Circé

CirceAutrice : Madeline Miller

Genre : Histoire (mythologie grecque)

Résumé : Helios, dieu du soleil, a une fille : Circé. Elle ne possède ni les pouvoirs exceptionnels de son père, ni le charme envoûtant de sa mère mais elle se découvre pourtant un don : la sorcellerie, les poisons et la capacité à transformer ses ennemis en créatures monstrueuses. Peu à peu, même les dieux la redoutent. Son père lui ordonne de s'exiler sur une île déserte sur laquelle elle développe des rites occultes et croisent tous les personnages importants de la mythologie : le minotaure, Icare, Medée et Ulysse....  Mais cette existence de femme indépendante et dangereuse inquiète les dieux et effraie les hommes. Pour sauver ce qu'elle a de plus cher à ses yeux, Circé doit choisir entre ces deux mondes : les dieux dont elle descend, les mortels qu'elle a appris à aimer.

Avis : J'en avais énormément entendu parler sur Instagram, et qu'elle fut ma joie quand je le reçu pour Noël. Pourtant, quand le livre à été choisi dans ma PAL pour le challenge #12mois12personnes (Qui vient de La Petite Fée), avec comme objectif de le lire en janvier. Je dois l'admettre que j'appréhendais, peur d'être déçu (Cherchez la logique). Et bien heureusment, ce fut tout le contraire, un vrais coup de coeur.Coup de coeur

J'aime la façon dont l'autrice nous emmène à détester, à haïr avec Circé les dieux et leur vanité ainsi que leur coté égoïste. On compatis avec notre héroïne, tout ce qu'elle subis parce qu'elle est née différentes. Mais malgré tout, elle encaisse et pervère, je suis en admiration devant se personnage pleines d'espoire et d'amoure. Ce qui est un très beau message au lecteur. 

En plus, je suis une amoureuse de la mythologie grecque, alors que ne fut ma joie de voir apparaitre des personnages au fils des pages : Prométhée, Dédale, Icare, Ulysse... et bien d'autre. Bon, on a tous des préférences pour certain et je me suis hérissée en voyant Jason et Médée que j'aime pas. Mais ce qui est intéressant, c'est de voir les liens familials ou non qui relis tout, comme une toile d'araignée.

Je n'oublie pas non plus de parler de cette fin, émouvante et très humaine. Qui fut un echantement et une seconde naissance pour Circé. A lire et encore plus si vous aimé la mythologie grecque.

Maë

 

Madeline Miller circé histoire Chronique livre

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×