Créer un site internet

documantaire

  • Écouter sa voix, suivre sa voie

    Ecouter sa voix suivre sa voix de sylvia legrillonAutrice : Sylvia Legrillon

    Genre : Psychologie

    Résumer : Sylvia Legrillon dévoile au fil de son livre,  des pages littéralement uniques. Sa rigueur mêlée à sa gaieté, offre une lecture profonde et sincère, bercée par une simplicité et une clarté des mots. Sylvia Le Grillon aborde de façon neuve et moderne le questionnement universel : « Prendre conscience que la « voix » de l’intuition nous guide sur la « voie » de notre destin ». 

         Ce récit captivant entraîne le lecteur, tour à tour, dans des souvenirs d’enfance, mêlés à son quotidien professionnel autour du globe. En partance d’un aéroport ou d’une gare : Elle écrit, partage et transmet à travers ces pages, l’expérience de sa propre vie. Elle sillonne le monde et la vie telle « l’enfant et la voyageuse. »Il y a deux vies en  Sylvia, celle qu'elle connaît et une autre qui l’attend depuis toujours…

     

    Mon Avis : J'ai lu le livre en à peine une heure, en attendant mon deuxième train pour rentrer chez moi. Et que du bonheur, je n'ai pas vu le temps passé. Ce qui est rare, car ce n'est pas mon genre de livre.

    Mais venons-en au cœur du sujet, ce qui m'a plu dans cet ouvrage :

    • Le style léger de l'écrivaine, son style d'écriture est fluide et pas encombré de détails qui peuvent alourdir le texte. Ce qui donne une lecture rapide et agréable.
    • En ce moment, je suis très portée sur les livres qui passent du passé au présent, jusqu'à ce que le temps ne fasse plus qu'un. Ça fait le deuxième comme ça que je lis, et je trouve que l'autrice à bien réussit son voyage dans le temps, sans qu'en tant que lecteurs on soit perdu.
    • En parlant de voyage, c'est un point intéressant du livre, je trouve. On découvre que oui, c'est bien de voyage, sauf qu'on ne voit pas rarement sa famille. On voit l'envers du décor, ce qui est intéressant.
    • Mais surtout, ce qui m'a le plus attiré dans cet ouvrage. Et le sujet principal du livre, "le click", pour faire simple quand elle a une décision à prendre ou qu'elle se trouve à un carrefour de sa vie, il l'aide à faire son choix. Pour que vous compreniez, je vais vous donner un exemple : Quand vous hésitez entre 2 livres à lire, quelque chose vous pousse à lire tel livre au lieu de l'autre. Une petite voix en vous vous assure que vous allez l'adorer. Et vous n'êtes pas déçu, car le livre fut formidable. Voilà, "le click" dont l'autrice parle, et je le comprends parfaitement, car je fonctionne comme ça quand j'hésite entre des choses que j'aime. 
    • Je ne suis pas une lectrice de biographie ou autre, mais j'ai apprécié de découvrir la façon dont elle a fait face aux obstacles. C'est une belle leçon de vie, qu'importent les problèmes qu'on peut avoir dans la vie, il faut toujours avancer et ne pas se laisser abattre. Essayer de voir le bon côté des choses.
    • Et comme, je vous le disais plus haut, j'ai lu le livre dans la gare de Lyon Part Dieu en attendant mon deuxième train, pour rentrer chez moi vers les 22 heures. Et quand j'ai commencé à lire, l'écrivaine met qu'elle a commencé à rédiger son livre en salle d'embarquement, en attendant son avion. Ce qui me fit sourire.

        Ce qui est marrant c'est que d'habitude avant de commencer de lire, je regarde la couverture, j'essaye de m'imaginer le sujet du livre. Mais cette fois-ci, j'ai entamé la lecture sans y avoir jeté un œil. Comme quoi, j'ai vraiment changé mes habitudes de lecture en lisant ce livre.

    Après, j'ai peur de vous spolier, si je me laisse emporter.

    Maë

  • Premier Hommes

    Premier hommes   Auteur : Pascal Picq

       Genre : Essaie

        Résumer : Tant de découvertes ces dernières années ont achevé de nous perdre dans le labyrinthe des premiers hommes et la diversité de nos ancêtres. Pour suivre cette longue évolution, d'abord simienne et partagée, puis tout à fait humaine et unique, Pascal Picq raconte dans un récit complètement inédit nos origines communes avec les singes. Cela se passe au cœur de l'ère tertiaire, durant le long Miocène (de 23 à 5,5 millions d'années), l'âge d'or des hominoïdes. Et cela, plusieurs millions d'années avant l'émergence de notre lignée africaine !Au fil du récit, on comprend que nos origines, même très lointaines, sont beaucoup plus humaines qu'on ne l'imaginait : ainsi, l'invention des premiers outils de pierre taillée au temps de Lucy et des australopithèques, l'organisation des groupes en société pour se défendre, se nourrir et se reproduire. Des hominidés qui marchent, utilisent des outils, échangent et chassent depuis des temps immémoriaux... L'émergence d'Homo erectus vers 1,9 million d'années marque un nouveau tournant dans l'histoire de la vie : ses innovations techniques et culturelles, comme le feu et la cuisson, vont interagir avec son évolution biologique, modifiant son corps, son cerveau et la société au travers de médiations symboliques, comme le langage. Une étape décisive qui témoigne de la puissance biologique, cognitive et écologique du genre Homo, le premier grand singe qui a dominé l'ancien monde, et à la découverte duquel nous convie aussi cet ouvrage? UN CONTE SCIENTIFIQUE SUR L'HUMANITÉ DE NOS ORIGINES

         

    Mon Avis :  Mon avis est assez mitigé, je viens juste de finir de lire. J'ai vraiment apprécié la lecture, car j'ai appris beaucoup de choses, le livre peut être lu même si vous n’êtes pas une calée en science et si vous n’avez pas l'habitude de lire des essais ou des documents. Pas contre, il faut au moins avoir vu un ou deux reportages sur la préhistoire, car ça vous aidera niveau repère chronologie et à comprendre sur l'homo erectus, l'australopithèque, Homo-nabilis, et plus particulièrement la fameuse Lucy. Le schéma pour nous expliquait notre histoire et l'évolution est assez intéressante, mais surtout facile à comprendre, il ne remonte pas le temps, il le descend. Tout en nous expliquant, nos liens avec nos cousins et que nous descendons pas du singe, mais nous en somme un. Il s'appuie sur les théories de Darwin, tout en démontrant celle des autres chercheurs qui ne se sont pas trompés. Il ne dit pas que ça, c'est ça. Non, il nous montre toutes les hypothèses, les théories, et lequel sont d'après lui les plus justes, mais aussi celle dont croient les autres chercheurs. Ce qui est formidable. La seule chose qui empêche ce livre à être dans mes coups de cœur, et qu’à la fin, il me restait que 20 pages, j'ai commencé à y trouver long. J'ai lu jusqu'au bout, car 20 pages, c'est rien, mais si ça avait été au milieu du livre, je ne suis pas sûr d'avoir eu le courage de le lire en entier. Mais heureusement que Pascal Picq écrit d'une façon captivante, on ressent sa passion des singes et de nos ancêtres.

    Maë

  • Ces reines qui ont fait l'Angleterre

    Ces reines qui ont fait l'Angleterre  Auteur : Bernard Cottret

      Genre : Document histoire 

       Résumer : Le destin des reines relève du mythe autant que de l'histoire. Toujours observées, souvent épiées, ces femmes ont marqué durablement leur temps par leur rayonnement singulier, leur génie et leur talent particuliers ; la légendaire Boadicée, Aliénor d'Aquitaine, héroïne féminine des temps médiévaux, Isabelle, fille de Philippe le Bel, épouse malheureuse d'Edouard II, Mary Tudor, "Bloody Mary", la reine Anne au début du Siècle des Lumières , déconcertante mais splendide, sans oublier l'inéluctable Victoria, la "grand-mère de l'Europe", ou Elisabeth II, l'actuelle souveraine qui, plus encore qu'une icône, est une vivante allégorie des valeurs de constance, de tradition et d'enracinement, caractéristiques du royaume d'Angleterre.

          Au terme d'une enquête minutieuse, Bernard Cottret s'interroge sur la nature du pouvoir au féminin et explore les nombreux défis qui guettent les reines outre-Manche. L'historien restitue avec rigueur et empathie les joies et les angoisses, les réussites et les échecs de ces femmes qu'il rend à leur humanité. Souvent émouvants et toujours passionnants, ces portraits abordent sans tabou la sexualité, la maternité, la politique, la séduction, la culture, le symbole et le rêve. C'est tout simplement une histoire de femmes, de leurs corps, de leurs aspirations et de leurs désirs, souvent bafoués, humiliés, corsetés au gré des conventions et des usages.

       Mon avis : Ce fut un véritable coup de cœur, je les lus en 3 jours et demi. Le livre est classé en chapitre, et chacun d'eux parle d'une reine qui marquait l'AngleterreCoup de coeur. Le style narratif est souple, ce qui permet une lecture sans prise de temps, on comprend facilement. Et ne s'y perd pas, on voit le lien généalogique entre la première et la dernière reine, celle actuelle, Elizabeth II. On comprend l'histoire de chacun d'elle, mais aussi leurs caractères, surtout les dernières. On a le droit à des anecdotes qui est souvent agréable. C'est un document, qu'on lit facilement, même si ce n’est pas votre genre de lecture et que vous ne connaissez pas les rois et reines d'Angleterre. Si vous souhaitez en apprendre plus sur eux, sans que ça fasse cours d'histoire, le livre le permet grâce à cette intimité qu'on a avec ces reines. Pas pour toutes les reines, mais pour la plupart, on commença leur naissance, donc quand elle était princesse d'un autre pays, on a par conséquent les alliances de l'époque. Celle qui a eu mon coup de cœur dans le livre est la célèbre reine Victoria. J'ai tellement appris sur elle et son époux, le Prince Albert. Que j'ai relu son chapitre deux fois ! (On voit que ma tendance en ce moment est le Steampunk.)

    Maë

  • La mythologie: ses dieux, ses héros, ses légendes

    La mythologie ses dieux ses heros ses legendes  Autrice : Edith Hamilton

      Genre : Document Histoire

      Résumer : Edith Hamilton est sans doute le seul auteur à avoir saisi toute l'importance que gardent, à notre époque, les mythes et les légendes, qui sont le fondement même de notre culture, et où nous puisons encore une si large inspiration. Remontant aux sources, c'est chez les poètes Homère, Hésode, Pindare, Ovide qu'elle retrouve la substance des grands thèmes mythologiques et nous les restitue, dans leur spontanéité, leur efficacité, sous forme de merveilleuses histoires : Orphée et Eurydice, Philémon et Baucis, Tantale et Niobé, les travaux d'Hercule, le défi d'Icare, la descente de Thésée aux Enfers? De l'avis unanime, voici, sur la mythologie, l'ouvrage le plus clair et le plus complet. Avec trente illustrations et un index très détaillé.

                                                                                

        Mon avis : C'est un livre vraiment intéressant, le style narratif est simple et agréable à lire. Malgré son format poche, il est vraiment complet. On y retrouve la mythologie grecque/Romaine en premier lieu, plus particulièrement les 12 dieux principaux de l'Olympe. L'histoire de chacun est développée, de leur naissance, leur particularité comme l'arbre ou l'animal qui leur est consacré, mais encore le lieu. Exemple : Chypre pour Aphrodite. On a aussi sur les héros et les légendes, qui a marqué le mode de vie des Grecques. Ce qui permet de comprendre les sacrifie, les fêtes, leur règle en société comme l'hospitalité, qui est l'une des règles primordiales dans leur fonctionnement. L'auteur s'est servis des écrit d'anciens écrivains comme Homère, Virgile...pour appuyait ses dires, ce qui montre les sources des informations. Les héros et les légendes sont classés par section comme les couples. Il nous raconte aussi les grandes aventures comme la Guerre de Troie, L'Odyssée, Jason et la Toison d'Or. Le plus dur est de démarrer le livre, mais une fois qu'on est dedans, on le lit d'une traite. Ce qui est agréable, surtout quand, vous n’êtes pas un grand lecteur de document.

         Ensuite, on a une petite présentation sur la mythologie nordique et ses dieux. Ce qui montre la différence entre les deux. On retrouve à la fin l'arbre généalogie des grandes, dont la Maison d'Atré, la Maison Royale de Thèbes, la Maison Royale d'Athènes...

        Je conseille le livre à tout fan de mythologie grecque, malgré qu'il emploie des fois les noms romains. Cela reste l'un des meilleurs livres sur cette mythologie que j'ai lus, elle est complète, simple et s'appuie sur des textes fondateurs. Je pense que je lirais chez le même éditeur et collection celui sur la mythologie égyptienne.

    Maë

  • Histoire de l'Écosse

    Histoire de l'EcosseAuteur : Michel Duchein

    Genre : Document Historique

       Résumer : Longue et complexe, l'Histoire de l'Ecosse est "un conte plein de bruit et de fureur". Qu'elle soit liée à l'Angleterre dans le Royaume-Uni depuis le XVIIIe siècle n'en a jamais fait une province anglaise, car cette nation, l'une des plus anciennement constituées d'Europe, a toujours conservé sa personnalité propre. Epargnée par l'occupation romaine, son peuplement, sa langue, son organisation sociale, ses dynasties princières, ses alliances et même les aspects qu'y a revêtus le protestantisme la différencient fortement de sa voisine. Dotés d'un parlement propre depuis 1997, les Ecossais devront se prononcer sur leur indépendance en septembre 2014. Le long passé de l'Ecosse et des Ecossais ainsi que leur culture méritaient amplement une synthèse à part entière. C'est chose faite, de la manière la plus savante et la plus vivante qui soit, sous la plume de Michel Duchein, l'un des meilleurs spécialistes de l'histoire d'outre-Manche.

                                                                            

         Mon avis : Le livre est vraiment complet, l'histoire commence de la préhistoire jusqu'à de nos jours. On y retrouve des cartes de l'Écosse aux débuts, pour expliquer par rapport aux villes, aux régions, le problème est quand on ne connait pas par cœur la géographie du pays, on est obligé de retourner au début de livre à chaque fois, ce qui n'est pas pratique. Et pareil, pour les notes, qui sont elles, à la fin du livre. On passe donc plus de temps à passer du début à la fin du livre, ce qui n’est pas agréable à la lecture. Ce qui est aussi désagréable est qu'on traverse le temps, donc les titres, les familles, on les voit défilés au fil du temps, et cela aurait été pratique qu'il ait des arbres généalogiques. Ce qui aurait évité qu'on se perde entre les pères et les fils, mais aussi quand le titre passe à une nouvelle famille. Le style d'écriture est un peu long, on se lasse et ça nous perd, car rien n'est simplifié, pour ceux qui n'ont pas l'habitude de lire des documents. Ce que j'apprécie est qu'on a aussi l'évolution de l'économie, mais vers le milieu du livre quand on arrive vers le XVIII siècle, le livre devient plus dure à lire, car le texte un peu lourd sans le coter complot et intrigue de l'histoire qui marque tous cours d'Europe. Un livre à lire, quand on souhaite découvrir et apprendre plus sur l'Écosse et qu'on a l'habitude de lire des documents historiques, mais, si vous souhaitez vous lancez dans ce genre, je vous le déconseille. Déçu du livre.

    Maë