Jessica Pierce

  • Trône de cendres

    Trone de cendres tome 1Autrice : Jessica Pierce

    Genre : Science-fiction

    Résumé : Tombée en disgrâce suite à l'éxécution de son père pour haute trahison, Tesla Petrov vit sous la coupe de Minko, chef du gang des Cendres Rouges, dans les entrailles de l'Atlas. Seule et endettée, Tesla risque sa vie dans des combats de robots illégaux. Son existence ne tient qu'à un fil, et la moindre erreur peut lui coûter très cher. En visite officielle à bord de l'Atlas pour célébrer le Centenaire de la Couronne, Daxton LaRrose à une mission : empêcher une attaque imminente qui menace de mettre fin à cent ans de paix sur Terre. Pour ce faire, le jeune pilote a besoin d'aide. Une aide que Tesla pourrait bien lui apporter.

    Avis : Ce livre fut un véritable coup de coeur, de par son univers, l'intrigue et ses personnages. Au fil des pages, j'ai découvert un univers qui m'a fait penser aux séries de science-fiction avec lesquels j'ai grandi avec cette technologie très présente dans l'histoire. Et j'espère qu'elle le sera encore. Je ne suis pas experte en science, mais je prends toujours plaisir à lire le vocabulaire de la SF, surtout quand il est bien employé comme dans ce livre. On découvre des vaisseaux spatiaux avec leur façon de naviguer, des robots pour les plaisirs mais aussi de guerres. Sans oublier que l'histoire se passe principalement dans les bas fond d'une station spatiale. L'autrice nous fais ressentir à merveille l'univers sombre et dure de la vie que mène notre héroïne. C'est un univers très développé, et étendu avec une fin qui se dirige dans un autre lieu ➡️ la lune

        Mais parlons des personnages maintenant, il ne sont par énormément comme je m'y attendais au début. Les quelques personnages qu'on rencontre, mise à part les principaux, ont chacun leur place dans l'intrigue ou permettent de rendre nos héros plus réels, plus humains, plus attachants...De montrerCoup de coeur qu'il y avait une vie avant que l'histoire commence, ce que j'ai trouvé intéressant. Par exemple pour Tesla : elle avait, bien avant qu'on commence, une part d'ombre et de lumière avec ses difficultés, et non comme dans certains livres où les ennuies des personnages n'arrivent qu'au début de la lecture. Quand au noyau central des personnages, chacun à une toile de fond, une histoire qui sert au développement du personnage mais aussi à l'intrigue. Et l'écrivaine n'a pas peur de les blesser gravement ou de les tuer, sans nous épargner. 

       Pour l'intrigue, tout s'imbrique que ce soit l'univers ou les personnages, ce qui la rend solide et palpitante. On a le droit à des complots, des meurtres, une rébellion, le faste et la chute de personnage. Au début, l'histoire commence doucement, en nous mettant l'eau à la bouche avec des mystères et quelques événements mais plus on avance, plus tout s'enchaîne. Ce qui permet de comprendre que le danger plane de plus en plus sur les personnages. Et tout cela, avec le style d'écriture de l'autrice qui est directe et légère, ce livre se dévore avec plaisir. 

    Maë

×