elle entretient une relation épistolaire. La proposition est d'autant plus audacieuse qu'il envisagerait de se remarier... Sans en souffler mot à quiconque, elle décide de se rendre chez cet homme qu'elle n'a jamais rencontré. De son côté, sa soeur Francesca file le parfait amour avec son mari, le comte de Kilmartin, dans leur château en Écosse. Elle n'imagine pas qu'un événement inconcevable va bouleverser le cours de sa vie, pour le pire et pour le meilleur.

    Avis : Comme avec les tomes précédents, ce fut un coup de coeur. Mais j'ai eu une grande préférence pour Éloïse, c'est un personnage que je comprend à comparer de Francesca. J'ai eu beaucoup de mal avec cette dernière. On sait peut de chose sur son caractère à comparer de sa soeur, qui a une personnalité plutôt forte. J'aurais aimais que l'épilogue parle comme les tomes précédents, pour savoir si elle put avoir un enfant ou pas. Le tome 6 puissant par ses thèmes : le deuil, la maladie. Par contre, j'ai trouvé intéressant qu'elle intégre la réalité sur les maladies de cette époque, avec en bonus des explications à la fin.

    Venant maintenant à Éloïse, qui à une histoire complètement différent des autres, en intégrant dès le début le thème du sucide. Mais cette fois-ci, dans la romance, l'autrice intégre au milieu deux enfants. Ce qui met du piquant dans l'histoire, surtout avec le caractère de l'héroïne. 

    Petit point, ça me manque un peu les chroniques de Whistledown en début de chapitre, avec le côté potin.

    Maë

  • La chronique des Bridgerton

    La chronique de bridgertonAutrice : Julia Quinn

    Genre : Romance

    Résumé : Très chers lecteurs, quelle saison ! Au rythme des bals et des réceptions, je vous ai narré le feuilleton haletant de la folle romance entre Mlle Daphné Bridgerton et Simon, le ténébreux duc de Hastings. Valses langoureuses, rebondissements cocasses et bagarres mémorables nous auront tenus en haleine jusqu'à l'épilogue d'un romantisme échevelé. Aurons-nous le temps de reprendre notre souffle ? Il est à craindre que non, car il se chuchote déjà dans Londres qu'Anthony, le frère de Daphné, serait décidé à convoler lui aussi. Hélas, l'élue a une soeur odieuse qui s'oppose catégoriquement à cette union en raison du passé libertin du vicomte. Cela nous promet bien des péripéties. Et comme il reste six Bridgerton à marier, votre dévouée chroniqueuse a de beaux jours devant elle. Ne perdez pas le fil, chers lecteurs, la saga ne fait que commencer ! Rubrique mondaine de lady Whistledown, Londres, 1814

    Avis : Je suis d'origine pas une lectrice de romance, mais ayant craquée pour la série de Netflix, je me suis lancé dans la lecture des livres de cette saga, qui fut un véritable coup de coeur. J'avais besoin d'une lecture légère avec de l'humour et de tendresse, avec de vrais happy endings. Et ce fut le cas, pour le tome 1 et 2. Mais, attention ! Je dois signaler pour ceux qui ont vu la série, qu'il y a des différences, car la série est beaucoup plus moderne sur certains points, et qu'évidement les livres et leur adaptation sont rarement identiques en tout point. Cependant, cela n'enlève rien au charme de l'histoire, qui garde sont côté piquant et mystérieux avec l'énigmatique Lady Whistledown. Bien au contraire, Netflix a modernisé l'histoire, mais a su garder l'essence même du livre, avec ce côté humain et plein de mordant.

    Ces deux tomes sont complétements différents, pourtant tous les deux contiennent un peu de fraîcheur et d'humour. Néanmoins, ils contiennent des messages forts et réels sur des émotions ou des choses qui peuvent nous marquer. Ce qui à mes yeux, fait une grande différence pour la lectrice que je suis, qui lit peu de romance. Et le style de plume de Julia Quinn est fluide ainsi qu'addictif avec un côté dynamique. Par contre, je précise que l'époque sert juste de toile de fond pour la narration, ce n'est aucunement historique.

    Une chose est sûre, c'est que j'attends le prochain livre qui contient les tomes 3 et 4, qui sont sur Benedict et Colin. Et j'attends avec impatience de découvrir l'histoire de certaines personnes de la fratrie Bridgerton. 

    Maë