Créer un site internet

Les trois mousquetaires

Auteur : Alexandre Dumas

Genre : Classique

Avis : Je pense que je suis comme beaucoup de personnes, avant de lire le livre, j’ai vu beaucoup de films sur nos fameux mousquetaires. Et je trouve que le livre est beaucoup plus complet et intéressant, en raison de ses personnages, mais aussi de par son intrigue qui évidemment a plus de détail. Chacun de nos quatre héros à son valet, qui correspond à merveille à leurs maitres, ce qui met plus en avant leur personnalité. Je crois que chaque lecteur à une préférence pour ma part s’est Athos et d’Artagnan.

Avec ce tome 2, on voit sous un nouvel angle les personnages. Chacun d’eux a mené sa vie de son côté, et avec la fronde qui les séparent. On découvre plus profondément leur lien d’amitié. Ce tome fait le lien entre Les 3 mousquetaires et Le vicomte de Bragelonne, car on fait la connaissance de personnage qui va apparaitre dans le tome 3, et nos héros vont devoir faire face à fantôme du passé. Ce qui rend ce livre des plus piquants et envoutants. Je conseille ce tome 2, il ne faut pas s’arrêter aux 3 mousquetaires et lire la suite.

Maë

 

Les trois mousquetaires 72124Résumé tome 1 : Dumas séduit, fascine, intéresse, amuse, enseigne. Tout le monde connaît la verve prodigieuse de M. Dumas, son entrain facile, son bonheur de mise en scène, son dialogue spirituel et toujours en mouvement, ce récit léger qui court sans cesse et qui sait enlever l’obstacle et l’espace sans jamais faiblir. Il couvre d’immenses toiles sans jamais fatiguer ni son pinceau, ni son lecteur. Les Trois Mousquetaires forment le plus divertissant des romans d’aventures. Leurs personnages, Athos, Porthos, Aramis et d’Artagnan, sont sortis des bibliothèques pour descendre dans la rue. Ils ont enseigné l’insolence et l’amitié à beaucoup de jeunes Français qui ont aussi découvert les fatalités de l’amour en rêvant aux belles épaules de Milady et à ses regards de perdition.

20 ans aprèsRésumé : Le lecteur des Trois Mousquetaires retrouvera dans Vingt Ans après ses héros favoris : Athos, Porthos, Aramis, ainsi que le gai, lucide et subtil d'Artagnan. La Fronde et la Révolution d'Angleterre servent de cadre à leurs exploits, qui les mettent aux prises avec Mazarin et avec Cromwell. Roman historique ou roman de cape et d'épée ? Avec Le Vicomte de Bragelonne, la trilogie des Mousquetaires concilie heureusement les exigences des deux genres. La présente édition, annotée avec soin, souligne la dette de Dumas envers les mémorialistes et les historiens et atteste la solidité de son information. Sur des données authentiques, qu'il redistribue à sa guise, le narrateur brode un récit plein d'incroyables péripéties, dont la structure et les thèmes sont ceux de l'épopée et du conte, mais qu'il assaisonne d'humour. Venant à la suite des Trois MousquetairesVingt Ans après, moins simple, moins romanesque aussi, s'en distingue par une peinture plus diversifiée de la société, une psychologie plus nuancée, une morale plus désenchantée. C'est dire la pluralité de lectures possibles, et que chacun y trouvera son plaisir.

le vicomte de BragelonneRésumé : Au mois de mai 1660, le vicomte de Bragelonne arrive au château de Blois, porteur d’une lettre annonçant à Monsieur, le frère de Louis XIII, l’arrivée de Louis XIV et de la cour. La nuit suivante, un homme se présente au monarque : c’est le roi d’Angleterre Charles II, dépouillé de son royaume, qui vient demander au roi de France de l’argent ou des hommes afin de reconquérir sa couronne. Mazarin refuse. Sur le chemin du retour, Charles II rend visite à Athos qui lui propose son aide... Publié de 1847 à 1850, Le Vicomte de Bragelonne achève la trilogie ouverte par Les Trois Mousquetaires et poursuivie avec Vingt ans après. Mais ce troisième volet est placé sous le signe du désenchantement et de la mélancolie : les repères dont disposaient les mousquetaires pour régler leur action vacillent dans un monde qui a changé.

Alexandre Dumas les 3 mousquetaires Chronique livre classique

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire