Grisha #2 : Siege & Storm

Autrice : Leigh Bardugo

Genre : Fantasy

Résumé :

« "Je suis l’Invocatrice de lumière. Et je suis votre dernière chance."

DÉVOTION. REMORDS. MARTYR.

Un pays déchiré par la guerre civile.

Une jeune femme idolâtrée, rongée par ses propres pouvoirs.

Un corsaire flamboyant et mystérieux.

Un soldat renégat, en proie aux doutes.

Une menace grandissante. Un danger imminent.

RÉSISTANCE. POUVOIR. SACRIFICE.

Pour s’opposer au Darkling, Alina devra explorer ses propres ténèbres. Au risque d’y perdre sa lumière. »

____________________________

Avis :

J’ai mieux apprécié ce tome par rapport au précédent : il faut dire que Leigh Bardugo a su mettre plus de tension !

Points positifs :

Dans ce tome, l’ambiance a bien changé. Beaucoup plus sombre et plus tendue. En effet, un élément concernant Alina ajoute un côté ténébreux frôlant la folie et j’adore ça. De plus, Alina s’isole de plus en plus notamment à cause de son rôle en tant qu’Invocatrice de Lumière et donc de figure de pouvoir. Et la seule personne à qui elle fait confiance, Mal, a du mal à s’adapter à tous ces changements. Et bien sûr, le Darkling est toujours vivant et prêt à lui casser les ovaires. Bien sûr, il y a également toute cette dimension où notre héroïne ressent une sorte d’attraction par rapport à son némésis, ce qui rend la situation plus délicate.

Je dédicace ce paragraphe entier à un personnage coup de cœur qui n’est d’autre que Sturmhond ! J’adore ce genre de personnage à l’humour sarcastique et en même temps bouffon, qui peut cependant afficher une face d’autorité et de pouvoir. Et puis, le fait qu’il arrive à jouer avec tout un arsenal de visages rend ce personnage plus profond malgré la superficialité qu’il semble exposer au monde.

Le rythme dans ce tome est plus soutenu et puis, on alterne les moments de tension et les moments un peu plus calmes de politique et de planification face à la guerre. On développe également un peu plus les personnages et surtout Alina. Elle gagne de la profondeur et de la maturité sur certains points. De nouveaux personnages nous sont introduits comme Tamar, Tolya, Sturmhond, etc…

La traduction est beaucoup mieux dans ce tome-ci (et pour le tome 3 aussi). C’est sûr que ça rend la lecture tout de suite plus agréable !

 

Points négatifs :

La romance dans ce tome est importante, notamment parce que ça affecte directement Alina et son évolution mais aussi parce que ça tisse des liens entre les différents personnages. Malheureusement, j’avoue n’avoir jamais apprécié les triangles amoureux et ne parlons même pas des carrés amoureux (ma phobie littéraire). Du coup, vous vous en doutez, la pseudo-romance entre SpoilerAlina et Nikolaï, je l’ai réduite vite fait bien fait à l’état d’amitié mélangé avec un soupçon de manipulation politique. Juste ça. C’est déjà assez difficile de gérer Alina/Mal/Darkling alors évitons d’élargir ce problème avec un autre gigolo.

Donc… Concernant le triangle amoureux, pas beaucoup d’évolution. De ce côté-là, Leigh Bardugo a décidé que les mot-clés seraient DRAMA et ABSENCE DE COMMUNICATION. Mais que serait un YA sans ces expressions phares ? Vous le sentez la frustration doucement monter en moi ?

Toujours pas compris d’où venait la hype pour le Darkling. Peut-être que je vais enfin pouvoir ouvrir les portes du fangirlisme dans le dernier tome. Qui sait ?

______________________

Suite à ce 2ème tome bien plus satisfaisant avec une fin qui promet du lourd, je n’ai qu’une hâte, finir cette trilogie !

Alex

 

Grisha siege & storm fantasy grishaverse leigh bardugo

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Julie (Riverofbooks_)
    Aaaaah Sturmhond <3 ! Ce personnage désamorce tellement les situations ! Et puis, avouons-le : il a les meilleures répliques !
    Heureusement que c’est la pseudo-romance que tu réduis et non Nikolai, sinon je me fâche ! xD
    Explication sur le Darkling : c’est un mec « torturé ». Mouais. Bof !
    • ajigoku78
      • ajigoku78Le 28/06/2021
      C'est sûr qu'au loto des répliques, c'est Nikolai qui gagne haut la main!

Ajouter un commentaire