Le chant d'Achille

Le chant d achilleAutrice : Madeline Miller

Genre : Mythologique

Résumé : Ce ne sont encore que des enfants : Patrocle est aussi chétif et maladroit qu'Achille est solaire, puissant, promis par sa déesse de mère à la gloire des immortels. En grandissant côte à côte, l'amitié surgit entre ces deux êtres si dissemblables. Indéfectible. Quand, à l'appel du roi Agamemnon, les deux jeunes princes se joignent au siège de Troie, la sagesse de l'un et la colère de l'autre pourraient bien faire dévier le cours de la guerre... Au risque de faire mentir l'Olympe et ses oracles.

Avis : C'est une magnifique histoire d'amour entre Patrocle et Achile, sauf que cette fois-ci, c'est Patrocle qui est au centre de l'histoire. Ce qui est intéressant, car on en apprend plus sur lui que dans d'autre livre, et on comprend mieux leur relation ainsi que la souffrance d'Achille. On a aussi des références à d'autres mythes et héros, qui s'embrique avec l'histoire de nos héros. Comme dans son autre livre, Circé, on voit et ressent de l'animosité envers les dieux grecque, surtout Thétis. Il est très dure d'aimer ou de voir du bon dans ces dieux avec Madeline Miller qui met en avant leur défaut, ainsi que leur manque de coeur et d'humanité on pourrait dire. Alors que Patrocle incarne à lui seul, le héros au grand coeur et qui souhaite éviter la guerre ainsi que la mort. Spoiler ➡️ On le voit à merveille cette générosité, quand il devient médecin et soigné les soldat grecques lors de la guerre de Troie. Ou quand il encourage Achille à prendre en tribut des femmes pour ses victoires pour les sauver du viole et de l'esclavage.

Maë

 

Le chant d'Achille Madeline Miller historique Chronique livre

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire